Journaux 1980-1989 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

OVNIS - Vénus, France, 1980:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Sud Ouest, France, le 22 avril 1980.

Scan

Le rendez-vous des O.V.N.I.?

Un ballet des étoiles!

ON SE SOUVIENT que plusieurs lecteurs de la région nous avaient signalé la présence dans le ciel d'un O.V.N.I. Cet objet volant non identifié l'avait été (identifié) par l'observatoire de Floirac: il s'agissait de... Vénus.

D'autres phénomènes de ce type, nous a précisé M. Dumont, de l'observatoire girondin, vont se produire.

"Outre l'éclat important de Vénus, trois autres planètes ne vont pas manquer d'intriguer les observateurs même peu attentifs, par leurs mouvements et rapprochements mutuels, et ceci pendant tout le printemps. Tandis que Vénus va s'effacer progressivement vers l'horizon ouest, pour reparaître en juillet, le matin â l'est, avec le même éclat (cent fois celui d'une étoile « de première grandeur»). les planètes Mars, Jupiter et Saturne commencent à nous offrir, en collaboration avec l'étoile Régulus (première grandeur) . un étonnant spectacle de chassés-croisés qui va durer jusqu'à l'été. Jupiter, quinze fois plus brillant que Régulus, restera très voisin de cette étoile; on repère facilement ce couple dès la tombée de la nuit, haut dans le ciel et en plein sud; mais l'ensemble va s'abaisser lentement vers le sud-ouest pendant ces trois mois. Saturne, de même éclat que Régulus, restera plus loin vers la gauche du couple.

Quant à Mars, deux fois plus brillant que Régulus (et rougeâtre par rapport à tous les autres astres), il est maintenant un peu en haut et â droite du couple Jupiter-Régulus, mais il dérive vers la gauche, et s'en rapproche. Le trio sera très spectaculaire de fin avril à mi-mai, en particulier du 7 au 10 mai où les trois astres seront côte à côte comme sur un podium, le plus brillant au milieu, comme il se doit. Après quoi Mars, en continuant son glissement vers l'est, s'éloignera de Jupiter et de Régulus et s'approchera de Saturne; il passera juste en dessous de celui-ci le 23 juin.

Ces évolutions sont dues aux mouvements relatifs, sur leurs orbites quasi circulaires, de la Terre et des trois autres planètes en question; seules deux étoiles brillantes peuvent y intervenir, étant assez proches du plan moyen des planètes; ce sont Régulus et l'Epi de la Vierge. Bien que n'ayant pas d'intérêt scientifique majeur, des rapprochements multiples aussi beaux que ceux de 1980 sont rares, et méritent bien d'être suivis."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 12 mars 2018.