Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse

L'article qui suit est paru dans le journal The Pittsburgh Press, Pittsburgh, Pennsylvanie, USA, en page 2, le 6 juillet 1947.

Scan


La Vraie Baisse! --

Fred dans ses tasses voit des soucoupes

Certaines faites d'ancienne céramique mexicaine

Par FREDERICK C. OTHMAN

WASHINGTON, 8 juillet - J'ai passé cette journée dans mon observatoire à regarder des soucoupes volantes et quelques tasses sur la Maison Blanche.

Les fichues choses ne correspondent pas. Les soucoupes ont des fleurs sur elles; les tasses ont des bandes dorées. Certaines d'entre eelles sont remplis de café noir.

Le phénomène est intéressant, mais facilement expliqué par des scientifiques comme moi.

Il y a des centaines d'entre nous, partout en Amérique, observant des soucoupes aériennes, certaines fabriquées en porcelaine anglaise et certaines en ancienne céramique mexicaine, qui filent assez vite pour faire mal à la tête d'un camarade. L'Armée est béate, la Marine enquête, et les astronomes à l'ancienne et non progressistes à l'Observatoire de la Navy américaine affirment qu'ils n'ont même jamais vu une soucoupe dans la stratosphère. Honte sur eux.

C'est une bonne chose qu'un de mes nombreux chefs s'est rappelé que je suis, peut-être, le plus grand expert mondial en monstres marins. Qui est mieux qu'Othman, l'homme qui a trouvé dans le fleuve Potomac un monstre marin appelé Percival, demanda-t-il, pourrait-il expliquer les soucoupes dans le ciel?

Il a fait appel à moi et j'ai immédiatement réparé [sic] dans mon laboratoire au 13ème étage du bâtiment de la Presse Nationale, qui a une vue panoramique sur le Washington Monument, la Maison Blanche et même le Pentagone.

Je pourrais ajouter en passant que les soucoupes du Pentagone ne sont pas aéroportées; elles sont trop épaisses et lourdes, ont été conçues de cette façon pour les colonels aux doigts beurrés.

Mon observatoire de soucoupe a un panneau sur la porte, Press Club Bar, pour tromper les non scientifique. Mon

(Suite à la page 2, colonne 7)


Scan


PAS DES TACHES, MAIS DES SOUCOUPES devant ses yeux, c'est ce qu'Eddie Angus de New York, voit ce jour-là. Il les voit filer à des vitesses de 300 miles à l'heure - sans moteurs. Elles volent nord sud, etc. Cela devient pire que les éléphants roses!

Fred Dans Sa Tasse Voit Des Soucoupes Voler

Certaines sont faites d'ancienne céramique mexicaine

(Suite de la page un)

assistant, l'Oscar toujours utile, porte la veste blanche du technicien de la coupe et de la soucoupe.

Lorsqu'on lui a dit ce que je voulais voir des soucoupes, il fronça les sourcils.

b>Il Produit de la Médecine Pour Les Yeux

"Je ne sais pas ce que ces autres scientifiques ont bu pour faire sortir le télescope de l'oeil humain", a déclaré Oscar, "mais je crois que j'ai des indices".

Il a farfouillé parmi les bouteilles sur son étagère chimique et a produit, bien glacé, un gobelet de médecine oculaire qui était de la couleur de la peinture des écrans de porte. Cela avait meillur goût qu'il ne paraissait. Oscar m'en a donné une seconde et une troisième. Il a en pris quelques-unes lui-même. Le tour suivant il l'a versé dans des soucoupes.

Des Tasses Volantes, Aussi

J'ai dit que je voulais des tasses volantes. Facile, a déclaré Oscar. Il a ajouté quelques gouttes d'un fluide vert dans la septième (ou peut-être la 11ème) dose de renforcement de l'oeil et immédiatement nous avons pu observer les tasses inassorties.

Il a également dit qu'il avait lu comment un de mes camarades, John Corlett, l'auteur de la United Press à Boise, Idaho, s'était détendu dans son arrière-cour après le dîner avec sa femme et ses amis quand lui aussi a vu une soucoupe loin au-dessus: une soucoupe argentée.

Ce mot, "détendu", a déclaré Oscar, était l'explication de la vision de John de la soucoupe argentée. Oscar et moi, nous nous sommes détendus autant que possible, mais nous n'avons vu aucune soucoupe filer. Des soucoupes dorées, oui, et des soucoupes avec des décorations, mais pas de soucoupe argentée. Oscar a dit que nous devrions mieux nous détendre. Bientôt, il ronflait.

Mais j'avais du travail à faire. J'ai dû écrire une dépêche pour un monde en attente et c'est pourquoi, comme l'a souligné le troisième paragraphe de ce rapport, j'ai mal à la tête. Et des soucoupes devant mes yeux.

Les "Soucoupes Volantes" Pourraient Etre Expliquées

Mais Les Observateurs du Ciel Ont Leurs Propres Théories

PAR LA UNITED PRESS

Le mystère des "soucoupes volantes" qui traversaient le ciel de la nation était aussi profond que jamais ce soir. Mais il y avait des indications qu'ils pourrait être expliqué sous peu.

L'Armée, dans un effort pour aider à résoudre le mystère, a révélé qu'ils avaient un avion de combat P-80 à la base aérienne de Muroc, Californie, pour donner la chasse si l'une des soucoupes filante apparaîssait là-bas.

Le commandant des Vétérans des Guerres à l'Etranger, Louis E. Starr, a déclaré dans un discours à Columbus, Ohio, qu'il "attendait d'un instant à l'autre" un télégramme de Washington expliquant les disques incroyables.

On Doute Du Lien Avec l'Atome

Un scientifique non identifié du Projet Manhattan aurait déclaré que les soucoupes étaient utilisées dans le cadre d'expériences d'énergie atomique. Mais un officiel de la bombe atomique a déclaré qu'il ne savait rien à ce sujet.

Pendant ce temps, un agriculteur de Pickaway County, Ohio, a indiqué qu'il avait trouvé un objet ressemblant à ce que des dizaines de dizaines de personnes disent avoir vu. Mais un officier de la base de l'armée à Wilmington, Ohio, a déclaré que ce n'était qu'un appareil de mesures météorologiques de l'Armée de l'Air.

Tandis que d'autres personnes du Maine à l'Oregon signalaient voir les disques fonçants, l'homme qui a démarré toutes ces observations du ciel est sorti pour trouver une des soucoupes et en prendre des photos.

Il Emmène Sa Caméra

Kenneth Arnold, qui a déclaré qu'il avait vu des soucoupes fusantes le 24 juin alors qu'il volait au-dessus du nord-ouest du Pacifique, s'est lancé sur un vol expéditionnaire pour les disque tard aujourd'hui.

Il était accompagné par le colonel Paul H. Welland, de Provo, en Utah. Il a emmené une nouvelle caméra de cinéma pour photographier toutes les soucoupes qu'il pourrait voir.

"Je sais que beaucoup de gens ont d'abord pensé que j'étais fêlé", a-t-il déclaré. "Mais ils devront changer de disque maintenant".

Des centaines de personnes ont regardé dans le ciel, espérant voir l'une des soucoupes volantes, alors que le débat faisait rage sur le fait que les disques se déplaçaient dans l'esprit des gens ou étaient vraiment des objets tournoyant dans le ciel.

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 25 juillet 2017.