Journaux 1940-1949 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse respectable:

En 1945, il n'y avait aucune honte ou embarras pour des magazines respectables comme NEWSWEEK à rapporter sans moquerie des phénomènes aériens inhabituels. On ne se moquait pas encore des pilotes qui les voyaient Naturellement, c'était pendant la deuxième guerre mondiale et l'explication était recherchée en spéculant que les Allemands auraient développé quelque engin, et une origine extra-terrestre pour le phénomène n'était pas à l'ordre du jour. Ces observations ne peuvent donc pas être attribuée à une "mode des soucoupes volantes" ou à une " fascination pour la science-fiction." Elles indiquent plutôt que le phénomène des OVNIS persiste et est interprété dans les limites conceptuelles et les mots en rapport avec les circonstances.

Les "Foo-Fighters" dans Newsweek, 15 janvier 1945:

Foo-Fighters

NEWSWEEK - 15 janvier 1945

C'était il y a un plus d'un mois, une des premières fois ou des combattants alliés de ont rencontré ce qu'ils appellent maintenant "foo-fighters." [*] En plus des sphères vues près des extrémité des ailes, des pilotes en ont rapporté deux autres types (1). L'un est un groupe de trois sphères plus petites qui volent devant leurs avions, l'autre un groupe d'environ quinze qui apparaissent une certaine distance au loin et clignote en s'allumant et en s'éteignant (2). Apparemment commandé par radio (3), les foo-fighters restent en formation avec les avions, même lorsqu'ils plongent, montent, ou prennent des mesures évasives. "mais ils n'explosent pas et ne nous attaquent pas," a dit Meiers la semaine dernière. "Ils semblent juste nous suivre comme des diables sortis d'une boîte. (4)"

Probablement ayant quelque rapport avec les boules argentées vues par les pilotes de jour (NEWSWEEK, 25 décembre 1944), les foo-fighters déroutent jusqu'ici apparemment des officiers du renseignement. Probablement sont-ils les résultats d'un nouveau dispositif antiradar que les Allemands ont développé (5). D'un autre côté, ils peuvent être les traînées d'échappement d'un plus petit modèle radio-commandé du Messerschmitt-163, une aile volante propulsée par fusée.

Des bombardiers de jour ont rencontré le Me163, qui a une charge explosive dans le nez et est apparemment conçu pour s'écraser sur les avions alliés. Quand un pilote a étroitement inspecté des foo-fighters qui le serraient, cependant, il n'a rien vu d'autre que ces sphères. (7)

[*] Le nom vient de la bande dessinée comique "Smokey Stover."

Notes:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 septembre 201