Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse, juin 1947

L'article qui suit est paru dans le journal The Tennessean, Nashville, Tennessee, USA, en page 1, le 27 juin 1947.

Scan


Les rapports soutiennent l'histoire de soucoupe volante, mais les sceptiques ont beaucoup d'explications

Par l'Associated Press

Les conjectures se sont multipliées hier, tandis que des zones largement séparées ont signalé des objets incroyablement rapides qui semblaient être des disques qui filaient dans le ciel - mais les sceptiques le sont restés.

Après le rapport de mercredi à Pendleton, Oregon, par Kenneth Arnold de Boise, Idaho, qu'il a vu neuf objets en forme de soucoupe et brillants plongeant dans le ciel entre le mont Rainer et le mont Adams dans l'état de Washington à une vitesse estimée à 1200 miles par heure, sont venues ces observations hier:

Byron Savage, pilote homme d'affaire d'Oklahoma City, a déclaré qu'il y a cinq ou six semaines, il avait observé un objet semblable à un disque plat qui s'avançait à travers le ciel à une vitesse considérable.

A Kansas City, W. I. Davenport, un charpentier, a déclaré qu'hier, il a vu neuf objets qui se sont déplacés à une vitesse excessive vers l'ouest dans le ciel. Ils allaient vite et il n'a pas pu distinguer leur forme.

Cependant, il a signalé un son de moteur et des traînées de vapeur.

Un femme au foyer de Bremerton, Washington - à l'ouest de l'autre côté des montagnes Cascade d'où Arnold a vu les objets - a déclaré que deux fois au cours des deux derniers jours, elle avait vu des objets réfléchissants la lumière semblables à des plateaux.

"J'ai pensé que bien sûr, rien ne pouvait voyager si vite", a déclaré Mme Elma Shingler.

A Eugene, Oregon, E. H. Sprinkler a dit qu'il avait presque pris une photo d'eux. Il y a une semaine, mercredi, il a dit, il a emmené son appareil photo de 3,50 $ à une butte locale pour l'essayer. Il a repéré des objets dans le sud-ouest, filant vers le nord-est, mais avant qu'il puisse cliquer sur son obturateur, ils étaient presque hors de vue. Il a dit qu'il n'avait pas parlé d'avoir vu les objets - dont il a dit qu'ils étaient semblables à ceux rapportés par Arnold - parce qu'il pensait que personne ne le croirait. Les tirages d'agrandissement de son film ne montraient que du ciel dégagé.

Contre ces observations corroborantes, les sceptiques ont cherché des explications. Le capitaine Al Smith, pilote de la United Air Lines sur le parcours de Seattle, a déclaré qu'il pensait qu'Arnold avait vu des reflets sur son tableau de bord. Le Dr J. Hugh Pruett, météorologue de l'Université de l'Oregon, a déclaré que la "persistance de la vision", souvent notée après avoir regardé des objets brillants comme le soleil, aurait pu garder ces réflexions devant lui.

Elmer Fisher, premier assistant météorologue au bureau météorologique de Portland, a suggéré une légère touche de cécité des neiges.

'Pas de cette planète', disent des experts

WASHINGTON - (UP) - La conversation n'a pas marqué toutes les allégations faites concernant les avions à grande vitesse par des portes-parole de l'armée et de l'aviation de la marine.

Mais ils ont concédé hier qu'ils n'avaient rien dans leur sac à malice aéronautique pour égaler les soucoupes volantes, qu'un pilote amateur a "vu" traverser le sud-ouest de l'Etat de Washington à 1200 miles à l'heure.

Ces avions "en forme de soucoupe" sont strictement hors de cette planète, ont convenu les experts militaires.

Les experts aéronautiques de l'armée, de la marine et du comité consultatif national pour l'aéronautique ont eu ces réactions:

1. Selon les chiffres d'Arnold, les soucoupes auraient volé à 1480 miles par heure. Il les a sous-estimés.

2. D'autre part, Arnold a déclaré qu'il utilisait un chronomètre et aurait peut-être légèrement mal jugé.

3. L'homme le plus rapide qui ait déjà volé était à 647 miles à l'heure.

4. Le son parcourt environ 760 miles par heure, considérablement sous la vitesse estimée des soucoupes volantes - et les ingénieurs n'ont pas encore construit un avion qui ait seulement atteint la vitesse du son.

5. Si Arnold a vu ce qu'il pensait avoir vu - il a dit "Je dois croire mes yeux" - les avions n'étaient pas américains.

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 23 juin 2017.