Journaux 1980-1989 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

LES PHOTOS CONTROVERSEES D'UN E.T. TUE EN UN CRASH DE SOUCOUPE DE CHARLES WILHELM:

L'article ci-dessous est paru dans le journal à sensation The Weekly World News, USA, le 4 novembre 1980.

Des photos étonnantes montrent le cadavre d'un extraterrestre dont le vaisseau s'est écrasé sur Terre

Par JAMES A. ODLUM

La première preuve étourdissante que des étrangers de l'espace ont visité la terre et ont rencontré une mort violente a été indiquées dans des photos stupéfiantes prises par un photographe du gouvernement.

Les photos choquantes récemment pubiées montrent le cadavre carbonisé d'un voyageur des étoiles extraterrestre dans l'épave brûlée de son vaisseau spatial et elles confirment des rapports bizarres selon lesquels le Pentagone étudie secrètement des cadavres de 30 autres créatures extraterrestres tuées aux Etats-Unis.

L'expert en OVNIS Charles Wilhelm, qui a publié les images, a indiqué qu'elles ont été prises par un photographe de l'US Navy qui avait reçu l'ordre de documenter une enquête du gouvernement sur un accident et incendie au Mexique.

Les photos montrent ce qui semble être une forme humanoïde sévèrement brûlée avec le visage face contre terre dans un vaisseau spatial déchiqueté.

La tête est proportionnellement plus grande que le reste du corps et en vie la créature mesurait environ 4 pieds 6 pouces de haut.

Wilhelm a indiqué que le vaisseau spatial a été dépisté par les radar des Etats-Unis avant qu'il ait plongé à la terre et air explosé au Mexique, à environ 80 miles au sud de Laredo, Texas, en juillet 1948.

Les autorités mexicaines ont immédiatement mis en place un cordon de sécurité autour du secteur de l'accident et ont informé le gouvernement américain.

Des investigateurs ont été alors envoyés de Washington, y compris le photographe de la Navy.

"L'homme est toujours dans les militaires et ne veut pas que son nom soit révélé," dit Wilhelm. Il pense déjà que les images peuvent permettre de remonter à lui, et qu'il sera harcelé par le gouvernement. "

Wilhelm a également une note écrite pour lui par le photographe qui dit: "j'estime que c'est mon devoir de vous avertir qu'une fois vous commencerez la diffusion des photos, vous pourriez être vous-même le sujet de harassements, et même de violence, peut-être par une agence du gouvernement dont vous n'avez même jamais soupçonné l'existence. J'ai dû couper un des négatifs parce qu'il y a des personnes reconnaissable qui sotn encore en vie rassemblées autour du corps."

Ceci a inquiété d'autres experts en matière d'OVNIS qui, convaincus que les images sont authentiques, ont conseillé à l'homme de ne pas les publier. Le photographe a dit à Wilhelm qu'il y avait deux corps extraterrestres dans l'épave et que tous les deux ont été ensuite emportés à la base aérienne de Wright-Patterson en Ohio pour plus d'étude.

Wilhelm a indiqué qu'en employant la Loi sur la Liberté de l'information, la Coalition of Concerned Ufologists of America a documenté une dissimulation du gouvernement sur les visites extraterrestres.

"Nous avons compilé plus de 15.000 pages de documents officiels pour prouver qu'oncle Sam est encore engagé dans la recherche d'OVNIS, bien qu'ils disent avoir arrêté leur 'Opération Blue Book'," ont-ils dit.

"Il y a eu au moins un accident, et probablement deux aux Etats-Unis au cours des ans, et certains vaisseaux spatiaux qui ont atterri en raison de défauts de fonctionnement ont été récupérés."

"Le gouvernement nie qu'ils ont des corps d'extraterrestres de l'espace en leur possession, mais nous avons le témoignage d'ancien personnels militaires qui les ont vus. Nous avons même parlé avec deux pathologistes qui ont fait des autopsies sur les corps."

Wilhelm a indiqué qu'il a fait examiner les négatifs des images incroyables par deux laboratoires différents et tous les deux donnent aux photographies 30 ans ou plus.

Les laboratoires ne peuvent également pas trouver la moindre évidence de retouche, de superposition ou de miniaturisation.

"Les images sont évidemment autenthiques," a-t-il dit, "elles sont étonnemment vraies, je ne voient pas comment elles pourraient être des trucages."

Les images sont incroyablement semblables aux dessins d'hommes de l'espace mort faits par l'investigateur d'OVNIS Leonard Stringfield qui prétend avoir interviewé des gens qui ont vu réellement les corps extraterrestres.

Stringfield, dont les découvertes ont été publiées par le MUFON (Réseau Mutuel d'OVNIS), indique que les militaires des Etats-Unis ont récupéré plus de 30 cadavres extraterrestres depuis les années 50, et ont effectué des autopsies top secrètes.

Il a dit que les corps extraterrestres avaient entre 3.5 et 5 pieds de haut, mince, avec des têtes surdimensionnés, incroyablement comme la créature morte dans les images de Wilhelm. Parmi les gens qui ont vu les extraterrestres préservés qui sont stockés à Wright-Patterson étaient un ancien pilote de l'Armée de l'Air qui a vu trois cadavres étant livrés là dans des caisses, et un docteur qui a observé une autopsie partielle sur un extraterrestres au début des années 50.

Note: la photographie de l'ET brûlé montre une paire de lunettes près de son corps, et quelques chercheurs ont dit que c'était en réalité un accident d'un avion et le corps de son pilote, depuis surnommé "tomato man". Les parties de l'engin ressemblent certainement à des pièces d'avion.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 18 février 2007