Dans la presse -> Kenneth Arnold -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold

L'observation de Kenneth Arnold dans la presse

L'article qui suit est paru dans le journal The Bakersfield Californian, Bakersfieldfield, Californie, USA, en pages 1 et 10, le 7 juillet 1947.

Scan


[Légende de la photo:] ILS DECRIVENT LES "SOUCOUPES" MYSTERIEUSES - Kenneth Arnold (à gauche), le capitaine E. J. Smith et le premier officier Ralph Stephens (à droite) comparent leurs notes sur les "disques volants". Arnold, un pilote privé, a été la première personne à signaler les objets et les a chronométrés à environ 1200 miles par heure. Smith et Stephens ont déclaré qu'ils ont détourné leur avion de passagers de la United Airlines sur son parcours sur Boise, Idaho, et ont poursuivi un "objet étrange" pendant 15 miles avant qu'il ne les dépasse.

Beaucoup de gens voient des "soucoupes", mais pas la patrouille aérienne

SAN FRANCISCO, 7 juillet (AP) - D'un bout à l'autre du pays, de nouveaux rapports de "soucoupes volantes" ressemblant à des disques filant dans les cieux ont ajouté au mystère qui a déconcerté la nation depuis le 25 juin.

Il n'y avait pas d'explication satisfaisante du phénomène. Les soucoupes ont d'abord été signalées dans l'état de Washington le 25 juin. Les personnes d'autres Etats occidentaux ont dit qu'elles les avaient vues. Le pic a été atteint lors des vacances du 4 juillet lorsqu'ils ont été signalés pour la première fois à l'est du Mississippi.

Les derniers calculs ont montré que les objets mystérieux ont été signalés dans 30 Etats, le District de Columbia et au Canada.

Dimanche, ils ont été signalés dans plus d'une douzaine d'états et dans le sud-ouest de l'Ontario.

Une patrouille aérienne de la Garde Nationale de l'Oregon n'a pas vu l'un des objets. Les gardes ont prévu d'envoyer un avion aujourd'hui à un endroit près de St. Maries, en Idaho, où une femme a déclaré que 10 personnes ont vu 8 des disques disparaître dans les bois le 3 juillet.

Kenneth Arnold, pilote homme d'affaires de Boise, Idaho, a té le premier à signaler avoir vu les disques. Il a dit qu'il a vu

Suite à la page 10

Les Observateurs de "Soucoupes Volantes" de Bakersfield Rapportent leur Quota

La préoccupation de Bakersfield à l'égard du phénomène des "soucoupes volantes" a [] présentée aujourd'hui dans trois rapports d'objets étranges dans le ciel au cours du week-end. Une matrone locale a signalé qu'elle et son mari ont vu un énorme "cerf-volant" en forme de diamant d'environ 1500 pieds de long volant le long de l'horizon vers 13h30 dimanche.

Le témoin, qui a demandé que son nom ne soit pas utilisé, a déclaré que l'objet avait l'air d'être venu du nord-ouest. Elle a regardé l'objet bleu-gris jusqu'à ce qu'il s'éloigne de la vue, et à mesure que son élévation augmentait, il prenait une couleur métallique argentée et ressemblait plus à une étoile. A son niveau le plus bas, il semblait tourner de plus en plus. [La description correspond à une cible radar Rawin de ballon météorologique.]

Elle a supposé que l'objet pouvait provenir d'une autre planète. De sa maison près de l'école Horace Mann, l'observateur a déclaré que l'objet avait l'air de venir de l'aéroport de Kern County.

A. T. Jacobs et Eb Pilling, 612, rue Woodrow, Oilsdale, ont également signalé trois "soucoupes volantes" qui ressemblaient à des objets flottants brillant dans le ciel à environ 700 pieds et 200 pieds d'élévation. Ils ont vu les objets remonter et disparaître.

Mme C. W. Parks, 1801 La Franz, a rapporté que depuis sa maison à Rose Garden, elle a vu des "soucoupes volantes" le 1er juin dans un groupe de 20 volant dans une direction sud-est.

Cecil Meadows, le surintendant de l'aéroport du comté de Kern, a déclaré qu'aucun rapport n'était venu de cette région qu'un tel objet avait été vu dimanche après-midi tel que décrit par le couple vivant près de l'école Horace Mann.

"Il est possible que certains autres

Suite à la Page Dix


Scan


Many See Flying Saucers but Air Patrol Hunt Fails

Continued from Page One

9 flying in formation at 1200 miles an hour over the Cascade mountains. Other observers have given the objects varying speeds and in at least one case said they appeared to be suspended in the air.

Most observers usually agreed that the objects were round or oval. Guesses as to their size have ranged from that of a five-room house or a large airplane to one description of "a silver ball, 6 inches in diameter."

Mystery in Army

The army, the navy and the atomic energy commission all disclaimed any connection with the mystery. An army spokesman in Washington said the A. A. F. had been checking into the reports "and we still haven't the slightest idea what they could be."

A Hagerstown, Md., woman, said she saw five go eastward at "terrific speed" and that they roared with a sound like a faraway train."

Mrs. Walter Johnson of Spokane, who reported she was one of a group which saw the objects fall near St. Maries, said she and her companions could not find either the disks or anything to indicate where they might have fallen. She described them as "about the size of a five-room house" and said they resembled washtubs, more than disks.

The coast guard at Seattle said there was nothing to indicate that the objects might have come from foreign vessels near shore.

Eyesight Blamed

Howard W. Blakeslee, Associated Press science editor, said today:

"Much of what has been descirbed about the flying saucers reported from nearly all parts of the country may be explained be certain laws of eyesight.

"All the objects appear round or nearly so at any distance which is close to the limit of how far a person can see.

"Descriptions of virtually all the saucers as round and flat fit exactly with the tricks that eyes play.

"This writer has seen flying saucers over Long island Sound near his home, not only this year but in previous years.

"They were round, bright and moving fast. But they were no mystery because they were light reflected from the bodies of airplanes that soon identified themselves by changing course and coming near enough to be seen distinctly."

Lester Barlow, internationally known explosives inventor and holder of numerous patents, many dealing with military affairs, advanced the theory the flying saucers were probably radio controlled flying missiles being experimented by the military.

The Peninsula Airport at Newport news, Va., was taking no chances with the saucers. Pilots reporting Sunday to take out planes found this notice on the bulletin board:

"Two thousand feet vertical and horizontal clearance required between aircraft operating from this field and any 'flying saucers'."

"Flying Saucers" Elude Air Patrol

Continued from Page One

people in the universe might be more on the ball than we are in establishing interplanetary travel, bit it seems if they are, why should they be afraid to land," the aviation experts observed. The airport superintendent said that he would assume the job of "flying saucer" watcher today.

Vernon Baird, former Bakersfield commercial pilot, not with the Fairchild Photographic Engineers company, told of a first-hand air encounter with a "flying saucer" today in an interview at Bozemann, Mont., according to a United Press story. Later, however, Baird admitted the story was a hoax.

Beaucoup de gens voient des soucoupes volantes mais la patrouille de la chasse aérienne échoue

Suite de la première page

9 volant en formation à 1200 miles à l'heure sur les montagnes Cascade. D'autres observateurs ont donné aux objets des vitesses variables et dans au moins un cas ont déclaré qu'ils semblaient suspendus dans l'air.

La plupart des observateurs conviennent généralement que les objets étaient ronds ou ovales. Les suppositions quant à leur taille ont varié de celle d'une maison de cinq pièces ou d'un grand avion à une description d'une "boule argentée de 6 pouces de diamètre."

Mystère dans l'armée

L'armée, la marine et la commission de l'énergie atomique ont tous démenti tout lien avec le mystère. Un porte-parole de l'armée à Washington a déclaré que les Forces Aériennes de l'Armée avait enquêté sur les rapports "et nous n'avons toujours pas la moindre idée de ce qu'ils pourraient être".

Une femme de Hagerstrom, Maryland, a dit qu'elle en a vu cinq aller vers l'est à "une vitesse terrible" et qu'ils rugissaient avec un son comme un train lointain."

Mme Walter Johnson de Spokane, qui a signalé qu'elle appartenait à un groupe qui a vu les objets tomber près de St. Maries, a déclaré qu'elle et ses compagnons n'ont pas pu trouver ni les disques ni rien pour indiquer où ils auraient pu tomber. Elle les a décrit comme "à peu près de la taille d'une maison de cinq pièces" et a dit qu'ils ressemblaient à des baignoires, plus qu'à des disques.

La garde côte de Seattle [Fred Ryman] a déclaré qu'il n'y avait rien pour indiquer que les objets pourraient provenir de navires étrangers près de la côte.

La vision oculaire en accusation

Howard W. Blakeslee, éditeur scientifique de l'Associated Press, a déclaré aujourd'hui:

"Une grande partie de ce qui a été décrit au sujet des soucoupes volantes signalées dans presque toutes les régions du pays peut être expliqué par certaines lois de la vision oculaire."

"Tous les objets apparaissent ronds ou presque à n'importe quelle distance qui est proche de la limite de la distance à laquelle une personne peut voir."

"Les descriptions de pratiquement toutes les soucoupes comme rondes et plates correspondent exactement aux tours que jouent les yeux."

"Cet auteur a vu des soucoupes volantes sur Long Island Sound près de chez moi, non seulement cette année mais les années précédentes."

"Elles étaient rondes, brillantes et rapides. Mais elles n'étaient pas mystérieuses parce qu'elles étaient des reflets sur des corps d'avions qui se sont rapidement identifiés en changeant de cap et se rapprochant assez pour être vus distinctement."

Lester Barlow, inventeur d'explosifs internationalement reconnu et titulaire de nombreux brevets, dont beaucoup relèvent des affaires militaires, a avancé la théorie que les soucoupes volantes étaient probablement des missiles volants commandés par radio expérimentés par les militaires.

A l'aéroport de Peninsula à Newport News, en Virginie, on n'a pris aucun risque avec les soucoupes. Les pilotes qui se sont présentés dimanche pour partir en avion ont trouvé cet avis sur le panneau d'affichage:

"Une distance verticale et horizontale de deux mille pieds est requise entre les appareils opérant à partir de ce terrain et également les "soucoupes volantes".

Les "Soucoupes Volantes" Evitent la Patrouille Aérienne

Suite de la Page Une

les gens dans l'univers pourraient être plus avancés que nous le sommes pour ce qui est d'établir des déplacements interplanétaires, mais il semble que s'ils le sont, pourquoi devraient-ils avoir peur d'atterrir", ont observé les experts de l'aviation. Le surintendant de l'aéroport a déclaré qu'il assumerait le travail d'observateur de "soucoupe volantes" aujourd'hui.

Vernon Baird, ancien pilote commercial de Bakersfield, et maintenant à la compagnie Fairchild Photographic Engineers, a déclaré une rencontre aérienne de première main avec une "soucoupe volante" aujourd'hui lors d'une interview à Bozemann, Montana, selon une histoire de la United Press. Plus tard, cependant, Baird a admis que l'histoire était un canular.

Vers: Kenneth Arnold ou Journaux 1940-1949.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 7 juillet 2017.