Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse, juin 1947

L'article qui suit est paru dans le journal The Daily Capital Journal, Salem, Oregon, USA, en page 1, le 8 juillet 1947.

Scan


La mode des 'disques volants' progresse en Amérique

(Par l'Associated Press)

La mode des "soucoupes volantes" de l'Amérique s'est répandue aujourd'hui. Les nuques raides et les yeux écarquillés étaient à l'ordre du jour. Observateur du ciel était une nouvelle profession.

La Caroline du Nord a rejoint le défilé du disque.

Pour la première fois, les disques ont été signalés tourbillonnant dans l'atmosphère sur Asheville dans l'ouest de la Caroline du Nord et sur Greensboro et Raleigh dans la partie centrale nord.

Au fur et à mesure que les rapports continuaient à se répandre dans tous le pays, les calculateurs comptaient les états dans lesquels les soucoupes avaient été vus à 44. Des observateurs du District de Columbia et du Canada ont également déclaré avoir aperçu les objets mystérieux.

Les seuls Etats dont le ciel était encore vide de disques était le Nevada, le Mississippi, le New Hampshire et Rhode Island.

Explications. Faites votre choix: ils étaient des missiles volants contrôlés par radio envoyés par des scientifiques militaires des U.S.A. Ou ce ne sont que des reflets lumineux des réservoirs d'ailes des avions à propulsion à réaction. Ou --

Personne ne le savait vraiment.

Le World Inventors Congress a proposé 1000 $ pour la livraison d'un disque volant à l'exposition qui débute à Los Angeles le 11 juillet.

Est-ce qu'ils pourraient être repérés par les radars?

Un porte-parole des forces aériennes de l'armée a déclaré à Washington qu'aucune tentative n'avait été faite pour détecterr les disques tournants, volants, tourbillonnants et stationnaires, parce qu'il n'y avait pas assez d'équipement pour couvrir la nation.

Le lieutenant-colonel Harry W. Schaefer, de la patrouille aérienne civile du Wisconsin, a annoncé à Milwaukee que son groupe envisageait de mener une série de vols en masse dans l'espoir d'apprendre quelque chose sur les objets volants.

A la recherche d'une réponse, Caspar W. Ooms, le commissaire aux brevets, a déclaré qu'il ne pensait pas que les 3 000 000 brevets du fichier dans son bureau expliqueraient les soucoupes.

Le Portland Oregonian a déclaré aujourd'hui que le général Nathan F. Twining, chef du commandement du material de l'AAF, lui a déclaré que les "soucoupes volantes" ne sont pas le résultat d'expériences menées par les forces armées.

"Ni l'AAF ni aucune autre composante des forces armées n'a d'avion, de missile guidé ou autre dispositif aérien en développement qui pourrait être confondu avec une soucoupe ou une formation de disques volants", a déclaré au journal Twining par téléphone depuis la Base aérienne de l'armée de Kirtland, Albuquerque, N. M.

Il a vu des bombes volantes -- Kenneth Arnold (ci-dessus), de Boise, Idaho, homme d'affaires pilote, qui a d'abord signalé avoir vu des "disques volants" mystérieux en train de survoler les montagnes de Cascade à Washington, a un appareil photo qu'il a acheté et qu'il espère utiliser pour prendre des photos des disques s'il les repère à nouveau. (AP Wirephoto)

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 4 juillet 2017.