Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse

L'article qui suit est paru dans le journal The Tennessean, Nashville, Tennessee, USA, en page 1, le 9 juillet 1947.

Scan


Vols de "Soucoupes Volantes" Vus par des Centaines de Gens

Par la United Press

Des centaines de personnes ont regardé le ciel aujourd'hui, dans l'espoir de voir l'une des "soucoupes volantes" qui ont été signalées dans l'air à la vitesse de fusées sur presque toutes les régions du pays.

Au fur et à mesure que les rapports des vols de soucoupe se répandaient, le débat portait sur la question de savoir si les disques circulaient dans l'esprit des gens ou étaient vraiment des objets tournoyant dans le ciel.

Le Dr John G. Lynn, Valhalla, N. Y., un expert en comportement humain, a déclaré que c'était juste une "vague d'hystérie de soucoupe." Il a blâmé comme cause les récentes prédictions selon lesquelles une guerre atomique nous écraserait, mettant les Etats-Unis en pièce.

Un astronome a déclaré qu'il croyait que "certaines personnes voyaient des taches devant leurs yeux".

Un éditeur d'un magazine occulte de San Diego a déclaré que les disques étaient des vaisseaux spatiaux de mars.

Mais les individus d'un océan à l'autre ont insisté sur le fait qu'ils avaient vu les soucoupes. Les disques variaient d'argenté à

(Suite à la Page Deux)


Scan


Soucoupes volantes

(Suite de la première page)

doré en couleur, selon les descriptions de "témoins oculaires", et leurs vitesses oscillaient jusqu'à 1 000 miles par heure.

Les derniers rapports de soucoupes proviennent de deux localités largement séparées, soixante picknickers à Twin Falls, Idaho, ont déclaré avoir vu trois groupes de disques sur un parc. Certaines des soucoupes ont été décrites comme des volant en formations en V, tandis que d'autres faisaient des cercles et des plongées en formation lâche. [Tous probablement des oiseaux.]

A Summerside, sur l'Ile du Prince Edouard, au Canada, deux agriculteurs ont affirmé avoir vu des soucoupes volantes la nuit dernière, se dirigeant vers le sud et laissant une trace de vapeur. [Probablement des avions.]

Des étudiants en météorologie amateur à Summerside ont suggéré que, dans certaines conditions, certains types d'oiseaux volants rapidement pourraient créer une illusion d'optique.

Les fonctionnaires de l'observatoire naval des U. S. A. à Washington ont conclu officieusement entre-temps que les soucoupes mystérieuses ne pouvaient pas être des phénomènes astronomiques.

L'armée et la marine ont avoué qu'ils étaient en manque d'une explication des objets signalés.

BOISE, Idaho, 5 juillet (U.P.) - Kenneth Arnold, l'homme responsable de la transformation de la population du pays en observateurs du ciel, a effectuée un autre vol aujourd'hui sur le nord-ouest du Pacifique en espérant encore rencontrer les "soucoupes volantes" qui ne cessent de provoquer la consternation.

L'homme d'affaires de Boise, Arnold, est une personne du genre objective et il déteste penser que les disques sont un précurseur d'une guerre atomique en 1960 comme prévu dans certaines des lettres qu'il a reçues ces deux dernières semaines.

Arnold a décollé dans son avion privé pour une brève excursion de pêche à Port Angeles, Washigton. Il était accompagné par un observateur de confiance, le colonel Paul H. Weiland, de Provo, Utah, officier d'artillerie lors de la récente guerre. Et Arnold avait avec lui prête à être utilisée instantanément une caméra de 150 $ achetée à Pendleton, Oregon. Au cas où il tomberait de nouveau sur les disques volants en formation ondulante, qu'il avait chronométré à 1 200 miles à l'heure près du mont Rainier dans le sud de Washington le 24 juin.

Depuis cette date, Arnold a just été noyé dans la longue liste grandissante des visionneurs de soucoupes.

"Je sais que beaucoup de gens ont d'abord pensé que j'étais cinglé", a-t-il déclaré, "mais ils auront changé d'avis maintenant. Il y a beaucoup plus de gens 'cinglés', y compris moi-même. Mais s'ils pensent que nous sommes fous, ils devraient lire un peu de mon courrier."

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 11 juillet 2017.