Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse

L'article qui suit est paru dans le journal The Greenville News, Greenville, Caroline du Sud, USA, en page 1, le 6 juillet 1947.

Scan


CES SAUCES VOLANTES

Plus de rapports sur les objets en forme de crêpe naviguant à travers le ciel

Par l'ASSOCIATED PRESS

La perplexité de la nation par rapport aux disques tournoyant à travers les cieux s'est approfondie aujourd'hui à la suite des rapports du 4 juillet provenant de pratiquement toutes les régions du pays.

Il n'y avait aucune explication scientifique proposée pour correspondre aux observations qui ont traversé la nation du Pacifique vers le Golfe, et vers l'Atlantique.

Une masse de preuves s'est empilée rapidement alors que les foules de vacances et des pilotes se sont joints à ceux qui disent voir des objets brillants et de type crêpe qui foncent dans l'air à des estimations différentes d'altitude et de vitesse.

Les anciens sceptiques ont rejoint les rangs des croyants alors que les objets clignotants brillaient devant leurs yeux. Des observateurs fiables, tels que le capitaine E. J. Smith de la United Air lines, son copilote Ralph Stevens et son hôtesse, Marty Morrow, ont dit avoir vu les objets arrondis pendant 12 minutes en volant à l'ouest de Boise, Idaho, le soir de la Fête de l'Indépendance [4 juillet]. D'anciens aviateurs, des pique-niqueurs, des automobilistes et des ménagères ont gonflé le nombre de témoins de l'étrange phénomène.

Un porte-parole des forces aériennes de l'armée de l'air à Washington, le 3 juillet, a déclaré qu'il n'y avait pas assez de faits pour "justifier une enquête plus approfondie", mais l'Air Material command à Wright Field, Dayton, Ohio, a déclaré qu'il faisait une étude. Samedi à Washington, un chercheur de l'Armée a admit: "Nous sommes mystifiés" et la Marine a déclaré qu'ils n'avaient aucune théorie.

Le premier rapport public de "soucoupes volantes" était venu de Kenneth Arnold, Boise, Idaho, homme d'affaire pilote, qui a rapporté à Pendleton, Oregon, le 25 juin qu'il en avait vu neuf voler à 1200 miles par heure en formation, changeant de position "comme la queue d'un cerf-volant", sur les montagnes Cascade de l'Etat de Washington.

Avant que les moqueurs n'aient commencé à proposer des explications telles que des "reflets", la "persistance de la vision" et la "cécité neiges," un pilote privé d'Oklahoma City, Byron Savage, a déclaré qu'il avait vu des objets de forme semblable quelques semaines auparavant, mais la peur du ridicule l'avaient fait se taire.

Ensuite, les rapports ont commencé à filtrer, principalement d'individus. Les disques ont été vus au Texas, au Nouveau-Mexique, à Washington, Oregon, Idaho, Missouri, Colorado, Californie, Arizona, Nebraska. Le nombre variait d'un à une douzaine, vus principalement par une ou deux personnes.

Le déluge du 4 juillet a frappé. Deux cent personnes dans un groupe et 60 dans un autre les ont vus en Idaho, des centaines les ont vu dans l'Oregon, à Washington et dans d'autres Etats, dans tout l'ouest.

Et, pour la première fois, à l'est du Mississippi, sont arrivés des rapports du Michigan, de la Louisiane, de la Pennsylvanie, du New Jersey, de l'Indiana, du Kentucky, de la Géorgie, de la Caroline du Sud et de la côte atlantique du Canada.

Une quasi unanimité a été enregistrée sur certaines des caractéristiques des disques: une vitesse formidable, des reflets brillants, une forme ronde ou ovale, plate, et volant avec un mouvement d'ondulation particulier. La taille était discutée et exprimée par le capitaine Smith de United Air lines comme "difficile à juger" sans connaître la distance de l'observateur aux objets.

Pendant ce temps, Kenneth Arnold, l'homme qui les a signalés pour la première fois, pouvait rappeler son insistance: "Je ne le crois pas non plus, mais je l'ai vu".

tous les Etats avaient leurs rapports. Les observateurs, plus tôt, tout à l'ouest de la

Wilson voit une de ces «soucoupes»

Jeremy Wilson du 16 avenue centrale, responsable de nuit pour la Western Union, a pensé que lui aussi voyait les soucoupes volantes dont on parle tant. En dehors de sa fenêtre, il a vu une "soucoupe" passer.

Quand il s'est précipité dehors, il a découvert que c'était vraiment une soucoupe - une assiette de pique-nique usée qu'un voisin avait jetée.

Les disques volants sont-ils des signaux martiaux?

DETROIT, 5 juillet - (INS) - Un météorologue de Detroit a théorisé aujourd'hui que les disques volants mystérieux peuvent être des signaux de Mars.

"Ce n'est pas trop tiré par les cheveux", a-t-il insisté. "Depuis longtemps, les gens ont spéculé sur la vie sur Mars, alors pourquoi ne devrait-il pas être aussi logique que Mars essaie de contacter la Terre que la Terre essaye de contacter Mars?"

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 7 juillet 2017.