Journaux 2000-2009 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

DES NOUVELLES DE L'ELEMENT 115:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Guardian, Londres, R-U., le 12 mai 2005.

Retour aux Soucoupes

Par Mark Pilkington

En février 2004, une équipe de physiciens russes et américains a découvert deux nouveaux éléments, aperçus pendant des fractions de secondes à l'Institut Commun de la Recherche Nucléaire de Dubna, en Russie, et au laboratoire national Lawrence Livermore en Californie.

Dirigés par le Russe Yuri Oganessian, les physiciens ont fait leur annonce dans la revue de physique Physical Review C. Tandis que leurs résultats doivent encore être reproduits, ils sont considérés fortement fiables. Les deux nouveaux éléments "superlourds", 113 et 115, provisoirement appelés ununtrium et ununpentium, excitent les physiciens qui pensent qu'ils sont produits par des étoiles explosant, et pourraient fournir des indices sur les origines de l'univers.

Mais ce n'était pas la première fois que l'élément 115 avait fait les gros titres. Selon un autre groupe de chercheurs peut-être moins honorables, ce pourrait être la clef qui apporte finalement ramène les étoiles vers nous.

En 1989, une émission d'une station de TV de Las Vegas a diffusé une interview du scientifique auto-proclamé Bob Lazar. Il a prétendu avoir travaillé à un service top secret appelé S-4, juste au sud de la fameuse base aérienne Area 51 au Nevada, et il a fait sensation quand il a décrit avoir vu neuf soucoupes volantes extraterrestres stockées à S-4.

Lazar, qui prétend avoir étudié au Massachusetts Institute of Technology et avoir travaillé au Laboratoire National de Los Alamos, déclare que son travail à S-4 était de faire du "rétro-egineering" du réacteur d'un des disques volants et de découvrir comment il fonctionnait. En poste là, il avaitété informé sur l'histoire des interactions d'ET avec l'humanité, et a observé un bref vol d'essai du seul engin qui était opérationnel.

Selon Lazar, la soucoupe vole à l'aide "d'amplificateurs de pesanteur" pour créer "un champ de gravité intense" qui pourrait "tordre l'espace-temps", "apportant la destination à la source et vous permettant de voyager sur de nombreuses années lumières dans l'espace en quelques heures". La puissance pour faire cela est développée dans le réacteur de l'engin, lequel est rempli d'un combustible... l'élément 115.

Qu'il dise la vérité ou non, Lazar a maintenu ses affirmations et à laissé la scène ufologique derrière lui. Tout en dirigeant une compagnie de réparation de matériel de laboratoire, il développe actuellement un générateur de carburant d'hydrogène pour usage domestique et est impliqué dans un plan ambitieux pour terraformer un environnement Martien dans un silo souterrain de missile nucléaire.

Et, si l'existence de l'élément 115 est confirmée, peut-être un jour l'appelera-t-on lazarium.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 septembre 201