Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse

L'article qui suit est paru dans le journal The Daily Herald, Provo, Utah, USA, en page 7, le 25 juillet 1947.

Scan


Les "Soucoupes" Sont Tenues Etre un Type Etrange d'Aéronef

BOISE, Idaho, 25 juillet (U.P.) -- Kenneth Arnold, vendeur volant de Boise qui a d'abord signalé avoir vu les "soucoupes volantes", a déclaré aujourd'hui, qu'il estime que la science a découvert un aéronef de type révolutionnaire qui peut probablement transporter des humains.

"J'ai également été très intéressé de noter que la science a perfectionné un nouveau métal léger qui résiste à la gravité", a-t-il déclaré.

"Les rapports récents de l'armée qu'ils expérimentent avec des missiles projetés me font sentir que quelqu'un sait tout sur les objets que moi et beaucoup d'autres ont vu", a-t-il poursuivi.

Arnold a vu ce qu'il appelle un "type étrange d'aéronef" le 24 juin alors qu'il volait à 9200 pieds de Chehalis à Yakima, Washington. Son rapport a débité un flot de rapports similaires d'habitants de tout le pays.

"Je ne suis certainement pas désolé d'avoir fait la première observation des objets", a déclaré Arnold, "mais je pense qu'ils devraient être étiquetés comme un type d'aéronef étrange au lieu de "soucoupes volantes."

"Je pense que la raison pour laquelle ils n'ont pas été vus dernièrement s'explique par la turbulence de l'air dans le nord-ouest depuis le 6 juillet", a-t-il déclaré.

"A peu près au moment où les gens de Washington, de l'Oregon et de l'Idaho ont vu les objets, l'air était très, très doux, il y avait peu de brume et les jours étaient les plus longs de l'année. Je sens que les conditions atmosphériques ont beaucoup à voir avec notre capacité de les voir."

Arnold a emporté une caméra avec des lentilles télescopiques dans son avion depuis qu'il a vu les objets dans l'espoir de pouvoir les photographier s'il les revoyait.

"J'ai parlé hier avec un officiel de l'une de nos plus grandes entreprises qui fabriquent des équipements photographiques. Il m'a dit qu'il serait presque impossible d'en photographier un. Si la photo est prise à distance, son contour ne se manifestera pas et si il était pris de près, sa vitesse serait si grande que rien ne se verrait sur le film," a conclu Arnold.

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 23 août 2017.