La presse -> Roswell 1947 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Roswell 1947 - Les journaux de 1947

L'histoire de W. W. Brazel:

L'article ci-dessous a été publié dans le journal The Odessa American, Odessa, Texas, page 14, le 9 juillet 1947.

Scan


Le rancher qui a trouvé un disque est désolé d'avoir causé une telle histoire

Roswell, N. M., 9 juillet - (AP) - W. W. Brazel, le rancher crédité pendant un certain temps pour avoir trouvé le premier disque volant de la nation, est désolé d'en avoir parlé.

Le nouveau mexicain de 48 ans a déclaré qu'il était abasourdi par le bruit fait autour de sa découverte.

"Si je trouve quelque chose d'autre qu'une bombe, il me sera difficile de parler", a-t-il déclaré à Associated Press ce matin.

La découverte de Brazel a été signalée tard hier par le lieutenant Walter Haut, l'agent de relations publiques de la base aérienne de Roswell, comme étant l'une des soucoupes volantes qui ont rebdues perplexe et inquiets les résidents de 43 Etats au cours des dernières semaines.

EQUIPEMENT METEOROLOGIQUE

Plus tard, cependant, le Brigadier Général Roger Ramey, commandant général de la huitième force aérienne dont le terrain de Roswell est une composante, a déclaré que la découverte de Brazel était simplement une cible de radar météorologique.

Brazel a raconté cette histoire:

En parcourant la chaîne sur son ranch 30 miles au sud-est de Corona, N. M., le 14 juin, il a aperçu des objets brillants. Il a ramassé un morceau de ces choses et l'a emmené dans la maison du ranch à sept milles de là.

Le 4 juillet, il est retourné sur le site avec sa femme et deux de leurs enfants, Vernon, 8 ans, et Bessie, 14 ans. Ils ont rassemblé toutes les pièces qu'ils ont pu trouver. La plus grande avait environ trois pieds de diamètre.

Brazel n'avait pas entendu parler des disques volants à l'époque. Quelques jours plus tard, son beau-frère, Hollis Wilson, lui a parlé des rapports sur les disques et a suggéré qu'il pourrait s'agir d'un disque.

IL INFORME LE SHERIFF

"Quand je suis allé à Roswell, j'ai parlé au shérif George Wilcox à ce sujet", a-t-il poursuivi. "J'avais un peu honte de le mentionner, parce que je ne savais pas ce que c'était."

"Demandé au shérif de ne pas trop en parler", a-t-il ajouté avec un rire. "Je pensais que les gens se moqueraient de moi à ce propos".

Le shérif Wilcox a renvoyé la découverte aux agents du renseignement au Terrain de Roswell. Le major Jesse A. Marcel et un homme en civil que Brazel n'a pu identifier sont allés au ranch et ont apporté les morceaux de matériel sur le terrain d'aviation.

"Je n'ai plus entendu parler de ça jusqu'à ce que les choses commencent à paraître", a déclaré Brazel. "Seigneur, comment cette histoire s'est répandue."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 10 juin 2017.