Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse

L'article qui suit est paru dans le journal The Baltimore sun, Baltimore, Maryland, USA, en pages 1 et 2, le 7 juillet 1947.

Scan


Des Avions U. S. Patrouillent Dans Le Ciel Pour les Disques

MAIS LES AVIONS MILITAIRES EN SERVICE SUR LA COTE OUEST NE RAPPORTENT AUCUNE 'SOUCOUPE'

Le Vol Dit "de Routine" Avec Des Ordres de Garder l'Oeil Ouvert

San Francisco, 6 juillet (AP) -- Des avions militaires ont chassé dans les cieux sur les Etats de la côte du Pacifique aujourd'hui pour voir les mystérieuses "soucoupes volantes" qui depuis douze jours ont rendu perplexe l'ensemble du pays.

Les premiers rapports de résultats étaient négatifs.

Cinq P-51 de la Garde Nationale de l'Oregon ont volé sur les montagnes Cascade de Washington - la zone où les objets étranges ont été signalés pour la première fois. Un sixième a tourné autour de Portland, en contact radiophonique constant avec les cinq autres. Tous emportaient des équipements photographiques.

Le colonel Robert O. Dodson, le commandant, a décrit son vol comme une "patrouille de routine," mais a déclaré qu'ils avaient été chargés de garder l'oeil ouvert sur les disques volants.

A Manhattan Beach, col., A. W. McKelvey a emmené un avion de chasse Mustang au-dessus de Van Nuys. Pendant deux heures, il a volé à 35 000 pieds.

"Je n'ai rien vu", a-t-il déclaré lorsqu'il s'est posé.

Démenti par Spaatz

Le général Carl Spaatz, commandant des Forces Aériennes, se trouvait dans le nord-ouest du Pacifique. Il a nié savoir quelque chose au sujet des disques volants - ou des plans d'utiliser les avions de l'AAF pour les chercher.

"J'ai été hors de contact avec les choses pendant quatre ou cinq jours", a-t-il dit.

Puis il est allé à Medford, Oregon, pour une partie de pêche.

Louis E. Starr, commandant national en chef des Anciens Combattants des Guerres à l'Etranger, a déclaré à Columbus, dans l'Ohio, qu'il a compris que le général Spaatz avait un "groupe en ce moment" à la recherche de disques.

L'attitude est la prudence

Une attitude prudente a marqué des commentaires officiels et scientifiques, mais le capitaine Tom Brown, du personnel des relations publiques de la Force Aérienne à Washington, a reconnu que l'armée de l'air a décidé qu'il "y a quelque chose dans cela" et avait enquêté depuis dix jours.

"Et nous n'avons toujours pas la moindre idée de ce que les disques pourraient être", a-t-il ajouté.

Vus d'abord le 25 juin et accueillis en général avec des rires méprisants, les objets ont été signalés tous les jours depuis par des observateurs dans 33 états. La plupart des objets ont été signalés le 4 juillet. Quelques-uns ont été signalés hier.

Appelé plus grand que les avions

Des observateurs compétents, tels que des pilotes de ligne, ont déclaré avoir vu les disques ou les soucoupes totalement inexpliqués, plus grands que les avions et volant en "formation libre" à grande vitesse.

David Lilienthal, président de la Commission de l'Energie Atomique, a déclaré qu'ils n'avaient rien à voir avec les expériences atomiques et les fonctionnaires de l'armée et de la marine sont également entrés dans des déclarations positives.

Le capitaine Brown a déclaré que les forces aériennes ne menaient pas une enquête formelle. L'intérêt officiel, cependant, n'était plus décontracté.

"Nous ne croyons pas que quelqu'un dans ce pays, ou à l'extérieur de ce pays, ait développé un missile guidé qui irait à 1.2000 miles par heure, comme certains rapports l'ont indiqué", a déclaré l'homme des relations publiques des forces aériennes.

Une histoire d'un journal de Los Angeles citant un scientifique non identifié de l'Institut de Technologie de Californie disant que les phénomènes pourraient avoir à voir avec des expériences de "transmutation de l'énergie atomique" a provoqué une sensation brève hier. L'Institut a rapidement démenti le rapport. Le Dr Harold Urey, scientifique atomique de l'Université de Chicago, l'a qualifié de "sottises." Il a déclaré que les éléments pouvaient être "transmutés" mais pas l'énergie.

Les rapports ont généralement convenu que les objets volants étaient ronds ou ovales. Les estimations de leur vitesse variaient d'environ 300 miles à 1.200 miles par heure. Ils ont été décrits comme volant avec un mouvement ondulant, à des hauteurs de 10 000 pieds et moins. Certains les ont décrits comme brillants ou lumineux.

Nova Hart, mécanicien de Saint-Louis qui a été formé pendant le service de la guerre pour repérer tous les types d'avions, a déclaré qu'il a vu un des objets étranges près de Pattonville hier. Il était en train de voler à une altitude de 300 pieds, a-t-il dit. Il l'a décrit comme circulaire, avec un corps côtelé et une couleur gris argenté. Hart a dit qu'il semblait avoir un moteur avec une hélice attaché sur le centre et il a continué à tourner comme un avion faisant un roulement lent.

Un rapport d'une "soucoupe" sur le District de Columbia est venu ce soir de Hazen Kennedy, ancien cadet pilote de l'AAF.

Il a dit qu'il l'avait vu à environ 20:40 à travers une fenêtre de sa maison, pensant d'abord c'était un reflet

(Suite à la page 2, colonne 2)

J'Ai Vu Des Disques Atterrir, Rapport une Femme

Spokane, Washington, 6 juillet -- (AP) -- Huit soucoupes volantes ont été signalées aujourd'hui comme ayant atterri sur une montagne près de St. Maries, en Idaho, en pleine vue de dix personnes.

Mme Walter Johnson, de la banlieue de Dishman, a déclaré que les soucoupes étaient tombées dams un bois le jeudi soir mais qu'elles n'avaient été signalées qu'après son retour chez elle à Dishman aujourd'hui.

On a vu les soucoupes tomber près de Butler's Bay sur la rivière St. Joe à six miles à l'ouest de St. Maries, où Mme Johnson visitait ses parents.

Elle a dit qu'ils sont arrivés dans la vue à une vitesse extrême, en passant du sud au nord. Soudainement, ils ont ralenti, dit-elle, puis ont "flottà comme des feuilles vers le sol."

"La partie mystérieuse était que nous ne pouvions pas les voir après l'atterrissage", a déclaré Mme Johnson. "Nous pouvions les voir flotter dans le bois, mais nous ne pouvions pas voir qu'ils avaient fait quelque chose dans les arbres".

Elle a dit que les objets étaient en forme de soucoupes, mais plus épais qu'elle s'y attendait, ressemblant à des baignoires plus qu'à des disques. Elle les a décrit comme ayant "environ la taille d'une maison de cinq pièces."

DISQUES? - PFOUH, RICANNENT LES BRITANNIQUES

Ils Sont La Réponse U. S. Au Monstre Du Loch Ness, Dans Leur Opinion

Londres, 6 juillet (AP) - Ne mentionnez pas ces soucoupes volantes de ce côté de l'Atlantique, sauf si vous êtes prêt à discuter de votre santé mentale.

Peut-être ont-ils été vus par des citoyens sobre sur une vaste région des Etats-Unis, mais l'Europe n'y croira pas tant que quelqu'un n'en prend pas une au lasso et qu'elle soit photographiée par Frank Sinatra, l'ambassadeur britannique et cinq juges de la Cour suprême.

Le Monstre de l'Amérique?

"La réponse de l'Amérique au monstre du Loch Ness", a annoncé le Sunday Dispatch d'aujourd'hui, en se référant au conte à dormier debout de Grande-Bretagne, du vaste serpent qui est "vu" se promener dans le Loch Ness d'Écosse chaque fois que le commerce touristique a besoin d'une perfusion.

"Les citoyens d'un pays qui possède la bombe atomique ne doivent avoir peur de rien", s'est moqué le journal communiste Daily Worker en ajoutant:

"Vous vous souvenez de ces histoires sur les fusées sur la Suède - ou votre mémoire est-elle si courte?

Le quartier général militaire suédois avait annoncé le 10 octobre dernier que les équipements radar avaient détecté des sortes de "fusées fantômes" au-dessus de la Suède, mais "il s'est avéré impossible sur la base des indications, de décider de la nature des choses." Des objets aériens étranges avaient été signalés en grand nombre

(Suite à la page 2, colonne 2)

[Légende de la photo:] VOUS VOYEZ DES SOUCOUPES? - Les étudiants du Collège du Centenaire, Shreveport, Louisiane, ont formé le Flying Saucer Club pour regarder des disques aériens, dont certains ont été signalés sur Shreveport le 5 juillet. Les lunettes de sécurité sont dans les mains de Betty Jean Rickham, observattrice spéciale de disques. Les autres sont de g. à d.: Betty Sue Matthews, secrétaire-trésorière; Billie Jean Sapaugh, vice-présidente, et Bettie Joe Mitterlehner, présidente.


Scan


"ILS RESSEMBLAIENT A QUELQUE CHOSE COMME CA" - Le capitaine E. J. Smith, de Seattle, pilote de la United Air Line, montre avec un assiette à dîner à Toni Carter, une hôtesse de l'air, une description des disques volants que lui et son équipage ont signalé avoir vu lors d'un vol de Boise, Idaho, à Seattle.

LES DISQUES SONT ELUSIFS TANDIS QUE LES AVIONS PATROUILLENT

Les aéronefs de la garde nationale surveillent la côte ouest

(Suite de la page 1)

sur le verre, et a levé la fenêtre pour une vue dégagée.

Il a décrit l'objet comme volant à environ 1 200 à 1 500 pieds à "plus de 1 000 miles par heure." Il a dit que c'était de teinte orange. Après peu de temps, il a "disparu," a-t-il raconté.

D'abord rapportés le 25 juin

Les premiers rapports publiés sur les phénomènes se sont produits le 25 juin. Kenneth Arnold, pilote homme d'affaires de Boise (Idaho), a déclaré que neuf disques volaient en formation à 1 200 miles par heure sur les montagnes Cascade à Washington.

Le compte-rendu d'Arnold a été pris à la légère. Diverses explications ont été proposées: "réflexions," "persistance de la vision," "cécité des neiges."

Peu de temps après, d'autres individus - au Nouveau-Mexique, au Missouri, en Californie et dans d'autres états - ont signalé qu'ils avaient également vu les objets volants.

Ensuite, le jour de l'Indépendance, 200 personnes dans un groupe et 60 dans un autre les ont vus en Idaho. Des centaines d'autres en Oregon, dans l'état de Washington et dans d'autres Etats de l'Ouest ont déclaré en avoir vu.

Zone étendue couverte

Le 4 juillet a également présenté les premiers rapports des disques volants de l'est du Mississippi. Depuis, ils ont été signalés dans des régions très séparées du pays - dans 33 états.

C. E. Holman, de Walter, Oklahoma, a affirmé hier qu'il avait également vu les soucoupes volantes le 25 juin. Il les a regardé "voler en rond et les unes autour des autres" pendant environ 30 minutes, a-t-il dit. Ensuite, il s'est couché.

"J'ai pensé à réveiller certains de mes voisins, mais j'ai décidé que si cela signifiait la fin du monde, ils seraient tout simplement heureux de dormir quand le monde finirait", a déclaré Holman.

Les Britanniques Ricanent au Sujet des Rapports de Disques

(Suite de la page 1)

entre juillet et octobre 1946. On a spéculé qu'ils pourraient être des fusées expérimentales de la côte baltique occupée par la Russie en Allemagne.

Un antidote aux boissons alcoolisées est demandé

Les Européens ont généralement pris la position que les soucoupes volantes, comme les "fusées fantômes" de la Suède, disparaîtraient si tout le monde prenait un bon bicarbonate de soude et restait sobre, dans cet ordre.

Les Français ont haussé les épaules, les Scandinaves ont souri avec leur bonne humeur et les Anglais, les plus enflammés, ont interrogé les Américains sur la vaisselle volante, comme on pourrait demander à un enfant comment son jeu de soldats progressait.

"Qu'est-ce que c'est, de l'hallucination de masse, ou l'un de ces canulars américains?" a demandé un sous-éditeur de Fleet street.

"Vous, les Américains, vous jouez à des jeux comme ça, n'est-ce pas?" a suggéré un professeur d'école.

"Quand une de nos filles britanniques qui a épousé un G.I. écrira à la maison pour dire qu'elle l'a vu, alors je le croirais", a déclaré un épicier.

Mais en même temps, beaucoup d'Anglais pensent toujours que le bâtiment de l'Empire State est une invention publicitaire et il doute totalement qu'il y ait un sundae au chocolat avec de la crème fouettée et des noisettes.

Je Vois Souvent des Disques, Déclare un Auteur

Port Washington, New York, 6 juillet (AP) - "Les disques volants" ne sont rien de nouveau pour John J. Floherty, l'auteur de livres pour la jeunesse de Port Washington. Il dit qu'il les a vu beaucoup de fois.

Mais les disques de Floherty - des soucoupes légèrement allongées qui voyagent apparemment à des vitesses élevées - sont les faisceaux de balises tournantes de la compagnie aérienne jouant sur ou à travers des couches de nuages, a-t-il déclaré aujourd'hui.

Sous certaines conditions nuageuses et météorologiques, a déclaré Floherty, ces balises, dont beaucoup restent allumées jour et nuit, produisent l'effet étonnant de disques accélérant dans le ciel. Il a déclaré qu'il les avait vus à plusieurs reprises depuis des avions.

Il s'est hâté d'ajouter, cependant, que les balises n'auraient pas pu provoquer de nombreux d'entre les objets semblables à des disques signalés récemment, car les conditions existant au moment des observations semblaient les éliminer.

Floherty a déclaré qu'il a vu les objets similaies à des soucoupes alors qu'il se tenait debout sur un port de Washington, durant plusieurs nuits. Ils apparaissent à travers une couche de nuages supérieure, des ovales presque parfaits tournant à travers les nuages.

Mais, a ajouté Floherty, ce ne sont que les projecteurs du terrain de LaGuardia, à 12 milles de distance, jouant des tours dans le ciel.

Un Garçon de Philadelphie Rapporte une 'Soucoupe'

Philadelphie, 6 juillet (AP) -- Paul Moss, 14 ans, a déclaré aujourd'hui qu'il a vu une "soucoupe volante" d'environ 40 pouces de diamètre suivre un avion de transport traversant le fleuve Delaware aujourd'hui.

Moss a déclaré qu'il jouait au baseball avec un groupe d'autres garçons quand il a vu le disque, de couleur orange, devançant l'avion à un moment.

Un porte-parole du bureau météorologique de l'aéroport sud-ouest a déclaré que ces disques auraient pu être des ballons que le bureau lâchait environ six fois par jour pour déterminer la direction et la vitesse du vent.

Le découvreur de disque cherche une photo

Boise, Idaho, 5 juillet (AP) - L'aviateur qui a signalé des "soucoupes volantes" a déclaré aujourd'hui qu'il avait investi 150 $ dans une caméra de cinéma pour obtenir la preuve photographique filmée sur les disques qu'il a dit avoir vu se retourner dans les cieux bleutés "comme un poisson se retournant à travers l'eau."

Kenneth Arnold, 32 ans, de Boise, homme d'affaires pilote, a déclaré qu'il prendrait la caméra avec lui sur chaque vol qu'il ferait sur son territoire d'affaires de cinq états parce que "une image d'eux serait la plus belle chose que vous ayez jamais vu et cela fournirait une preuve de ce que j'ai vu et je sais être vrai."

Arnold a déclaré que l'avalanche de rapports depuis qu'il a parlé le premier des "soucoupes volantes" a mis en évidence deux facteurs qu'il considère comme significatifs:

1. La plupart des observateurs sur le sol et dans l'air placent la hauteur des disques à "9 000 pieds ou plus," jamais plus bas.

2. Généralement, un grand volume de rapports de soucoupes aperçus dans le nord-ouest du Pacifique "ne se produit que pendant les jours où l'air est calme - presque jamais lorsque l'air est turbulent."

[Légende de la photo:] A LA POURUISTE D'IMAGES DE DISQUES - Une caméra cinématographique est installée dans cet avion P-51 de la Garde Nationale de l'Oregon dans l'espoir d'obtenir une photo des "soucoupes volantes" qui ont été signalées par les résidents de l'Oregon.

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 juillet 2017.