France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

12 au 13 juin 1954, Le Bourget, Seine-Saint-Denis:

Référence pour ce cas: 12-13-juin-54-Le-Bourget.
Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal hebdomadaire national France-Dimanche du 10 octobre 1954 revenait sur les observations en France en 1954 en présentant plusieurs cas.

L'un d'eux est présenté par une photo d'un des témoins, Georges Vallat, contrôleur aérien opérant dans la tour de contrôle de l'aéroport du Bourget.

Le journal nous explique que dans la nuit du 12 au 13 juin 1954, il a vu une boule de feu qui est restée immobile pendant une heure, qu'un pilote avait également vue.

Rapports:

[Ref. fde1:] JOURNAL "FRANCE-DIMANCHE":

Scan.

M. Georges Vaillat est contrôleur à la tour du Bourget. Il a vu, dans la nuit du 12 au 13 juin, une boule de feu qui resta immobile pendant une heure. Un pilote la vit aussi.

Explications:

Carte.

Le 12 juin 1954 depuis Le bourget nous avions à 23:59:

La Lune à l'azimut 209°, élévation 15°; elle se couchera à 01:56. Elle était en phase gibbeuse décroissante avec 88.4 % de sa surface éclairée, sa forme était donc no loin d'une boule et elle a bien pu correspondre avec son coucher à une fin d'observation.

Mars à l'azimut 154°, élévation 10°; elle est bien une boule couleur feu avec 99.23 % de sa surface est éclairée; la planète ne se couchera qu'à 05:37, il faut donc envisager un masquage par nuage pour une fin d'observation au bout d'une heure.

A minuit, Vénus était couchée à l'azimut 316°, mais seulement depuis 23:15; si l'observation avait eu lieu vers 23 heures, elle pouvait être candidate à une explication astronomique puisque basse et ensuite "disparue" de la vue derrièRe l'horizon.

Parmis les étoiles brillantes, nous avions Capella légèrement montante au Nord, Régulus se couchant à l'Ouest, Spica en descente au Sud-Ouest.

Les données sont évidemment insuffisantes pour accuser l'un ou l'autre de ces corps astronomiques. Tout au moins ceux-là ne peuvent être exclus en l'état. Donc:

Informations insuffisantes, possible méprise astronomique.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Le Bourget, Seine-Saint-Denis, Georges Vaillat, nuit, boule, feu, aéroport, tour de contrôle, pilote, durée

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 6 avril 2022 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 6 avril 2022.