Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse

L'article qui suit est paru dans le journal The Statesman-Journal, Salem, Oregon, USA, en page 4, le 1er juillet 1947.

Scan


Commentaire éditorial
de nos contemporains

NOUS ESPERONS QU'ILS SONT LES NOTRES

Nous ne savons pas ce que Kenneth Arnold a vu entre le mont Adams et LE MONT rAINIER, mais il a certainement vu quelque chose et nous espérons qu'ils étaient des avions militaires ou des missiles guidés américains.

L'amiral Halsey, dans son histoire intéressante dans le Sunday Evening Post, affirme qu'entre les deux guerres mondiales, les Etats-Unis ont fait une grande erreur en supposant qu'il [n']y avait [aucun] pouvoir prédateur et que tout était douceur et lumière.

Le bon monde n'a jamais été entièrement douceur et de lumière. L'homme primitif a dû se battre pour sa survie contre les animaux dangereux. Il a dû mettre en place une protection tribale ou on n'aurait pas eu de civilisation. Les brigands essaient toujours de voler, de tuer et de violer si les barreaux sont brisés. Ils l'ont fait même dans la pacifique Boston lorsque les policiers s'étaient mis en grève.

La seule façon de s'assurer de la paix mondiale est par la voie de l'imposition de la paix et l'Amérique doit aider la cause parce que c'est le seul pays capable de prendre l'initiative. En outre, nous avons plus à perdre que n'importe quel autre pays s'il y a un désastre.

Notre gouvernement a besoin de tout ce qu'il faut pour rendre la nation sûre et la nécessité d'une mise à jour de la force aérienne est claire. -- (Pendleton East Oregonian).

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 juillet 2017.