Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse

L'article qui suit est paru dans le journal The Palm Beach Post, Palm Beach, Californie, USA, en pages 1 et 2, le 7 juillet 1947.

Scan


Les "disques volants" attirent l'attention des forces aériennes

Les commentaires officiels et scientifiques marqués par attitude prudente; Une partrouille de chasse échoue à voir les soucoupes mystérieuses

SAN FRANCISCO, (AP) - Des "soucoupes volantes" mystérieuses ont été signalées à nouveau dimanche dans diverses régions du pays et, à Spokane, Washington, une femme a déclaré que 10 personnes ont vu huit des objets en forme de disque à St. Maries, Idaho, le 3 juillet.

Le phénomène a été signalé par des centaines de personnes dans au moins 33 Etats depuis le 25 juin. Les descriptions varient, mais généralement, les informateurs conviennent que les objets qui filent dans les cieux sont des disques similaires à des soucoupes.

Jusqu'à présent, il n'y avait aucune explication tendant à donner aux objets une touche de réalité terrestre.

Mme Walter Johnson a déclaré à Spokane que les objets vus près de St. Maries sont arrivés à une vitesse extrême, se dirigeant vers le nord, ralentissaient brusquement et se laissant flotter comme des feuilles mortes vers le sol.

Elle a dit qu'elle et ses compagnons n'ont pas pu les trouver par la suite, ni aucun signe qu'ils aient fait quoi que ce soit sur le bois dans lequel ils étaient apparemment tombés. Elle a dit qu'ils étaient "environ de la taille d'une maison de cinq pièces" et ressemblait à des baignoires plutôt qu'à des disques. Les soucoupes semblaient être auto-lumineuses en raison de leur extrême brillance, a-t-elle déclaré.

Un officier de la Garde Nationale de l'Oregon a déclaré que les patrouilles aériennes de dimanche ont échoué dans l'observation de l'un des objets, mais que tout rapport plausible serait vérifié rapidement par les avions désormais.

Les disques ont été signalés dimanche à Chicago au-dessus du Lac Michigan, dans le sud de l'Ontario, au Wisconsin et au Minnesota et au Maryland.

Une femme de Hagerston, Maryland, a dit qu'elle en a vu cinq voyager à l'est en formation à "une vitesse terrible". Elle a dit qu'ils "rugissaient avec un son comme un train lointain". Ils étaient plats, comme des soucoupes, avec quelque chose à l'arrière. Ils étaient à peu près de la taille des avions, mais n'étaient certainement pas des avions. [Ils étaient probablement des avions à réaction.]

Cinq P-51 de la Garde nationale de l'Oregon ont silloné les montagnes Cascade de Washington - la zone où les objets étranges ont d'abord été signalés. Un sixième a fait des cercles sur Portland, en contact radio permanent avec les cinq autres. Tous portaient des équipements photographiques.

Le colonel G. R. Dodson, commandant, a décrit son vol comme une "patrouille de routine," mais a déclaré qu'ils avaient été chargés de voir s'il y avait des disques volants.

A Manhattan Beach, Californie, A. W. McLelvey a pris un avion de chasse Mustang au dessus de Van Nuys. Pendant deux heures, il a navigué à 35 000 pieds.

"Je n'ai rien vu", a-t-il déclaré lorsqu'il s'est posé.

Le général Carl Spaatz, commandant des forces aériennes de l'armée, se trouvait dans le nord-ouest du Pacifique. Il a nié savoir quelque chose sur les disques volants - ou sur des plans pour utiliser les avions de l'AAF pour les chercher.

"J'ai été déconnecté des choses pendant quatre jours", a-t-il dit.

Puis il est allé à Medford, Oregon, à la pêche.

Louis E. Starr, commandant en chef des Anciens Combattants des Guerres à l'Etranger, avait déclaré aux journalistes

(Suite à la page 2. Col 5)


Scan


(Suite de la Page Un)

Les soucoupes volantes pourchassées par l'AAF

à Columbus, Ohio, samedi, qu'il avait compris que le Général Spaatz avait "un groupe en ce moment" à la recherche de disques.

A la Base Aérienne de l'Armée de Muroc en Californie, un avion de chasse à réaction P-80 était prêt à décoller à tout moment si une soucoupe volante était aperçue dans cette zone.

Une attitude prudente a marqué des commentaires officiels et scientifiques, mais le capitaine Tom Brown, du personnel des relations publiques de la Force Aérienne à Washington, a reconnu que l'armée de l'air avait décidé qu'il "y a quelque chose dans tout cela" et avait enquêté depuis dix jours.

"Et nous n'avons toujours pas la moindre idée de ce qu'ils (les disques) pourraient être", a-t-il ajouté.

D'abord vu le 25 juin et a salué en général avec des rires méprisants, les objets ont été signalés tous les jours depuis par des observateurs dans 33 Etats. La plupart des objets ont été signalés le 4 juillet. Très peu ont été signalés samedi.

Des observateurs compétents, en tant que tels, des pilotes d'avions de ligne, ont déclaré avoir vu des disques ou des soucoupes totalement inexpliqués, plus grands que les avions et volant en "formation lâche" à grande vitesse.

David Lilienthal, président de la Commission de l'Energie Atomique, a déclaré qu'ils n'avaient rien à voir avec des expériences atomiques, et les fonctionnaires de l'Armée et de la Marine ont également émis des dénégations positives.

Le capitaine Brown a déclaré que les Forces aériennes ne menaient pas une enquête formelle. L'intérêt officiel, cependant, n'était plus aussi décontracté.

"Nous pensons que personne dans ce pays, ou à l'extérieur de ce pays, n'a développé un missile guidé qui dépasserait les 1 200 miles, comme l'ont indiqué certains rapports", a déclaré l'homme des relations publiques de la Force Aérienne.

Une histoire d'un journal de Los Angeles citant un scientifique non identifié de l'Institut de Technologie de Californie disant que les phénomènes pourraient avoir quelque chose à voir avec les expériences de "transmutation de l'énergie atomique" a causé une brève sensation samedi. L'institut a rapidement démenti ce rapport. Le Dr Harold Urey, scientifique atomique de l'Université de Chicago, l'a qualifié de "sottises". Il a déclaré que les éléments pouvaient être "transmués" mais pas l'énergie.

Les rapports ont généralement convenu que les objets volants étaient ronds ou ovales. Les estimations de leur vitesse variaient d'environ 300 miles à 1 200 miles par heure. Ils ont été décrits comme volant avec un mouvement ondulant à des hauteurs de 10 000 pieds et moins. Certains les ont décrits comme brillant ou lumineux.

[Légende de la photo:] - L'homme des Garde Côtes Frank Ryman, a déclaré avoir photographié un "disque volant" mystérieux, semblable à ceux rapportés par des centaines de personnes dans 28 Etats au cours des derniers jours. Ryman dit qu'il pense que l'objet est le point blanc indiqué par la flèche. Cette image est agrandie 20 fois par rapport à sa taille d'origine. (AP Wirephoto).


Le rédacteur pense que les 'Soucoupes volantes' sont juste des avions

PAR HOWARD W. BLAKESLEE

Rédacteur Scientifique de l'Associated Press

NEW YORK (AP) - Certaines lois de la vision humaine expliqueront beaucoup de ce qui a été décrit sur les "soucoupes volantes" rapportées dans presque toutes les parties des Etats-Unis

A toute distance qui est proche de la limite de la distance à laquelle une personne peut voir, tous les objets apparaissent ronds ou presque. Cette loi de la vue couvre toutes les petites choses vues à proximité, et les grandes choses à de grandes distances.

Indépendamment de la forme, les objets situés à proximité de la limite de vue sont ronds. Si la chose est silhouettée contre un ciel brillant, comme certaines des soucoupes volantes qui ont été rapportées, elle est plus susceptible de révéler sa véritable forme.

Si la chose est vue par la lumière réfléchie, comme dans la plupart des cas signalés, il est presque certain d'être rond, et si les réflexions sont la lumière du soleil, les tailles sont celles qui seraient attendues d'une réflexion de lumière éloignée.

Le seul fait exceptionnel de pratiquement toutes les soucoupes est qu'elles n'avaient aucune structure - elles semblaient simplement rondes et plates. Cette description correspond exactement aux tours que jouent les yeux. Ces tours varient en fonction des différences climatiques et de l'éclairage.

Cet auteur a vu des soucoupes volantes sur Long Island Sound près de sa maison, non seulement cette année mais les années précédentes. Elles étaient rondes, brillantes et rapides. Mais elles n'étaient pas mystérieux parce qu'elles étaient de la lumière réfléchie par des corps d'avions qui se sont rapidement identifiés en changeant de cap et s'approchant assez pour être vus distinctement. La semaine dernière, cet auteur a également vu une forme volante ovale qui, pour un moment, ressemblait exactement à la photographie de l'objet pris par le Yeoman Frank Rymer au nord de Seattle, Washington L'ovale de Long Island s'est approché et s'est transformé en avion.

Les avions à grande distance ont tendance à sembler rond lorsque la lumière est réfléchie par leurs côtés. De nombreuses descriptions des mouvements des soucoupes volantes s'adaptent aux manœuvres ordinaires des avions, seuls ou en groupes. Ils correspondent aussi à des oiseaux quand ils colent à une distance considérable. Cependant, l'illusion des oiseaux n'est pas très fréquente. Quelques-unes des manoeuvre signalées, qui ont mis des soucoupes hors de vue et de nouveau à la vue, ressemblent à ce qui peut être vu en regardant des avions éloignés.

Cela ne fait aucune différence que les avions sont guidés sans pilote ou soient des avions à réaction. A de grandes distances, ils ressemblent tous à la même chose.

Le fait le plus étrange est que personne n'a vu une soucoupe volante de près. Dans de nombreuses expériences, une occasionnelle vue de près serait presque inévitable.

Il n'y a aucune explication pour les vitesses rapportées de 1000 miles ou plus par heure. Les météores, même s'ils vont beaucoup plus vite que ça, ne l'expliquent pas parce que les soucoupes apparaissent surtout pendant la journée et il n'y a pas assez de météores diurnes.

Des cristaux de glace formant de petits nuages ??ronds ont été suggérés. Mais ils ne correspondent pas dans la plupart des cas, parce que les cristaux de glace se forment à des altitudes beaucoup plus élevées que la plupart des soucoupes rapportées [Mais, plus important encore, les cristaux de glace ne "volent" pas, et certainement pas à des centaines de mph, ils paraissent bien plus immobiles!]

Rien n'est publié dans les études scientifiques ou atomiques qui donne le moindre indice sur les soucoupes volantes, à moins que les objets ne soient des aéronefs.

Un scientifique, samedi, a déclaré qu'au moins beaucoup de soucoupe s'expliquaient par la force de la suggestion qui permet à une personne de se dire: "Oh ça alors, je le vois aussi".

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 6 juillet 2017.