Journaux 1960-1969 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

OVNIS OU METEORES A VICHY, FRANCE, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Montagne, France, page 5, le 20 juillet 1967.

Les Vichyssois et les soucoupes volantes:
Déjà il y a quinze jours...

Au (nouveau) dossier des "soucoupes volantes", qui vient de reprendre en première place su la scène de l'actualité estivale, les Vichyssois ont tenu à verser leur petite pièce personnelle. Eux aussi, bien sûr, ont assisté, dans la nuit de lundi à mardi, au phénomène céleste.

L'un d'eux, M. James Moussier, barman au bar de Lyon, est venu nous raconter à l'agence qu'il a vu, vers une heure du matin, un engin bleuté à l'avant qui crachait des flammes, au-dessus de la rue de Paris. M. Moussier, dont les dires sont corroborés par ceux de M. Pierre Ferroancko, machiniste à l'Elisée-Palace, qui a, lui, aperçu l'engin en question sur la route de Ferrières, à la hauteur de l'"Ardoisière", a été d'autant plus impressionné que c'est la deuxième fois en quinze jours qu'il est le témoin de phénomènes célestes de cette nature.

"Il y a deux semaines environ, dit-il, je rentrais chez moi après mon travail, par la route d'Hauterive - il devait être encore aux environs d'une heure du matin - lorsque j'ai aperçu un engin tout éclairé qui se posait derrière les maisons. Ca a fait comme un gigantesque embrasement et on y a vu soudain aussi clair qu'en plein jour. J'ai eu tellement peur que je suis d'abord resté figé sur place quelques instants. J'ai ensuite pris mes jambes à mon cou et je suis retourné au bar de Lyon pour raconter ce que je venais de voir. Des camarades m'ont alors raccompagné chez moi en voiture, car j'avais trop peur de me retrouver nez à nez avec l'engin!

"Soucoupe volante ou pas, ce dont je suis sûr, c'est que je n'ai pas rêvé!"


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 6 novembre 2006