Journaux 1960-1969 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Première mention dans la presse de l'affaire de Cussac, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Montagne, de Clermont-Ferrand, France, en page 3, le 1 septembre 1967.

Note: ceci a été le premier écrit publié à propos du fameux et controversé récit de rencontre du troisième type à Cussac. Voir mon dossier sur l'affaire, qui montre les différences entre ce premier récit dans la presse et les récits collectés par les divers enquêteurs par la suite.

Les "Martiens" ont-ils atterri?

François (13 ans) et Anne-Marie (9 ans) ont vu quatre petits hommes noirs débarquer d'une soucoupe volante

SAINT-FLOUR. -- Depuis quelques jours, le bourg de Cussac est en émoi... et non sans raison: les "Martiens" ont-ils atterri? C'est la grave question que discutent les habitants de ce village proche de Saint-Flour, après l'aventure, pour le moins surprenante, arrivée à deux enfants du village: François [X], 13 ans et demi, et sa soeur Anne-Marie, 9 ans.

On peut résumer ainsi le récit qu'ils en ont fait à leur père, le maire de Cussac, et qu'ils ont répété à l'adjudant [X] commandant par intérim la compagnie de gendarmerie, et à notre correspondant:

Alors qu'ils gardaient les vaches, un matin, vers 10 h. 30, ils aperçurent soudain quatre petits nains, et, croyant qu'il s'agissait de petits enfants, François les appela: "Vous voulez bien venir jouer avec nous?" Les quatre nains se sauvèrent aussitôt derrière une haie de buisson.

C'est alors que François monta sur un mur pour les distinguer. Il vit alors un engin brillant qui l'aveugla à soixante mètres de là.

Les quatre nains semblaient vêtus de combinaisons noires et portaient des poils sur la face. Ils plongèrent tête première dans cet appareil de quatre mètres de large sur deux mètres de hauteur. Anne-Marie en vit ressortir un qui semblait avoir oublié quelque chose. Puis l'engin s'éleva et disparut rapidement dans le ciel.

***

Ce récit a été diversement accueilli par ceux qui l'ont entendu: le père des enfants, l'adjudant [X] et les habitants du bourg. M. [X], à tout hasard, a préféré alerter la gendarmerie; il est certain que tous ces détails sont troublants: comment les enfants qui, inutile de le dire, ignorent tout de la science-fiction et des soucoupes volantes, les auraient-ils inventés?

D'autre part, plusieurs voisins travaillaient dans les champs tout près de l'endroit où se serait posée la "soucoupe".

Ils n'ont rien entendu, et nulle part on n'a trouvé de traces... mais, répondent les enfants, l'endroit "a été piétiné, entre temps, par les vaches."

Alors, la question reste posée... Cussac (Cantal) a-t-il reçu la visite de voyageurs d'un autre monde? ou bien François et Anne-Marie se sont-ils raconté un joli conte de fée à la mode du XXXe siècle, dans lequel les Martiens, comme on le sait, remplacent les lutins d'autrefois?

Scan

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 6 octobre 2016.