La presse -> Roswell 1947 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Roswell 1947 - Les journaux de 1947

Explication des 'disques volants':

L'article ci-dessous a été publié dans le journal Austin Statesman, Austin, Texas, page 18, le 11 juillet 1947.

Explication du disque donnée

ALAMOGORDO, le 11 juillet (UP). -- Une explication possible pour les nombreuses "soucoupes volantes et disques" vus sur la région des Montagnes Rocheuses vient récemment du terrain d'aviation de l'armée à Alamogordo ici.

Le major James R. Pritchard, agent de relations publiques de la base aérienne, a déclaré que les ballons avec des équipements attachés ont été lancés du terrain d'aviation depuis 15 mois, un grand nombre d'entre eux ont été lâchés tout récemment.

Il a exprimé l'opinion que les disques signalés dans le nord-ouest du Pacifique pourraient être un projet expérimental utilisé par la Marine dans cette région. (La Marine hier a fermememnt nié que ses avions étaient responsables des histoires du disque.) Cependant, il a déclaré que ceux qui ont été vus dans la région des Rocheuses provenaient probablement du terrain d'aviation de l'armée ici.

Il a dit que les ballons étaient utilisés pour former les hommes à observer et tracer les vols de fusées V-2 et d'autres projets expérimentaux. Un programme étendu est prévu dans cette optique, a-t-il dit.

Une démonstration a été faite pour les journalistes sur le terrain aérien mercredi par le major Pritchard. Les radars sont utilisés pour suivre le trajet des ballons qui portent des réflecteurs à six pointes recouverts de papier d'aluminium. Ces réflecteurs portent parfois des instruments et parfois portent des étiquettes marquées "propriété des Laboratoires Watson de l'A. M. C., Base Aérienne d'Alamogordo."

Des aéronefs ainsi que des équipements au sol sont nécessaires pour suivre les ballons. On a expliqué qu'ils sont influencés par leur séjour dans l'air selon les conditions météorologiques.

Pritchard a déclaré que l'on a récemment trouvé un près d'Amarillo, Texas, et plusieurs ont été récupérés dans le Colorado. Certains des ballons ont été lâchés individuellement, tandis que d'autres ont été lâchés en groupes, a déclaré Pritchard.

Notes:

Le 11 juillet 1947, du personnel de l'Armée de l'Air de l'Armée Américaine, dirigé par le Major James R. Pritchard, agent des relations publiques de la base aérienne d'Alamogordo, a donné une démonstration à la presse pour expliquer que les "soucoupes volantes" et "disques volants" pourraient être Les ballons météo non identifiés et des cibles radar couverte de papier alu.

Parce que cela a eu lieu juste après l'incident de Roswell, et au Nouveau-Mexique également, parce qu'il s'agissait de ballons et de cibles radar qui auraient été l'explication de l'incident de Roswell par l'Armée, un certain nombre de chercheurs de l'incident de Roswell et auteurs de livres sur l'incident ont suggéré ou affirmé que cela faisait partie d'une campagne de dissimulation et de désinformation de l'armée liée à l'incident de Roswell.

La démonstration de ballons a généré des articles dans la presse, et ceci est l'un de ces articles.

La mention d'une observation dans les montagnes Rocheuses concerne la "première" observation de disques volants, celle de Kenneth Arnold. Ce qu'il a vu alors n'était certainement pas des ballons lancés à Alamogordo.

A Alamogordo, étaient lancés les trains de ballons du projet Mogul. Les ballons météorologiques "normaux" n'étaient pas lancés en de tels groupes, bien sûr, cela n'aurait été qu'un gaspillage de ballons; mais les ballons de Mogul l'étaient. Ici, le major Pritchard semble mentionner à la presse l'existence même des ballons "lancés en groupes"; ce qui ressemble à une violation de la sécurité du projet Mogul "top secret" puisque toute personne sensée aurait pu se demander quelle serait la raison pour le lancement de ballons par "trains de ballons".

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 31 mai 2017.