Journaux 1970-1979 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Le canular "Franck Fontaine" dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Sud-Ouest, France, le 29 novembre 1979.

Scan

O.V.N.I kidnappeur:
Le mystère s'épaissit

L'ENQUETE MENEE par la gendarmerie sur la disparition de Franck Fontaine à Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) dans la nuit de dimanche à lundi, coïncidant avec l'apparition de ce que ses amis ont estimé être un O.V.N.I., n'a pas permis, hier, d'apporter de nouveaux éléments et le mystère reste entier.

La brigade fluviale de Conflans-Sainte-Honorine a sillonné l'Oise, distante du lieu de la disparition d'environ trois kilomètres, alors que dès le début de l'après-midi, les gendarmes, assistés d'un chien pisteur, ont une nouvelle fois passé au peigne fin les alentours du lieu de la disparition.

"Le plus extraordinaire, a déclaré le commandant Roger Courcous, commandant la compagnie de gendarmerie de Cergy, c'est que physiquement nous ne trouvons rien."

"Témoins de la disparition, Jean-Pierre Prévost et Salomon N'Diaye maintiennent leurs déclarations et l'enquête qui a été faite à leur sujet ne permet pas de douter de leur sincérité.

Quant au phénomène O.V.N.I., il a provoqué une véritable psychose dans le quartier de la "Justice Mauve", dans la ville nouvelle de Cergy-Pontoise, où mardi soir le standard de la gendarmerie a reçu de nombreux appels d'habitants qui, de leurs balcons, voyaient "quelque chose."

Psychose de l'O.V.N.I. à Madrid

Il semble que l'on voyait aussi beaucoup de choses la nuit dernière à Madrid où des milliers de personnes ont passé des heures la tête en l'air pour suivre les évolutions d'un objet volant non identifié qui a joué à cache-cache pendant plusieurs heures dans le ciel de la capitale espagnole.

Les automobilistes, alertés par les nombreuses émissions de radio, n'ont pas hésité à arrêter leurs voitures au milieu de la rue pour scruter le ciel pollué. Un des policiers chargés de rétablir le trafic a indiqué: "On le voyait très bien. C'était un cercle qui vu d'en bas avait une trentaine de centimètres de diamètre et qui lançait des étincelles bleutées. Nous sommes sûrs qu'il ne s'agit pas d'une étoile".

Des centaines de témoignages correspondent à celui du policier. Un habitant d'un quartier de la banlieue soulignait de son côté: "L'engin se déplaçait à une vitesse très rapide et laissait des traînées vertes, rouges et blanches, puis il restait immobile pendant plusieurs minutes, comme suspendu dans le ciel".

D'autre part, selon le journal madrilène "Pueblo" qui cite les services de sécurité, "les communications de moyenne fréquence ont été interrompues pendant une demi-heure au milieu de la nuit". A la suite de ces apparitions une véritable psychose à l'O.V.N.I. s'est déclenchée à Madrid.

Des centaines de personnes ont téléphoné aux autorités pour demander à être informées sur le phénomène. Les standards téléphoniques des radios ont été bloqués pendant plusieurs heures et des centaines de personnes se déclarent prêtes à témoigner.

L'état-major de l'armée de l'air a précisé qu'une enquête serait ouverte, comme cela est habituel dans toutes les affaires de ce genre.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 25 novembre 2014