Journaux 1960-1969 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

L'OBSERVATION YACOBI A MAR DEL PLATA, ARGENTINE, 1965:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Capital, Mar del Plata, Argentine, page 12, le 21 août 1965.

Dossier sur ce cas ici.

Scan

Histoire étrange d'un Fait encore plus Etrange

Récemment, Mar del Plata a été visité par un OVNI. Renaîtra aujourd'hui la discussion entre croyants et sceptiques. Apparaîtront les explications et les théories les plus inhabituelles.

Nous faisons face au risque de contribuer à la psychose collective et de "relancer" l'imagination reconnue aux crédules, en nous faisant l'écho, une fois de plus, de la version non confirmée, ni non plus vérifiée, mais bien réitérée par plusieurs voisins de la zone comprise entre le El Pino et El Monolito, qui à partir de 20 heures, nous ont fait parvenir hier le rapport téléphonique: ils ont vu le ciel de Mar del Plata traversé par un corps lumineux avec toutes les caractéristiques des déjà très commentés OVNIS.

L'information a circulé dans la ville et nombreux sont ceux qui ont passés de longs moments à parcourir avec des yeux curieux tout le ciel nocturne et froid. Mais dans LA CAPITAL nous avons repris la version la plus complète. Nous a visité un jeune couple marié, accompagné d'une petite fille qui entrera demain dans ses neuf ans. Eduardo Angel Yacobi, originaire de Luján et qui s'est établi il y a un mois et demi à Mar del Plata, 25 ans et producteur d'une compagnie de capitalisation et prêts domicilié à un hôtel au 2060 de la rue San Luis, accompagné par son épouse, Teresa Ernestina Acuña de Yacobi, 18 ans, ils sont arrivés à notre rédaction à 23 heures, pour nous informer sur ce qu'ils ont assuré avoir été "une expérience extraordinaire".

Ils sortaient de la maison d'un parent, où ils avaient dîné. Ils marchaient par la rue 216 en direction de Luro, quand en traversant la 9 juillet ils ont remarqué un bruit qui pouvaient seulement être qualifié de "fort bourdonnement" et soudainement, à 50 mètres de hauteur au-dessus des têtes, presqu'en rasant les cimes des arbres, un objet lumineux, giratoire et ovale. Ils ont continué à marcher en observant. L'objet s'est posé sur la terre à 200 mètres d'où ils étaient, et devant paraissaient marcher lui quelques personnages indistincts à cause des forts éclats de la lumière qui prenait des teintes rougeâtres à violacées.

Eduardo Angel Yacobi a dit qu'il a voulu s'approcher, mais elle - prudente - le lui a interdit. Alors, assure le témoin, il a a pensé à faire prendre part à l'expérience à d'autres, et s'est ainsi transporté immédiatement à notre rédaction pour en faire le récit.

Nous donnons ici le récit. Nos chroniqueurs se sont immédiatement rendu au lieu indiqué par Yacobi sans trouver signe ou trace de l'OVNI qui nous avait amené notre visiteur. Le jugement définitif de l'histoire reste au bon soin du lecteur, nous nous limitons à accomplir notre devoir d'information objectivement.

Extraño Relato de un Hecho más Extraõ aún

Nuevamente, Mar del Plata visitada por un OVNI. Renacerá hoy la discusión entre crédulos e incrédulos. Se intensificará la creación de las más insólitas explicaciones y teorías.

Enfrentamos el riesgo de contribuir con psicosis colectiva y con "lances" de la reconocida viveza criolla, haciéndonos eco, una vez más, de la versión no confirmada, tampoco comprobada, pero sí reiterada de varios vecinos de la zona comprendida entre El Pino y El Monolito, quienes a partir de las 20 de ayer, nos hicieron llegar el informe telefónico: vieron cruzar por el cielo marplatense un cuerpo luminoso con todas las características de los ya muy comentados OVNI.

La información corrió por la ciudad y muchos fueron los que pasaron largos ratos recorriendo con ojos curiosos todo el estrellado cielo de la fría noche. Pero en La Capital recogimos la versión más completa. Nos visitó un joven matrimonio, llevando una pequeña hijita que mañana cumplirá el primer año de vida. Eduardo Angel Yacobi2, originario de Luján y radicado hace un mes y medio en Mar del Plata, 25 años y productor de una compañía de capitalización y préstamos con domicilio en un hotel de la calle San Luis 2060, acompañado por su esposa, Teresa Ernestina Acuña de Yacobi, de 18 años lle-garon a nuestra redacción a las 23, para informamos sobre lo que aseguraron fue "una extraordinaria experiencia".

Salían de la casa de un familiar, donde habían cenado. Caminaban por la calle 216 en dirección a Luro, cuando al cruzar 9 de Julio notaron un rui-do que sólo podían calificar como "fuerte zumbido" y súbitamente, a 50 metros de altura sobre sus cabezas, casi rozando las copas de los árboles, un objeto luminoso, giratorio y ovalado. Siguieron caminando y observando. El objeto se apoyó sobre la tierra a 200 metros de donde estaban ellos y parecían caminar delante de él algunas figuras no distinguidas por los fuertes destellos de la luz que tomaba tintes rojizos a violáceos.

Eduardo Angel Yacobi, dice que quiso acercarse, pero ella - cuidadosa - se lo prohibió. Entonces, asegura el testigo que pensó en hacer partícipes de la experiencia a otros, ocurriéndosele así trasladarse de inmediato a nuestra redacción para hacer el relato.

Transcribimos, aquí la versión. Nuestros cronistas concurrieron de inmediato al lugar señalado por Yacobi sin lograr seña o rastro del OVNI que impresionó a nuestro azorado visitante. El juicio definitivo de la versión queda a criterio del lector, no-sotros nos limitamos a cumplir nuestra labor objetivamente informativa.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 15 avril 2008