Journaux 2000-2009 -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

L'OVNI DE HUNTINGTON, INDIANA, JANVIER 2004, SUITES:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Post-Tribune, Merrillville, Indiana, USA, le mardi 13 janvier, 2004.

Voire également l'article original à propos de cette observation.

L'observation d'OVNI pourrait faire de Huntington le prochain Roswell

Mardi, 13 janvier 2004

Je connais pas mal de gens de Huntington, la ville qui nous a donné Dan Quayle.

Le Huntingtonien que je connais le mieux est mon copain de pêche, Rex, qui a été cultivateur près de Huntington toute sa vie.

De toutes les personnes que je connais, Rex est la plus équilibrée. Les aléas de l'agriculture, qui sont orchestrés par des impondérables tels que la température, les précipitations et le prix des grains, me rendraient fou, mais Rex prend les choses comme elles viennent, acceptant le bon et le mauvais avec un haussement d'épaule et le sourire.

Alors quand Huntington a fait l'actualité récemment pour un événement que la plupart trouveraient difficile à avaler, j'ai utilisé Rex comme étalon du bon sens de ceux qui ont été témoin de quelque chose d'étrange dans le ciel au-dessus de la ville de 2.000 habitants.

Le 4 janvier, le Herald-Press de Huntington a rapporté que trois officiers de police de Huntington ont vu un objet qu'ils ne sont pas arrivé à identifier planant au-dessus de l'église catholique Saints Pierre et Paul à 14:30, le 26 décembre. Il volait assez bas pour que l'on ait pu penser qu'il heurter le clocher de l'église, mais il a filé vers le Nord après avoir plané pendant 30 à 45 secondes.

Les officiers ont décrit l'objet comme grand, circulaire et en forme de dôme, mais sans la "bosse" au milieu typique des descriptions de soucoupe volants des années 50.

Ils ont gardé l'histoire de ce qu'ils ont vu pour eux-mêmes, craignant que les gens les trouvent idiots, jusqu'à ce que la curiosité ait gangée. Ils ont parlé de l'histoire, se demandant si n'importe qui d'autre avait vu la même chose.

Quand j'ai lu l'histoire d'après la brève de l'Associated Press, j'ai appelé Rex pour voir s'il avait eu une rencontre rappchée. Nan, dit-il, il n'avait pas vu de truc, ni personne qu'il connaisse non plus.

Il m'a dit que les gens là en ville s'affolaient par vraiment au sujet de l'événement. Peut-être se figurent-ils que quoi que cela ait été, si ça ne commence pas à découper des cercles dans leurs récoltes, ce n'est pas vraiment la peine de faire des palabres.

Cindy Klepper, la rédactrice du journal de la ville, a écrit un suivi de l'histoire originale après que trois investigateurs du Mutual UFO Network soient venus à la ville. Ils ont éliminé une explication suggérée, celle que les officiers auraient vu un "Hoverdisc," un jouet d'enfant de la taille d'une table, qui est rempli de l'hélium et qu'on laisse dériver.

"Ce n'est pas un ballon d'aucune sorte," a dit à Klepper le reprédentant du MUFON Roger Sugden. "Quelle que soit la manière dont le vent ait soufflé, il ne se serait pas arrêté, n'aurai pas fait des tonneaux, et ne se serait pas écarté."

Une recherche sur Internet a ramené quelques a-côtés intéressants.

Un homme d'Indianapolis a rapporté au site web de Whitley Streiber, Unknown Country, que lui et deux autres personnes ont repéré six objets rouges et blancs passent au-dessus du centre d'Indianapolis environ sept heures après que l'objet de Huntington a été vu.

Encore plus étrange, une recherche de Google (1) en utilisant les termes "Huntington Indiana UFO" a indiqué un jeu appelé "attaque d'UFO" sur le site Huntington-Indiana.com.

J'ai contacté Bill Holden, un concepteur de sites qui a construit et maintient le site, il a dit que "attaque d'UFO" et d'autres jeux se trouvent sur son site depuis pal mal de temps. Quelques heures plus tard il a rapporté que son emplacement avait reçu 80 hits par des recherches d'OVNIS en deux jours.

Repérant une occasion, il a mis le titre "SAUVEZ HUNTINGTON" sur le jeu et a mis une note que "les journaux d'en dehors de la ville" l'avaient contacté pour avoir des informations sur l'observation.

I've been called many things in my life, but "out-of-town newspapers" is a new one. On m'a donné toutes sortes de noms dans ma vie, mais "journaliste qui n'est pas de la ville" est une première.

Contacter le chroniqueur Jim Gordon au 648-3116 ou à jgordon@post-trib.com.

(1) www.google.com (2) www.unknowncountry.com

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 septembre 201