Journaux 2000-2009 -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

LE MUFON ENQUETE SUR L'OBSERVATION DES POLICIERS DE L'INDIANA, USA, 2004:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Huntington Daily Press, Indiana, USA, le 7 Janvier 2004.

Voir également l'article initial concernant cette observation.

L'explication viendra-t-elle
de là haut, ou d'ici bas?

Les enquêteurs OVNIS espèrent pouvoir ajouter de l'information à leur base de donnée

Par CINDY KLEPPER
Rédactrice au City

Quelquefois un mystère reste un mystère.

Roger Sugden sait cela, mais il espère que, cette fois, ce ne sera pas le cas.

Sugden a emmené une paire de ses amis à Huntington mardi pour voir s'ils pourraient se figurer ce que trois employés de la ville ont vu dans le ciel le jour après Noël. Chacun des trois investigateurs est un membre du Mutual UFO NEtwork, qui examine et compile les rapports des observations inhabituelles. Ils espèrent que celle-ci s'ajoutera aux données accumulées.

En attendant, une explication suggérée — un jouet de Noël qui aurait été lâché par son propriétaire - pourrait ne pas coller.

Les deux officiers de police et un officier d'ordonnance de la ville ont vu un grand objet planer au-dessus des solides tourelles de l'église catholique Pierre et Paul, puis décoller vers le nord, à environ 14:30 le 26 décembre. Après qu'un compte rendu de l'observation soit apparu dans le Herald-Press, le père John Guimond, prêtre de l'église, a offert une explication possible, un "Whoosh" ou "Hoverdisc" qui aurait été lâché par son propriétaire.

Bien qu'il n'ait pas vu un tel jouet près de l'église, il a dit que la description correspond.

"Vous le gonflez avec de l'hélium et il est à peu près de la taille d'une table," a dit Guimond. "Vous le lâchez et il vole de ci de là."

Le jouet est circulaire et a environ un mètre de diamètre.

Les fils d'April Strle ont reçu un tel jouet pour Noël. La famille vit à la rue de LaFontaine et West Park Drive, à environ deux blocs à l'ouest trois blocs au sud de d'église dans le secteur où l'objet est entré en vue des officiers. Les garçons jouaient avec lui le jour après Noël, a-t-elle dit, mais elle a pensé que c'était plus tard ce jour là.

"Il n'y avait pas encore les réverbères allumés mais il commençait à faire sombre," a dit Levi, le fils de Strle, essayant de se rappeler l'heure. Il n'a plus de Hoverdisc, l'un a éclaté et l'autre flotté hors de sa vue.

"La dernière fois que je l'ai vu, il était à la maison du voisin," a-t-il dit, montrant une maison dans la direction générale de l'église. Mais il ne peut pas se rappeler quel jour cela s'était produit.

Sugden et ses camarades enquêteurs, Gene White de Fort Wayne et Doug Egolf de Colombia City, restent non convaincus.

"Ce n'est aucune sorte de ballon," dit Sugden. "Quelle que soit la manière dont le vent puisse souffler, il ne se serait pas arrêté, n'aurait pas dégringolé et ne serait pas parti."

Le trio du MUFON a passé la majeure partie mardi de l'après-midi en ville, interviewant un des officiers qui ont vu l'objet et prenant des mesures pour essayer de déterminer la taille de l'objet.

Sugden a indiqué que la description du mouvement de l'objet n'est pas non plus rapportée dans les annales des rapports d'OVNIS.

"Il est assez commun qu'un objet arrive et plane en restant stationnaire," a-t-il dit. "Ce n'est pas la première fois que cela s'est produit — le mouvement de dégringolade, il s'arrête, et s'écarte."

Il veut parler aux autres employés de deux villes qui l'ont vu, aussi bien qu'à un homme non identifié qui a censément repéré l'objet tout en roulant dans Warren Street. Il veut également obtenir un croquis de l'objet de sorte qu'il puisse l'ajouter à la base de données du MUFON. Et avant qu'il puisse classifier l'objet comme venant d'ailleurs, il doit éliminer toutes autres possibilités de ballons, avions, insectes, ou un oiseau, par exemple. La taille et le mouvement de l'objet, dans son esprit, ont été éliminés ces possibilités.

Sugden believes there are many more unexplained visits than have been recorded — in part because many people are afraid of being ridiculed if they admit to a observation, and in part because people don't look. Sugden pense qu'il y a beaucoup plus de visites non expliquées que ce que l'on a enregistré, en partie parce que beaucoup de gens ont peur d'être ridiculiséEs si elles admettent une observation, et en partie parce que les gens ne regardent pas en l'air.

"Beaucoup de gens regardent devant elles," Sugden a indiqué. "Ils ne regardent pas vers le ciel."

Le terme OVNI est également peu effrayant, a-t-il dit.

"Cela ne signifie pas que c'est une soucoupe volante. Cela ne signifie pas que ce sont des extraterrestres," a-t-il dit. "Cela signifie qu'il est non identifié."

"Cela pourrait être n'importe quoi. Le monde est peu un plus compliqué que nous pouvons le percevoir. Nous le voyons à travers une petite lunette."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 septembre 201