La presse -> Roswell 1947 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Roswell 1947 - Les journaux de 1947

Roswell expliqué, et débat sur les cibles radar:

L'article ci-dessous a été publié dans le journal Del Rio News-Herald, Del Rio, Texas, USA, page 1, le 9 juillet 1947.

Scan


Le 'Disque Volant' Tombé Au Sol Etait un Ballon Météorologique de Haute Altitude

FORT WORTH, 9 juillet - (UP) - L'examen par l'armée a révélé que l'objet mystérieux trouvé sur un ranch isolé du Nouveau-Mexique était un innofensif ballon intempestif de haute altitude - pas un disque volant tombé au sol.

Pendant ce temps, les rapports d'objets volants ont continué à se répandre, de Palestine, au Texas, où on a observé des boules de feu volantes.

Cependant, les experts en météorologie de l'armée à Washington ont écarté toute idée selon laquelle un tel ballon météorologique pourrait servir de base aux nombreux rapports de "disques volants."

Le Brig. Gén. Donald N. Yates, chef du service météorologique de l'AAF, a déclaré que très peu d'entre eux sont utilisés quotidiennement, à des endroits où certains projets spécifiques exigent des informations exactes sur le vent à des altitudes extrêmes. Sans les rapports de terrain, il ne se risquerait pas à deviner un nombre précis, a-t-il dit.

A des fins ordinaires, le général Yates a déclaré à un journaliste, l'AAF utilise des signaux de ballon avec radio rès similaires à ceux employés par le Bureau Météorologique, en les détectant avec des détecteurs de direction radio.

Ces instruments se composent d'un ballon blanc laiteux de cinq ou six pieds de diamètre avec l'appareil de transmission radio automatique suspendu au-dessous dans un colis de la taille d'une boîte à cigares.

Au cours de la guerre, le général Yates a déclaré, la méthode de contrôle des vents par radar était standard en raison de la grande précision requise.

Le Bureau Météorologique a déclaré qu'il n'utilise aucun des ballons à cibles radar dans les stations terrestres. Certains sont utilisés dans les navires de la Garde Côtière dans l'Atlantique, ont déclaré les responsables du Bureau, mais ils sont normalement poussés vers l'est vers l'Europe.

Entre l'Armée et le Bureau Météorologique, des centaines de ballons météorologiques sans cible métallique sont lâchés quotidiennement à partir de points partout au pays.

Ivan R. Tannehill, prévisionniste en chef du Bureau Météorologique, pointe, cependant, que de tels ballons ont été utilisés depuis de nombreuses années. Il a dit qu'il était peu probable qu'ils soient pris "partout dans le pays et en une semaine seulement" pour des objets mystérieux qui accélèrent dans le ciel à des vitesses supersoniques.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 9 juin 2017.