Journaux 1970-1979 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

OVNIS EN FRANCE, 1976:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Provençal, France, page 2, le 9 juin 1976.

Le 16 mai un O.V.N.I. s'est posé sur un îlot de la Durance!

L'O.V.N.I. signalé par le G.R.E.P.O. le 1er juin dans ces lignes et observé par 3 jeunes gens le 15 mai à Orange semble n'avoir pas été le seul à se manifester dans cette période.

A commencer par un O.V.N.I qui fut identifier [sic] suite à la déclaration de 10 témoins Avignonnais. Le 2 juin ils observent du centre d'Avignon, à 12 h. 45 et à très haute altitude, un engin de forme ronde et argentée triangulaire [sic] avec un point rouge sur sa droite. Et semble changer de forme tout en se retournant [sic]. L'O.V.N.I. après vérifications, s'avéra être un ballon sonde. En l'occurrence la nacelle immobile car à très haute altitude (6.000 m) il subit [sic] la pression de différents courants d'air, ce qui provoque aussi sur son enveloppe des turbulences modifiant son aspect. Le point rouge probablement sont de ses parachutes [sic]. Mais de par l'atmosphère et la perspective [sic] pour tout observateur averti [sic] un tel phénomène peut prendre des apparences bien étranges.

Le 17 mai M. et Mme X observent, à 21 heures, un engin en forme de disque qui ne correspond à rien de connu. Ce disque est de couleur rouge orangée, et se déplace dans le plus parfait silence en direction Nord-Sud: dans le cas présent Valréas-Orange. Les témoins sont certains que ce qu'ils ont vu était quelque chose de tout à fait réel (physique) [sic] et qu'ils n'avaient jamais observé ni vu auparavant. Phénomène donc à classer sous le vocable O.V.N.I. [sic]

Mais venons à beaucoup plus extraordinaire: un engin poser [sic] au sol. Pour des raisons d'anonymat nous parlerons de la région de Cadenet. Cela s'est passé le 16 mai, à 16 h. 30. M. P... se promenait avec trois de ses amis (tous des adultes) en bordure de la Durance, quand ils virent à 100 m d'eux environ, sur un îlot important du cours d'eau, une masse grise de métal. Cette masse était un peu masquée par les arbres qui bougeaient (il y avait un peu de vent) mais était néanmoins très visible. L'objet était aussi gros qu'un hélicoptère et était là posé parmi la végétation. Sur son sommet il y avait une petite protubérance en forme de dôme de couleur blanche. Au grand regret des témoins il n'était pas possible d'accéder sur l'îlot sans prendre l'eau. La première idée des 4 témoins fut qu'il s'agissait d'un appareil de l'Armée de l'Air. L'engin était en forme de lentille ce qui éliminait un avion (d'ailleurs comment se serait-il posé?) [ils ne l'ont pas vu se poser]. Alors par déduction, ils arrivèrent à la conclusion d'un engin inconnu. Ils regardèrent l'objet 2 minutes, mais n'étant pas "mordu" de ce genre de manifestation ils continuèrent leur promenade [sic]. M. P. avait l'intention de revenir ensuite avec une paire de jumelles. La promenade dura peut-être un peu plus longtemps, la conversation s'aiguilla sur un autre sujet, et, arrivés chez eux, ils oublièrent totalement leur observation. M. P... n'y repensa qu'une fois la nuit tombée.

Voulant en avoir le coeur net, il retourna sur les lieux le lendemain mais il n'y avait plus rien: l'engin n'y était plus. Le mot de la fin de M. P... fut qu'il regrettait de ne pas en avoir fait plus ce jour-là pour en savoir davantage. Car, à la réflexion, il réalise maintenant qu'il était devant quelque chose de peu ordinaire qui dépasse notre entêtement [sic, entendement].

Une contre-enquête poussée sera faite sur cette affaire, afin de faire ressortir peut-être d'autres éléments et afin de voir si sur cet îlot des traces éventuelles sont visibles.

Si d'autres personnes ont été témoin de ce phénomène nous leur demandons de contacter M. J-P. Troadec, [adresse] té. [Tel.]

Pour la direction régionale G.R.E.P.O: J.-P. TROADEC.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 9 août 2006