Journaux 1970-1979 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

LES OVNIS DANS LA PRESSE CANADIENNE, 1975:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Daily Press, Timmins, Ontario, Canada, page 7, le 12 avril 1975.

L'INEXPLIQUE

Un défi scientifique grandissant: les OVNIS

Par ALLEN SPRAGGETT

Et bien, c'est officiel. Les OVNIS existent.

Du moins, c'est aussi officiel que la publication d'un rapport d'OVNI sérieux dans le bulletin du FBI, "Law Enforcement", peut l'être. Et pour beaucoup de gens cela est bien assez officiel, ou officiel tout court.

L'article dans le numéro de février 1975 du bulletin, intitulé "le mystère OVNI", par le Dr. J. Allen Hynek, est une description sobre et objective des évidences pour les OVNIS. Il inclut la recommandation pressante que tous les rapports d'OVNIS venant à l'attention du FBI soient dirigé vers l'organisation de Hynek pour davantage d'étude.

CONSULTANTS

L'organisation, appelée le Centre for UFO Studies (Northfield, Illinois) est gérée par le Dr. Hynek, le premier ufologue scientifique au monde, avec l'aide des consultants experts d'universités telles que celles de Chicago, du Texas, du Wisconsin, de l'Utah, Johns Hopkins, et la Northwestern.

Cette dernière école, la Northwestern University, à Evanston, Illinois, est celle où Hynek est le Président du département d'astronomie. Pendant environ 20 ans, il avait été le conseiller scientifique concernant les OVNIS pour l'Armée de l'Air des Etats-Unis quand elle faisait fonctionner ce qui s'est appelé le Projet Blue Book pour recueillir et évaluer de telles observations et rapports.

C'était son expérience avec l'Armée de l'Air, dit Hynek, qui l'a par la suite mené à arrêter de considérer les OVNIS comme imaginaires et les décrire à la place comme "le plus grand défi pour la science d'aujourd'hui. "

POURSUITE PAR LA POLICE

Dans l'article pour le bulletin du FBI, Hynek décrit le cas après cas dans lequels la police a aperçu et même poursuivi des OVNIS.

Le 16 octobre 1973, l'équipage d'un hélicoptère de la police d'état du Delaware a pourchassé un OVNI sur 14 miles avant de le perdre de vue. En même temps, l'objet mystérieux était surveillé sur le radar par des contrôleurs de vol à la Base Aérienne de Dover tout près.

Plusieurs jour plus tard dans le comté d'Adams, Ohio, deux officiers de police ont rapporté un OVNI "énorme" planant environ 200 pieds au-dessus de la terre en se balançant, dans un mouvement familier "de feuille morte en chute".

CONFIRMATION

Le 19 octobre 1973, un sergent de la police de Tulsa, Oklahoma a confirmé le rapport d'un autre officier d'un objet multicolore planant plus grand qu'un Jumbo Jet.

Le 12 novembre 1973, deux policiers de Los Angeles ont rapporté observer pendant plus qu'une minute la manoeuvre d'un grand objet rond bleuâtre qui soudainement "a filé au loin et a disparu à une vitesse étourdissante."

Tous ces officiers de police avaient-ils des hallucinations?

TEMOINS

Bien sûr que non, dit le Dr. Hynek. S'ajoute à leurs comptes-rendus des centaines, oui, des centaines de plus arrivant des milieux militaires, des pilotes commerciaux et d'autres témoins responsables, et, dit-il, ils s'ajoutent à cette épidémie "de choses incroyables vu par des personnes crédibles."

Est ce que ces engins viennent de l'espace?

Le Dr. Hynek ne dit pas cela. Ni, non plus ne le nie-t-il. Il dit qu'elle est trop tôt pour spéculer sur ce que les OVNIS peuvent finalement s'avérer être. Ils peuvent représenter un mystère plus profond que nos esprits humains peuvent même concevoir, ou même poser. En attendant, maintient Hynek, ils sont indéniablement un fait, pas une fiction.

PROBLEME MUTUEL

Quelque chose de réel se passe, dit-il. "La science et les forces de l'ordre font face à un problème mutuel comme cela s'est produit souvent déjà."

Le problème: Expliquer l'inexpliqué.

Hynek suggère qu'en cas de rapport d'OVNI, le FBI ou n'importe quelle autre agence des forces de l'ordre devrait entrer en contact avec son centre pour les études des OVNIS au numéro de téléphone en service libre appel fourni à cette fin. (Ce numéro n'est pas donné au public parce que cette ligne directe est réservé pour la police et d'autres agences officielles.)

ENQUETEUR

Si le rapport est assez substantiel, un investigateur ufologue expérimenté sera expédié pour enquêter.

En attendant, dit Hynek, la police devrait garder le public au large de l'emplacement d'atterrissage d'OVNI (si un atterrissage était rapporté, et ils le sont souvent) pour éviter l'altération d'évidences scientifiques potentiellement importantes.

Dans la plupart des cas, précise Hynek, personne et rien n'est blessé ou est endommagé par OVNI. Cependant, il avertit qu'il y a les exemples - plus que le public ne peut le réaliser - dans lequels des personnes près de l'OVNI "peuvent être temporairement paralysé ou être aveuglé et des brûlures de peau peuvent se produire; également des plantes, arbres et récoltes peuvent être endommagés, et ainsi de suite."

CERCLE BRULE

Il y a maintenant, selon cette autorité, des "centaines" de cas mystérieux "d'anneaux brûlés". Dans ces exemples, qui viennent de partout aux Etats-Unis et au Canada et dans le monde, des secteurs circulaires brûlés ou soufflés énormes apparaissent, parfois de pas moins de 40 pieds de diamètre, où quelque chose semble avoir roussi ou desséchée la végétation et le sol.

"C'est une sorte d'effet de rayon de la mort," dit Hynek.

Souvent ces anneaux brûlés sont associés aux rapports de témoin oculaire d'un OVNI planant ou débarquant sur le lieu.

Le phénomène OVNI croît, conclut le Dr. Hynek en son article pour le FBI, et la science a besoin de la coopération informée des agences des forces de l'ordre pour prendre en main "ce mystère moderne étonnant."

Sera-t-il résolu bientôt?

Ou sera-t-il un jour résolu?

  • Le nouveau livre d'Allen Spraggett, The World of the Unexplained, une collection d'histoire sensationelles de télépathie, de vie après la mort, de guérisons miraculeuses, de réincarnation et d'autres phénomènes étonnants et totalement vrais - est maintenant disponible par ce journal. Envoyez 1.25$ avec votre nom et adresse à: THE UNEXPLAINED, The Daily Press, Timmins, Box 345, Station A, Toronto.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 6 mars 2008