Les témoins -> Roswell 1947 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Roswell 1947 - Documents concernant les témoins

Ernest Lueras

(Ernest LUERAS).

Pas de photo

S'il vous plait, avant de poser des questions ou d'envoyer critiques ou commentaires, veuillez lire ceci.

Biographie:

D'après Thomas Carey et Donald Schmitt, Ernest Lueras était un fermier ou éleveur qui avait travaillé avec William "Mack" Brazel, et était à la station service de Corona quand ils l'ont interviewé.

Selon le journal Detroit Free Press, de Detroit, Michigan, du 6 juillet 1997, page 2, qui a interviewé Ernest Lueras, il travaillait sur le Ranch Foster en 1947. En 1997, ils ont écrit, Lueras avait 65 ans, était maire de Corona et le propriétaire de la station-service Shell de la ville.

Affidavits:

Il n'y a pas d'affidavit par Ernest Lueras.

Interviews et déclarations publiques::

Il n'y a pas de déclaration publique par Ernest Lueras.

Detroit Free Press:

Ce journal avait interviewé Ernet Lueras en 1997 pour un article à propos de l'incident de Roswell.

[...]

[...] Lorsque Brazel est revenu à Corona, après avoir passé une semaine à Roswell avec les autorités de l'armée de l'air de l'armée, il s'est tu au sujet du crash, a déclaré Lueras, qui travaillait sur le Ranch Foster en 1947.

"Ils lui ont lavé le cerveau ou quelque chose comme ça", a déclaré Lueras à propos de Brazel. "Après cela, aussitôt qu'il a voyait quelqu'un rouler vers sa maison, il montait sur son cheval et se sauvait".

[...]

Brazel a décidé de faire le voyage sur la route où se trouvait la base aérienne de l'armée, 105 milles au sud-est de Corona, à 75 milles au sud-est du pâturage, la route jusqu'à Roswell. "Roswell. C'est beaucoup de fausse publicité [*]", a déclaré Ernest Lueras, 65 ans, maire de Corona et propriétaire de la station de service Shell de la ville.

[...]

[*] Signifiant, dans le sens que l'article développe, que le site du crash n'est pas "à Roswell" mais près de Corona.

Source:

Thomas J. Carey et Donald R. Schmitt:

Un ancien aide du ranch de Brazel, Ernest Lueras, a récemment été interviewée par les auteurs dans sa station-service de Corona. Lueras s'est rappelé un moment où lui et Mack roulaient de Corona à Tularosa, un trajet qui, sur les routes modernes d'aujourd'hui, prend trois heures pour se terminer. Le voyage a été effectué quelque temps après les événements de 1947, mais avant que Mack ne quitte Corona pour de bon pour ouvrir sa propre entreprise à Las Cruces (une entreprise d'emballage de viande). La raison pour laquelle Lueras se rappelle ce trajet si vivement après toutes ces années est le comportement très étrange de Brazel. Après plusieurs tentatives de conversation, Lueras a finalement abandonné. Le reste du voyage a été fait en silence total. Lueras était embarrassé et ne savait pas quoi faire du traitement silencieux de son patron. Aujourd'hui, Lueras affirme sa conviction que "ils (l'armée) l'ont vraiment perturbé".

Source:

Les auteurs disent que peut-être par fidélité à son pays ou simplement par crainte et profondément préoccupé par la sécurité et le bien-être de sa famille, William "Mack" Brazel n'a jamais parlé de l'incident et s'est mis de côté pour éviter toute conversation concernant cette époque sombre de sa vie.

Ils disent que les travailleurs embauchés comme Ernest Lueras se souviennent que le comportement de "Mack" avait changé. Ernest Lueras avait déclaré:

"Il y a eu un moment particulier où j'ai conduit avec lui jusqu'é Tularosa". "C'était juste après qu'il ait été embarqué dans tout ces problèmes avec l'armée. Il n'a rien dit. J'ai essayé d'entamer une conversation. Pas un mot n'a été dit pendant tout le temps que j'étais avec lui. Ils (l'armée) l'avaient vraiment perturbé."

Les auteurs disent que cela provient d'une "entrevue personnelle" avec Ernest Lueras en 2000.

Source:

Valid XHTML 1.0 Strict



  eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 21 avril 2017.