Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse

L'article qui suit est paru dans le journal The Los Angeles Times, Los Angeles, Californie, USA, en pages 1 et 10, le 6 juillet 1947.

Scan


Les Disques Mysifient la Science Tandis Que Les Rapports Se Déversent

Caltech nie tout lien avec le travail nucléaire

Bien que les autorités aient unanimement nié la connaissance des "soucoupes volantes", des dizaines d'américains au Sud ont continué à signaler des disques devant leurs yeux.

Une reconnaissance provisoire du brouhaha est venue des forces aériennes de l'armée, qui annonçaient qu'un avion à réaction P-80 était prêt à la base aérienne de Muroc afin de donner la chasse si l'une des soucoupes apparaissait dans la zone de test du désert. Mais le majors Richard Shoop, ingénieur technique principal à Muroc, a démenti avec force que les "choses" étaient liées à des expériences là-bas.

La Navy N'En A Pas

La Navy a également déclaré qu'aucun gadget de ce type n'est testé soit à son Centre de Test de Missiles Guidés à Point Mugu, soit à la Station d'Essai d'Inyokern Ordnance.

Les rapports attribués à un physicien nucléaire non identifié au California Institute of Technology hier que les disques sont les résultats des expériences de "transmutation de l'énergie atomique" ont été démentis par les autorités de l'instituts.

Le Dr C. C. Lauritzen, responsable du département de physique nucléaire de Caltech, a nié que la source était un membre de son personnel. Il a exprimé l'opinion que les disques "n'ont rien à voir avec la physique nucléaire".

Pas De Connexion Là-Bas

Le Dr. Thomas Lauritzen et le Dr William Fowler, physiciens nucléaires de l'institut de Pasadena affirment positivement que "ces phénomènes n'ont aucun rapport avec un travail nucléaire effectué à Caltech".

Le scientifique ne risque aucune interprétation privée, tout en reconnaissant que "peut-être quelqu'un a vu quelque chose au début", mais qu'ils n'avaient aucune connaissance d'une expérience dans le pays sur un avion atomique.

Malgré le scepticisme officiel, le standard du Times a continué à être bloqué par des appels de témoins oculaires, certains blagueurs, mais la plupart d'entre eux étaient mortellement sérieux.

Albert G. Brady d'Elsinore est tombé sur un disque métallique brillant, légèrement concave, qui reposait paisiblement sur la route. La chose a monté et a tellement effrayé Brady qu'il a fait tomber sa voiture dans un fossé. N'étant pas blessé, il s'est approché avec un long poteau et l'a retourné avec précaution. De l'autre côté, éteint peint "Aucune chasse autorisée".

Aussi à Corona, un certain S. Bas

Tournez à la page 10, Colonne 4

On se rappelle les visiteurs mystérieux de Suède

PORTLAND (Oregon) 5 juillet (AP) -- Le Dr A. A. Knolton, professeur de physique au collège Reed, a déclaré aujourd'hui. "Il existe une grande possibilité que les disques volants soient les résultats d'expériences secrètes avec des missiles guidés, que ce soit par notre gouvernement ou un gouvernement étrangers. Il y a quelques mois, il y avait eu plusieurs rapports de fusées mystérieuses sur la Suède. Les histoires à ce sujet n'ont jamais été confirmées ou expliquées officiellement."

Cependant, les rapports de Suède étaient d'objets qui traînaient des flammes, comme une fusée ou un missile à propulsion à réaction.

[Légende de la photo:] AP Wirephoto
PREUVE - La flèche pointe vers un objet photographié par le garde côtes Frank Ryman à Seattle. Il dit que c'est l'un des disques mystérieux.

Des Soucoupes Vues Par des Centaines de Gens Dans 28 Etats

PAR L'ASSOCIATED PRESS

La nation a été mystifiée aujourd'hui par des "soucoupes volantes" rapportées dans 28 états par des centaines de personnes.

Les sources officielles du gouvernement ont adopté une attitude "attendons d'en voir une" sur le phénomène et aucun scientifique n'a fourni une explication détaillée.

Louis E. Starr, commandant en chef national des Vétérans des Guerres éà l'Etranger, a affirmé à une convention des V.F.W à Columbus, Ohio, qu'il attend de l'information de Washington sur "les flottes de soucoupes volantes". "On n'en dit pas assez aux gens de ce pays", a déclaré Starr.

La théorie des météores a frappé

Deux astronomes de Chicago ont déclaré que les disques sont probablement "artificiels".

Les objets ondulants et clignotants "ne pouvaient pas être des météores", a déclaré le Dr Girard Kuiper, directeur de l'Observatoire Yerkes de l'Université de Chicago à Williams Bay, Wisconsin.

"Nous nous rendons compte", a déclaré le Dr Oliver Lee, directeur de l'Observatoire de Dearborn de Northwestern University, "que l'armée et la marine travaillent sur toutes sortes de choses dont nous ne connaissons rien".

Lee a déclaré que les disques pourraient représenter la même chose que l'envoi de signaux radar vers la lune, "l'une des plus grandes réalisations technologiques de la guerre et accomplie en toute confidentialité".

La Photo Montre Un Point

Le gardien des gardes-côte Frank Ryman à Seattle a déclaré qu'il a pris une photo de ce que certains résidents au nord de là pensaient qu'il s'agissait d'un disque volant. La photo a montré un point le lumière de la taille d'une tête d'épingle sur le ciel obscur du soir.

Cependant, un physicien de l'Université de Washington a déclaré que l'objet non identifiable sur la photo prouve seulement que "de la lumière réfléchie a affecté les plaques photographiques". Il a démenti les théories de "flashes spectrals", mais a déclaré qu'il est vrai que la lumière visible se reflète dans les nuages. Il a dit qu'il n'avait aucune théorie sur les disques.

Rapporté dans le Sud

Les "soucoupes volantes" ont été signalées aujourd'hui depuis des points en Californie.

Le Sgt. Charles R. Sigala, des Forces aériennes de l'Armée, a déclaré que lui et trois autres personnes ont vu un disque volant argenté à sa maison à Mountain View, près de San Jose, à 11 heures du matin hier. Il a dit que l'objet, à peu près de la taille d'une automobile, a circulé sur la montagne à 5000 pieds, a plongé plusieurs fois et s'est dirigé vers la mer.

Calvin McEntire et son frère Jack ont dit qu'ils avaient vu un disque blanc traverser le ciel bleu clair sur Santa Rosa à 15 heures. Il voyageait au nord-est de la mer et, selon les mots de Jack, était "la chose la plus rapide que j'aie jamais vue".

Hors de San Diego

A San Diego, le chef de poste Robert L. Jackson et William Baker ont déclaré qu'ils ont vu des disques parcourir environ 400 miles à l'heure à 30 miles à l'ouest de la station navale. "Ils sont venus de l'ouest, ont fait des cercles et se sont dirigés vers la mer", a déclaré Jackson.

Mme Estelle de Vaughn a déclaré à la police d'Oakland qu'elle a vu "six ou sept disques lumineux" de la fenêtre de sa chambre jeudi soir. "Ils semblaient être attachés l'un à l'autre et tournaient à une vitesse élevée", a-t-elle dit.

Le colonel F. P. Clark, commandant des travaux d'ingénierie de Hanford dans le nord-ouest du Pacifique où le flux le plus important a été rapporté,

Tournez à la page 10, colonne 1


Scan


Scientifiques et Officiels Mytifiés par les Soucoupes

La Connexion avec les Expériences Atomiques Démentie;
Des Centaines de Gens Rapportent Maintenant Voir des objets étranges

Suite de la première page

a déclaré que les soucoupes ne venaient pas d'usine atomique là-bas.

"Je m'attendais à ce que quelqu'un relie les disques à la centrale atomique de Hanford", a-t-il déclaré.

Il a déclaré que, dans la mesure où il le sait, aucune expérience n'a lieu là-bas qui pourrait être la solution du mystère:

La crédibilité des soucoupes - largement moquées à leur première apparition rapportée le 25 juin - a augmenté à mesure que des centaines d'observateurs, beaucoup d'entre eux étant des aviateurs entraînés, ont déclaré les voir.

David Lilienthal, président de la Commission de l'Energie Atomique, a déclaré à un journaliste du Denver Post par téléphone depuis Washington que les soucoupes volantes rapportées n'étaient en aucun cas liées à des expériences atomiques.

"Le phénomène est-il de quelque manière que ce soit lié à des expériences d'énergie atomique, à la transmutation de métaux ou à des recherches similaires?" a demandé le journaliste.

"Non", a déclaré Lilienthal, "jusqu'à ce que quelqu'un ait les faits sur ce phénomène, je ne vois pas comment quelqu'un peut dire quelque chose de précis à ce sujet".

Les anciens sceptiques se sont joints aux rangs des croyants alors que les objets clignotants brillaient devant leurs yeux. Des observateurs fiables, comme le Capitaine E. J. Smith des United Air Lines, son copilote, Ralph Stevens et son hôtesse de l'air, Mary Morrow, ont dit avoir vu les objets arrondis pendant 12 minutes en volant à l'ouest de Boise vendredi soir.

Le premier rapport publié sur les "soucoupes volantes" est venu de Kenneth Arnold, pilote de Boise, qui a rapporté à Pendleton, Oregon, au'il en a vu neuf voler à 1200 m.p.h. en formation, changeant de position "comme la queue d'un cerf-volant", sur les montagnes Cascade de l'Etat de Washington.

A peine les moqueurs avaient-ils commencé à proposer des explications telles que "réflexions", "vision persistante" et "cécité des neiges", que les rapports ont commencé à arriver disant que les disques ont été vus au Texas, au Nouveau-Mexique, à Washington, Oregon, Idaho, Missouri, Colorado, Californie, Arizona, Nevada. Le nombre variait d'un à une douzaine, vu principalement par une ou deux personnes.

Déluge Le 4 Juillet

Ensuite, le déluge du 4 juillet a frappé. Deux centaines de personnes dans un groupe et 60 dans un autre les ont vu en Idaho, des centaines de gens les ont vus en Oregon, Washington et d'autres Etats de l'Ouest.

Une foule de 200 personnes ont observé un disque à Hauser Lake, Idaho, le 4 juillet. Un groupe de pique-niqueurss les a vu à Twin Falls, Idaho. Et à Portland, tant de résidents en ont été témoins le même jour que le service de police a fait diffuser une annonce radio publique.

Et, pour la première fois, les Etats de l'Est ont eu leurs rapports. Les observateurs, au début tous de l'ouest du Mississippi, sont venus avec des rapports du Michigan, de la Louisiane, de la Pennsylvanie, du New Jersey, de l'Indiana, du Kentucky, de la Géorgie, de la Caroline du Sud et de la côte Atlantique du Canada.

Deux personnes en différentes sections de Charleston, Caroline du Sud - l'une d'elles étant un journaliste - ont déclaré qu'une soucoupe volante est passée au-dessus de Charleston en direction de l'est à 18h20 hier à peu près au même moment où deux hommes à Albany, Oregon, ont vu un disque foncer vers le sud, s'arrêter et revenir sur son parcours avant de disparaître dans un nuage.

L'Electricité Statique Réfutée

A New York, le conservateur Gordon A. Atwater du planétarium de Hayden a réfuté la possibilité que les disques puissent être le phénomène connu sous le nom de "feu de Saint-Elme", une forme d'électricité statique.

Il a dit qu'il avait vu des "Feux de Staint-Elme", et "Je ne les décrirais pas comme un tas de disques circulaires ou de soucoupes volantes. Il s'agit généralement d'une série d'éclairs et de clignotements de lumière et cela prend une forme très irrégulière".

Il a déclaré que les autorités du Planétarium avaient également examiné et écarté les possibilités que les disques pouvaient être de grands noyaux de glace ou des météorites.

"Ne vous inquiétez pas", assure l'officier de l'armée

SACRAMENTO, 3 juillet (AP) -- Le major Duncan Annam, agent de relations publiques de McLellan Field près d'ici, a mis en garde aujourd'hui contre une préoccupation excessive concernant les disques volants signalés à travers les Etats-Unis.

"Beaucoup de gens s'inquiètent de voir les choses", a-t-il déclaré. "Mais il n'y pas de quoi être excité. S'il y avait quelque chose là-dedans, l'armée nous aurait notifié".

Il a suggéré que les disques pourraient faire partie de certaines expériences de formation de l'Armée et a ajouté "ils pourraient aussi être une bonne propagande".

[Légende de la photo:] MEME CHOSES? - Les fonctionnaires de la Navy à Washington disent que le V-173, avion sans aile montré ci-dessus et appelé "crêpe volante", est la seule chose qu'ils aient qui a la même forme que le disques volants, mais le seul avion de ce type n'a jamais quitté Bridgeport, Connecticut.

Le Journaliste Dit Qu'il Est Convaincu

(Note de l'éditeur: l'histoire suivante est de John C. Corlett, responsable de l'Idaho pour la United Press. Corlett a eu plus de 15 ans d'expérience en tant que journaliste).

PAR JOHN CORLETT

BOISE, Idaho, 3 juillet. -- Juste avant le crépuscule la nuit dernière, alors que ma femme et moi-même et deux amis nous relaxions après le dîner, un minuscule disque blanc - l'une des "soucoupes" mystérieuses - a foncé à travers le ciel à une vitesse formidable.

Nous recevions des amis et nous nous relaxions dans le jardin quand ma femme a soudainement pointé vers le ciel et a crié, "Regardez!"

Tous l'Ont Vu

Ma femme et moi et nos invités, monsieur et Mme V. H. Selby, ont eu un aperçu de l'objet minuscule. Selby est un artiste de Boise.

Au cours des derniers jours, nous avions discuté des diverses nouvelles sur les disques, dont beaucoup émanaient de la région de Boise et, franchement, j'avais été un peu sceptique à ce sujet. Mais le disque était indubitable, même dans les trois ou quatre secondes qui nous ont été données de le voir.

Il n'y avait pas de bruit - absolument aucun bruit que nous puission entendre, avant ou après le passage du disque.

A un moment de sa progression à travers le ciel de Boise, le disque était presque directement au-dessus de nos têtes. Il volait assez haut, je jugerais à environ 10 000 pieds.

LES EXPERTS DE CALTECH DEMENTENT UN LIEN AVEC LES DISQUE

Suite de la première page

quez, qui n'a pas d'anglais et a juré (en espagnol), qu'il n'a jamais entendu parler des objets volants mystérieux qui affolet la nation, s'est rappelé qu'il en avait vu un pendant environ deux minutes jeudi dernier, en direction nord-ouest près de la ville. C'était très "brillant et haut", selon Basquez.

Il En Voit Quatre Dans Le Ciel

Quatre des Quest-ce-que-c'est, "changeant de forme à mesure qu'ils volaient", ont été vus à environ 8h10 hier matin par Donald Dwiggins, vendeur du 1312 Verdugo Blvd., Glendale. Il a estimé qu'ils volaient à 8000 à 999 pieds.

Donald Levine du 5118 Dahlia Drive, Eagle Rock, qui a introduit son compte-rendu avec la déclaration "Je suis juste un jeune garçon (10 ans) et je ne sais pas si quelqu'un me croira", a vu deux disques jaunes aller au nord à une vitesse élevée à peu près à la même heure. Donald a décrit les disques comme "un pneu sans trou dans le centre".

Poursuite Préparée

Le pilote de vitesse Paul Mantz avait son avion gagnant du concours Bendix plein de carburant et prêt à décoller à la poursuite de l'une des soucoupes insaisissables à 400 m.p.h.

A Oxnard, un concepteur de camions de 22 ans, Wendell White, a rapporté avoir donné à un scientifique au Centre des Tests de Missile Guidé de la Navy à Point Mugu, une idée pour un avion soucoupe volante, il y a trois mois. White a déclaré que si un disque de 20 à 100 pieds de diamètre était monté sur le dessus avec un anneau d'ailettes tournant assez vite pour laisser des molécules d'air derrière créer un vide derrière chaque palette, une pression d'air formidable sous le disque le forcerait à monter rapidement dans l'air.

Un épicier de Bakersfield, Norman Culver, a déclaré que lui et ses deux fils ont terminé leur célébration du 4 juillet en regardant un objet brillant "exactement comme un plat à tarte" tourner en se renversant et se redressant sur la ville.

Herman V. Friede, du 226 W. 11th St., un inspecteur d'aéronef, a décrit un objet en forme de haricot de Lima avec deux tuyaux à réAction en saillie à l'arrière. Il a dit qu'il a vu des vapeurs sortir d'un tel missile à 5000 pieds sur Elysian Park à 20h30 Vendredi. L'avant était un poste de pilotage transparent, a-t-il affirmé.

A partir d'une cabine téléphonique dans le quartier sud-ouest, un appellant qui a refusé de s'identifier a déclaré: "Vous connaissez ces soucoupes volantes? J'en vois des milliers. C'est vrai, des milliers d'entre elles. Si vous voulez envoyer un photographe, je vais l'interviewer."

Des Scientifique du Gouvernement Explorent les Histoires de Kékséksa

WASHINGTON, 5 juillet (AP) - Les scientifiques et les responsables militaires du gouvernement ont adopté une attitude "amenz-nous en une et on regardera" ce soir sue la nouvelle couvée de soucoupes volantes qui passent dans les airs.

"J'aimerais en voir une avant avant de me faire une idée", a déclaré Ivan R. Tannehill, chef de la division des rapports synoptiques et des prévisions du Bureau Météorologique.

Cela a été reçu un écho par un fonctionnaire de la Commission de l'Energie Atomique. Il a déclaré à un journaliste que les scientifiques de la commission seront ravis de deviner ce que les soucoupes sont "si quelqu'un en amène une".

Tannehill a déclaré que les rapports "ressemblent à ceux qu'on voit au réveillon du Nouvel An, sauf que c'était le 4 juillet".

Aux départements des ministères de la Guerre et de la Marine, ils ont répété un peu embarassé qu'ils "ne savent pas de quoi il s'agit".

"Nous sommes déroutés", a déclaré un officier de l'Armée de l'Air. Il a ajouté que l'armée n'avait pas d'avions expérimentaux "de cette nature en Idaho - ni nulle part ailleurs".

La Navy a simplement offert une déclaration de son observatoire naval en disant qu'aucun des membres du personnel n'a observé quelque chose ressemblant à des soucoupes volantes. L'observatoire a ajouté que, à partir des descriptions jusqu'à présent, les disques ne "semblent pas être des phénomènes astronomiques".

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 25 août 2017.