Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse

L'article qui suit est paru dans le journal The Oakland Tribune, Oakland, Californie, USA, en page 13, le 7 juillet 1947.

Scan


Les standards sont saturés à mesure que les rapports de 'soucoupes' se déversent

[Légende de la photo:] Soucoupe volante? Un mémorandum accompagnant cette photographie a été retrouvé sur le bureau de l'éditeur de la ville de The Tribune ce matin. Il a dit: "La chose la plus drôle s'est passée dimanche soir. Nous sommes tous dans la salle de rédaction, riant et moquant les gens qui ont signalé avoir vu des disques volants et des soucoupes, etc. "Ils sont tous fous" et "Une soucoupe volante cela n'existe pas", sont des remarques qui ont été entendues au bureau. Ensuite, une chose incompréhensible s'est produite. Incompréhensible en cela que - quelqu'un avait ouvert une des fenêtres pour laisser entrer l'air frais - en comptant sur l'air frais pour se débarrasser de l'air chaud. La chose qui n'est pas explicable est illustrée dans cette photographie, prise alors que cela entraot par la fenêtre ouverte. Quelqu'un a risqué l'opinion que c'était un papillon de nuit. Que pensez-vous que cela soit? Je ne le sais pas moi-même. Mince, mais les choses les plus drôles se passent ici les dimanche soir. Ou peut-être que voir ce n'est PAS croire.

Les descriptions d'objets étranges sont variées

Les standards de la police et des journaux ont continué à chauffer aujourd'hui avec des rapports de résidents de la région de la Baie qui disent avoir vu un ou plusieurs des disques volants "de leur propre chef" et maintenant ils en sont certains.

Dominic Chekalovich, du 440 Breed Avenue, à San Leandro, a déclaré qu'il avait vu une soucoupe volante à 19h hier et l'a décrit comme dégageant "une traînée de vapeur alors qu'elle montait et devenait plus petite jusqu'à ce qu'elle disparaisse". Il a dit que le spectacle a également été observé par son frère Louis, son père, sa mère, sa soeur et un groupe d'amis.

Chekalovich a ajouté que le disque avait une couleur orange, qui a été mentionné par une autre des personnes qui l'a signalé en même temps.

'GROSSE CHOSE BLANCHE'

Mme Harry Reisz, du 42, avenue Dorchester, à San Leandro, a déclaré avoir vu "une grande grosse ronde blanche qui va vers Oakland" à 18h58 hier. Elle a dit que c'était très haut. Son fils, Robert, 11 ans, et une camarade de jeu, Mona Worley, 12 ans, ont appelé son attention sur l'objet.

Une voisine, Mme Lillian J. Stong, du 45 de l'avenue Dorchester, a rapporté qu'elle faisait la vaisselle lorsqu'elle a vu un groupe de personnes regarder le ciel. Elle a couru à la porte et a vu "deux ou trois objets rebondir aux alentours".

"Chaque fois qu'ils ont tourné, j'ai vu un éclair", a déclaré Mme Stong.

Elle a ajouté qu'elle avait vu plusieurs objets il y a environ trois semaines, mais n'avait rien dit à ce moment-là parce qu'elle "ne croyait pas mes yeux".

UN AUTRE RAPPORT

Encore un autre rapport local venait de Mme R. M. Wagner d'Alameda, et une amie, madame Russell Fraser, qui ont déclaré avoir vu un des disques volants à 18h35. hier. Il voyageait vers le nord, a déclaré Mme Wagner, et semblait être sur Oakland.

"Il allait lentement et semblait être suspendu en plein air", a déclaré Mme Wagner.

A Berkeley, John Shirley, 29 ans, du 1656 avenue Kains, attendait dans sa cour, la nuit dernière, voulant voir un des disques, et avait pris des jumelles pour suivre l'objet, s'il en voyait un. Son frère, George Shirley, l'a rejoint à 21:25. Et il a commencé à se "moquer" lorsque les deux hommes ont repéré ce qui semblait être quatre des soucoupes sortant de l'ouest.

Shirley et son frère ont décrit les quatre soucoupes comme de forme ovale, plutôt que rondes, et lentes dans leur mouvement. Elles semblaient suivre la courbure de la terre à grande altitude, ont rapporté les hommes. Quand on leur a demandé si cela avait pu être des étoiles, Shirley déclara:

"Non. Je sais à quoi ressemblent les étoiles. Ce sont définitivement des soucoupes. Les étoiles ne se déplacent pas dans le ciel en formation, et une étoile filante ou une comète peut facilement être identifiée".

QUATRE OBJETS

Un autre rapport vient de Mme Myrtle Risi, du 2839 Steinmetz Way, qui conduisait avec son mari, Rinaldo, sur le boulevard de la Montagne près de Redwood Road à 18h hier, quand ils ont vu quatre objets qui semblaient être des disques. Les Rinaldos ont déclaré que les soucoupes traversaient le ciel à environ 2000 pieds d'altitude, se dirigeaient vers l'océan et ont disparu dans un instant.

D'autres disques supposés ont été vus près du mont Tamalpaix dans le comté de Marin et sur le pont du Golden Gate.

Charles W. Butler, 46 ans de Mill Valley, et son fils William, 18 ans, ont déclaré aux autorités qu'ils avaient vu un objet de forme circulaire sur le dessus de la montagne à 13h30 hier.

Une heure plus tard, Peggy Sarasohn, 26 ans, de 1842, rue Jefferson, San Francisco, a déclaré qu'elle avait vu un éclair ovale blanc sur le Golden Gate Bridge, dirigé vers le nord-ouest.

Albert Schlegel, 46 ans, et sa femme, Alice, de San Francisco, ont déclaré à la police qu'ils avaient vu une soucoupe volante au même endroit au même moment.

Encore un autre disque a été signalé survolant Berkeley samedi soir et un autre a été vu sur Piémont vendredi soir. Le rapport de Berkeley est venu de Mme Marilyn Nelson, 23 ans, du 9942, rue Birch, épouse de l'agent de police Donald Nelson.

RESSEMBLAIT A UN BALLON

Mme Nelson a déclaré que l'un des cinq voisins qui a également vu les objets l'a regardé à travers des jumelles de campagnes et a dit qu'il ressemblait à un ballon avec quelque chose qui se balançait au-dessous de lui. [Un ballon météorologique avec une cible radar Rawin peut-être?] La "visite" du Piémont par la soucoupe volante a été rapportée par Willie D. Davis, 84 ans, de King Avenue.

A Lodi, une dispite a éclaté à la cause d'une lueur spectaculaire sur le ciel et d'un rugissement peu avant que le courant électrique ne tombe en panne tôt hier. Mme W. C. Smith a dit avoir entendu un bruit "comme un bombardier à quatre moteurs" juste avant que la lumière ne s'éteigne à l'aube. Erving Newcomb, de la Compagnie du Gaz et de l'Electricité du Pacifique, a offert l'explication selon laquelle un avion s'épandage volant bas a probablement heurté une ligne électrique et a brûlé un transformateur. Cependant, aucun avion n'a été signalé endommagé et personne ne pouvait expliquer ce qu'un avion d'épandage ferait dans l'air à l'aube dimanche. Ce fut le premier cas local où un bruit a été attribué aux soucoupes volantes.

Le premier rapport de Richmond sur le fait de voir un disque volant est venu de Robert Ellis, collecteur d'impôts adjoint de la ville, qui habite au 350 due la 28e rue, et sa femme Mary. Ellis a dit qu'il regardait par une fenêtre arrière à 13h30 samedi et a vu un objet brillant traversant les collines de Berkeley à une vitesse formidable. Il a dit que l'objet volait de façon irrégulière, contrairement à un avion.

LES FORCES ARMEES SE JOIGNENT A LA CHASSE DES DISQUES VOLANTS

Par PAUL R. LEACH
Chicago Daily News Service à l'Etranger

WASHINGTON, D. C., 7 juillet. - La Marine et les Forces Aériennes ont leurs jeunes hommes les plus brillants à la recherche de soucoupes volantes ou de quelque chose de similaire et raisonnable. Aucune soucoupe tombée à terre n'a été trouvée, et aucune explication n'a été découverte.

Peut-être viennent-elless des étoiles, de la lune ou du soleil.

Loyal B. Aldrich, directeur du laboratoire astrophysique de l'établissement Smithsonian, a été interrogé à ce propos.

"C'est une chose très étrange", a-t-il commenté, "à moins qu'elles ne soient des illusions d'optique. Nous n'y avons pas réfléchi sérieusement. Nous n'avons aucune information à leur sujet, sauf ce que nous avons lu dans les journaux".

"Non, il n'y a pas d'explication astronomique que nous connaissons".

DES TRUCS DE LA NAVY

La Navy a développé aujourd'hui qu'elle suivait la même intuition générale. L'Observatoire a été invité à se pencher sur la possibilité d'explications physiques, mais à l'observatoire, il a été dit qu'il n'y avait pas beaucoup de probabilité de clarification.

Sauf si certains des astronomes voyait effectivement certains des disques volants, on a dit là-bas, ils n'auraient probablement pas d'idées sur le sujet.

Une explication a proposé qu'à l'Ouest, où les disques semblent être vus ou imaginés fréquemment, il y avait des aéronefs de type ailes volantes de la Navy. Le Bureau d'Aéronautique de la Navy a vérifié cela. Il n'y a qu'un de ces avions sans queue. Il est à Hartford, Connecticut. Aucun disque volant n'a été signalé dans ce secteur.

LA THEORIE DU PILOTE

Certains garçons, assis aux forces aériennes de l'armée qui combattent à nouveau la guerre et spéculant sur des soucoupes volantes sans tasses, ont offert cette explication:

"Vous êtes debout sur le sol au crépuscule. Le soleil est descendu pour vous. Mais au-dessus des nuages, le soleil brille toujours sur tout ce sur quoi le soleil peut briller."

"Donc, un avion, ou un vol d'avions, se dirige sous les nuages et le soleil brille sur eux à travers un trou dans les nuages. Vous voyez des soucoupes volantes, au lieu d'avions entiers."

Eh bien, cela a été offert de toute façon juste comme une idée.

UNE FARCE?

Certains aviateurs sceptiques militaires pensent que ce sont des farces. Les jeunes pilotes militaires impertinants ne se sont pas mis à faire des farces, au sol ou en l'air. Peut-être quelqu'un a-t-il commencé par lâcher des réflecteurs depuis un avion. Et alors, d'autres ont trouvé que c'était une bonne idée à ce moment.

Le problème avec cette théorie est que les disques lâchés d'un avion ne peuvent être récupérés par le farceur et, par conséquent, on en trouvera quelque part sur le sol - s'ils ne se sont pas dissous dans l'air.

Copyright, 1947, Chicago Daily News, Inc.

Les soucoupes liées à la tendance économique

PORT COSTA, 7 juillet - (AP) - Le phénomène des soucoupes volantes peut être lié de manière mystérieuse avec la tendance économique, a déclaré Ralph Dinsmore aujourd'hui.

Sobrement, il a noté qu'il avait observé une formation de soucoupes volantes dans le voisinage du mont Diablo:

"La soucoupe du milieu semblait avoir un objet sur elle qui ressemblait à une tasse de café. Voyageant dans la soucoupe derrière celle avec le café il y en avait une autre avec un signe qui disait 5 centimes. Pendant que je la regardait, le signe 5 centimes semblait le céder à un chiffre de 10 centimes et, en même temps, la quantité de café dans la tasse de la soucoupe a considérablement diminué. Le sucre a fortement diminué et la crème a complètement disparu."

Faites votre choix - Maintenant, c'est une cariole qui flotte

POCATELLO, Idaho, 7 juillet. - (AP) - Un visiteur de Seattle a signalé au Pocatello Tribune aujourd'hui qu'il a vu un disque volant flottant sur le sol en face de lui, s'arrêtant quelques secondes, puis décollant à nouveau.

Il a dit que le disque était de la taille d'une cariole de ferme et était surmonté "par un tube qui avait une ouverture agrandie à une extrémité, comme un entonnoir, et se terminant en un pointe effilée à l'autre."

H. C. McLean a rapporté l'incident par lettre, disant qu'il a vu le disque hier juste après l'aube.

"Au milieu du disque", la lettre de McLean a déclaré: "Je pouvais voire un renflement comme si une assiette avait été soudée sur le disque et il y avait deux bandes de métal étroites qui étaient presque parallèles les unes aux autres au-dessus et au-dessous de la section du milieu."

"Quelque chose l'a maintenu debout, puis le disque a été soumis à un certain nombre de courts sauts, avançant chaque fois d'un pied ou deux. La partie entonnoir du tube était placée dans la jante du disque afin que celui-ci puisse rouler librement et après un déplacement sur une distance d'environ 20 mètres", il s'est élevé avec aisance et a commencé à monter d'un coup.

"J'ai examiné l'endroit où le disque avait atterri mais il a touché le sol si légèrement qu'il n'a laissé aucune marque."

"Je suis convaincu que le vol du disque était sous contrôle, qu'il a donné des signaux indiquant sa position et qu'il est inoffensif."

Six personnes ont déclaré voir le disque en vol sur Pocatello ce matin.

N'AYEZ PAS PEUR, LES DISQUES NE VIENNENT PAS DE L'ESPACE

Si vous avez été préoccupé par les disques volants, en particulier par la crainte qu'ils pourraient être quelque chose venu de hors de l'espace [sic, "out of space" au lieu de "outer space"], vous pouvez être assuré qu'ils ne le sont pas.

C'est l'opinion du Dr Raymond T. Birge, professeur de physique à l'Université de Californie et président du Département de physique du campus de Berkeley, qui a déclaré aujourd'hui qu'il serait physiquement impossible pour un objet inter-stellaire de voler comme les disques sont décrits.

"S'ils venaient de hors de l'espace [sic], ils entreraient et atteriraient avec une explosion", a-t-il expliqué. "Ils ne voleraient pas parallèlement à la terre."

"On ne pourrait pas les voir."

"Tout ce qui sortirait de l'espace arriverait si vite que vous ne le verriez pas. L'attraction de la terre l'amènerait à une vitesse de sept milles par seconde."

Le Dr Birge a également nié que les disques - s'ils ne sont pas que des illusions d'optique - sont le produit des explosions de la bombe atomique. La seule chose qui puisse encore voler venant de la bombe atomique, a-t-il dit, serait la radioactivité dans l'air extrême supérieur.

A la suggestion que des "électrons" ont été rejetés par la bombe et pourraient maintenant se réassembler pour former les disques, il a répondu:

"C'est idiot. En premier lieu, des électrons n'ont pas été rejetés et, en second lieu, les électrons ne se réunissent pas. Ils se repoussent."

SCIENTIFIQUES INTERESSES

Les scientifiques universitaires "attendent avec intérêt" pour voir quelle explication est finalement trouvée pour les soi-disant disques, a admis le Dr Birge, mais son opinion est que "il n'y a rien."

"On peut toujours voir des choses", a ajouté M. Birge. "Une petite goutte d'eau dans votre globe oculaire, ou sur vos lunettes, vous fera voir des choses. Des fragments de poussière dans l'air vous font également penser que vous voyez un objet ou des objets."

Mais pour ce qui est de venir de l'espace, cela, a-t-il dit, est idiot.

Les Soucoupes Sont des Missiles Radiocommandés, théorie d'un scientifique

STAMFORD, Connecticut, 7 juillet. - (UP) - Lester Barlow, inventeur d'explosifs internationalement connu et titulaire de nombreux brevets, dont beaucoup ont affaire à des affaires militaires, a avancé la théorie que les soucoupes volantes sont probablement des missiles volants contrôlés par radio.

Barlow a suggéré que la raison pour laquelle la grande majorité des rapports de disquea provenaient de l'Ouest était que les autorités militaires préféraient utiliser des espaces ouverts vastes et relativement peu peuplés pour les expériences.

L'inventeur a déclaré qu'il était convaincu que "beaucoup de missiles volants" avaient été produits et "étaient en début de perfectionnement" et étaient capables de voler en escadrons et d'être contrôlés "à partir de points éloignés."

Les lois de la vision oculaire peuvent expliquer les disques

Par HOWARD W. BLEKESLEE
Associated Press Science Editor

NEW YORK, 7 juillet - Une grande partie de ce qui a été décrit sur les soucoupes volantes signalées dans presque toutes les régions du pays peut être expliqué par certaines lois de la vision oculaire.

Tous les objets apparaissent ronds ou presque à n'importe quelle distance proche de la limite de la distance à laquelle une personne peut voir.

Si les objets sont visibles par la lumière réfléchie, comme dans la plupart des cas signalés, il est presque certain qu'ils sont ronds, et si les reflets sont la lumière du soleil, les tailles sont celles qu'on attend d'une réflexion de lumière éloignée.

Les descriptions de pratiquement toutes les soucoupes comme rondes et plates correspondent exactement aux tours que jouent les yeux.

Cet auteur a vu des soucoupes volantes sur Long Island Sound près de chez elle, non seulement cette année mais les années précédentes.

Elles étaient rondes, brillantes et se déplaçaiennt rapidement. Mais elles n'étaient pas un mystère parce que c'était des réflections par des corps d'avions qui se sont rapidement identifiés en changeant de cap et s'approchant assez pour être vus distinctement.

De nombreuses descriptions des mouvements des soucoupes volantes correspondent aux manoeuvres des avions ordinaires, seuls ou en groupes. Certaines des manoeuvres rapportées, qui ont mis les soucoupes hors de vue et de nouveau dans la vue, ressemblent à ce qui peut être vu en regardant des avions éloignés.

Que les avions soient guidés, sans pilote ou à réaction, ils se ressembleraient tous à une grande distance.

Un disque décrit comme un 'gros cerceau de tonneau'

Une des descriptions les plus colorées de soucoupes volantes vues ici a été donnée aujourd'hui par Mme J. C. Stump, du 180 Via Llariposa, San Lorenzo Village, qui, avec son mari et un groupe d'amis, a déclaré avoir vu un des disques sur Oakland - Les collines de San Leandro hier.

Mme Stump a décrit le disque comme étant "un grand cerceau de baril, transparent au milieu et éclairé par un film doré".

Elle et son groupe, qui pique-niquaient près de Skyline Boulevard, au-dessus de l'hôpital naval de San Leandro, ont vu l'objet dans le ciel à 12h40. Un enfant dans le groupe, Valerie Gilmore, 8 ans, l'a remarqué et a crié vers les autres.

Ils ont regardé vers le haut pour voir l'objet d'or s'approcher à environ 9000 pieds d'altitude. "Il a été suspendu pendant environ deux minutes, dit Mme Stump, puis s'est retourné lentement, montrant son centre transparent, et a disparu en une minute de plus."

"Il n'a pas volé comme les autres qu'ils décrivent", a déclaré Mme Stump. "Il a simplement disparu lentement. Cela nous a fait une sensation étrange."

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 22 juillet 2017.