Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

OVNI qui sera expliqué comme débris de fusée, avril 1993, France:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien France Soir, le 2 avril 1993.

Les observations d'OVNIS décrites ici sont expliquées dans cet article de France Soir du 2 Avril 1993 comme étant des débris d'une fusée russe.

Scan

L'OVNI de Grenoble a sidéré les couche-tard

En apprenant l'étrange nouvelle, dans la région Rhône-Alpes, beaucoup ont cru qu'il s'agissait d'un gros poisson d'avril. Mais il semble, après vérification, que l'information n'a rien d'un canular. Dans la nuit de mardi à mercredi, des dizaines de personnes ont bien aperçu un OVNI de grande taille qui se déplaçait dans le ciel à une hauteur d'environ 300 mètres. Plusieurs gendarmes en patrouille ont été eux aussi témoins du phénomène.

"Avec le gendarme Lumpert, on faisait une surveillance de nuit sur notre circonscription, explique l'adjudant-chef Thorel, commandant de la brigade de gendarmerie de Vif (Isère). Tout à coup, vers 2 h 15, on a aperçu une lueur bleuté dans le ciel. Il s'agissait d'un engin transparent de 100 mètres sur 60; il se déplaçait lentement dans le ciel, 300 mètres à peu près au-dessus de nous. On a été frappé par l'éclat bleu qui se dégageait de l'avant alors qu'à l'arrière, l'éclairage était beaucoup plus clair.

Horizon

"Avec mon collègue, on s'est regardés, stupéfaits. On a stoppé notre véhicule et coupé le moteur pour savoir si on entendait un bruit. Rien. L'engin était parfaitement silencieux. On est sortis de la voiture et on l'a observé durant 40 secondes environ. Puis, il s'est incliné vers le sol, a pris de la vitesse et a disparu vers l'horizon.

"Dès mercredi matin, poursuit l'adjudant chef Thorel, j'ai eu au téléphone d'autres gendarmes qui patrouillaient comme nous dans le département, la nuit précédente, et qui ont été témoins du même phénomène. Mon collègue et moi n'avons donc pas rêvé. Nous n'avions pas bu, nous avions bien dormi et nous avions l'esprit clair! Autant je ne croyais pas aux OVNIS auparavant, autant je sais ce que j'ai vu et croyez-moi, depuis, je suis troublé."

"Moi aussi, j'ai vu l'objet, explique Pierre Michel, un habitant de Pont-de-Claix, près de Grenoble. Je lisais quand j'ai vu une lumière dans le ciel. Ca a duré trente secondes et l'objet a disparu derrière la montagne."

Témoins

A Lyon, des policiers ont également été témoins du phénomène. L'OVNI a encore été aperçu par des habitants de l'Ain, de la Loire, de l'Ardèche et de la Drôme. Et hier, durant toute la journée, les brigades de gendarmerie de la région ont reçu des dizaines d'appels de témoins, automobilistes ou couche-tard, qui ont vu l'objet.

A Saint-Symphorien-de-Lay (Loire) d'autres gendarmes confirment. "Il était 2 h 10 quand nous avons vu l'objet et sa lueur bleuté, explique l'un d'eux. On l'a observé durant deux à trois minutes. On a même eu le temps de prendre des photos. Mais quand on a développé, déception: l'engin n'a pas impressionné le film."

Il n'y aura donc pas de photos de l'OVNI. Dommage. Et comme la plupart du temps, aucun radar des aéroports de la région n'a détecté la moindre présence insolite dans le ciel.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 25 janvier 2003.