L'affaire Varginha -> Catalogue de cas -> AccueilAcceuil
This page in English

L'affaire Varginha:

Voici un dossier complet sur une des affaires les plus incroyables de crash d'ovni qui a eu lieu juste en bordure de la ville brézilienne de Varginha, en svril 1997. Avec le concours de l'armée Brézilienne et ensuite des Etats-Unis, des extraterrestres la plupart blessés furent pourchassés en pleine ville devant témoins et certains furent abattus. Malgré le black-out sur ces évenements, malgré les menaces sur les témoins et les enquêteurs leur récit à fait le tour du monde.

Drawing of the Varginha EBE

LES OPINIONS DES UFOLOGUES BREZILIENS:

Le cas Varginha: le début d'une nouvelle ère pour l'ufologie Brézilienne - par A.J.Gevaerd:

"Le cas de Varginha est une percée dans l'ufologie Brézilienne. Par chance, il s'est produit là, dans Varginha, Minas Gerais, impliquant deux chercheurs qui, sans compter leur sérieux, leur honnêté et leur dévouement pour l'ufologie, vivent et connaissent parfaitement la région méridionale de Minas et ses habitants. Que se serait-il passé si celà n'était pas arrivé à Varginha?"

"L'épisode de Varginha est une bombe à retardement dont la mèche a été allumée par ces chercheurs brillants. Une bombe qui met en alerte toute la communauté des ufologues Brésiliens. Jamais, dans toute l'histoire de l'ufologie Brésilienne, les chercheurs n'ont été ainsi unis, du Sud au Nord, cherchant ensemble la même vérité. Cette vérité, quand elle sera totalement connue, changera le visage de l'ufologie elle-même et la manière que nous regardons le phénomène OVNI."

"D'un autre côté, ceci être également la première étape vers un changement global des consciences concernant ce sujet, peut-être en commençant ici au Brésil, le lieu de naissance de tellement de richesses, parmi elles l'ufologie."

Irene Granchi:

"Le cas présente un nouvel angle dans la recherche sur les OVNIS. Je crois en son authenticité, parce que j'ai interviewé les trois filles qui ont vu l'être et elles ne mentent pas. Je connais l'ufologue Ubirajara Rodrigues depuis de nombreuses années et j'ai confiance dans son travail et son sérieux."

"Ce que nous avons ici, ce sont beaucoup de preuves indirectes. Ainsi, nous nous rendons compte que le cas est très bien documenté avec ces preuves. Concernant la dissimulation du phénomène OVNI, je pense que les autorités militaires n'ont pas le droit de faire cela, parce que nous vivons dans une démocratie."

Le cas Varginha est plus grand que Roswell - par Reginaldo de Athayde:

"Le cas de Varginha est un des cas OVNI les plus importants qui se soit jamais produit dans le monde entier. Je vois que nous avons quelque chose de supérieur à ce qui s'est produit à Roswell. J'espère que nos amis chercheurs dans la région de Minas Gerais, se joindrons aux autres ufologues afin d'obtenir ce que nous avons toujours désiré: la preuve de la réalité des OVNIS, l'existence de ces objets mystérieux qui viennent chez nous."

Un cas qui augmente la crédibilité de l'ufologie - par Claudeir Covo:

"Sans aucun doute,le cas de Varginha est le cas le numéro un au Brésil. Le sérieux que les chercheurs montrent en conduisant les enquêtes et leur travail lui-même augmentent la crédibilité de l'ufologie. Si nous considérons seulement la quantité d'information déjà compilée, la richesse des petits groupes et des multiples témoins qui sont déjà apparus, nous voyons que ce cas n' rien a envier a celui de Roswell."

"Le cas de Roswell a mis environ 30 ans pour devenir connu du public, alors que Varginha parvient au dehors dès les premiers jours. Les recherches sont très bien conduites, avec plusieurs témoignages militaires dans nos mains, sans compter les nombreux rapports contradictoires des autorités fournis sous la pression. Ceci montre qu'il y a tentative d'étouffement de l'affaire. Ces témoins militaires ont eu le courage de faire confiance aux chercheurs, indiquant ce qu'ils ont connu et l'enregistrant secrètement en vidéo, donnant les détails importants."

Le Cas Varginha: il y a encore beaucoup à dire - par Edson Boaventura Jr.

"C'est le cas le plus important de l'ufologie Brésilienne et également mondiale, dû fait de ses implications. Je dirais que même Roswell ne peut pas être comparé au cas de Varginha qui est plus important. Je dis ceci parce que je sais que ce qui a été montré par les médias est seulement une partie émergée de l'iceberg. Il reste beaucoup à dire, mais ceci ne s'est pas produit encore parce que quelques détails, s'ils étaient indiqués, pourraient identifier les témoins militaires. Du fait de cette raison morale, les chercheurs impliqués dans cette affaire ne publient pas toute l'information qu'ils ont. "

"Une fois que je me suis penché de près sur les enquêtes, j'ai vu que les recherches sont bien documentées, avec des témoignages de civils et de militaires qui prouvent ce qui s'est produit le 20 janvier et les jours suivants. Même maintenant, plusieurs mois après le cas, il y a beaucoup de détails arrivant encore à la surface, alors que de plus en plus de témoins ont le courage de raconter ce qu'ils savent aux chercheurs."

L'aspect le plus étrange de la physiologie alien - par Ricardo Varella Corrêa:

"Le plus important dans ce cas-ci sont ces petits détails reliant l'information des différentes sources, qui vérifient entre elles. Par exemple, l'odeur ammoniaquée ressentie à l'endroit les filles ont aperçu l'être, correspond à celle décrite dans l'hôpital de la ville. Nous devons également considérer les mouvements importants des véhicules militaires, qui n'avait rien d'habituel."

"Cependant, l'aspect le plus étrange est la physiologie de la créature, différente de toute autre être jamais vu. Il est étrange, parce que ce que nous savons des ET est qu'ils sont très indépendant et, parfois même agressifs, tandis que la créature de Varginha n'a eu aucune réaction, semblant passive. Ceci n'avait été jamais rapporté dans le monde entier. Une hypothèse qui est considérée par les ufologues suggère que la créature soit une sorte d' "animal-sonde", envoyé sur Terre pour recueillir de l'information."

L'implication des militaires dans le cas de Varginha - par Marco Antônio Petit:

"J'ai eu connaissance de ce cas par les médias. Depuis lors, j'ai eu de nombreux contacts avec le chercheur Ubirajara Franco Rodrigues, qui m'a informé qu'il était vraiment sérieux, impliquant une très forte opération de dissimulation. Je me suis rendu deux fois à Varginha. Là, j'ai confirmé que c'était le cas le plus important de l'ufologie Brésilienne. J'ai eu la chance, lors d'une de ces visites, d'être tête à tête avec un des témoins militaires, qui avait été directement impliqué dans l'opération. Son témoignage était extrêmement frappant, riche en détails dans son récit de la capture de l'être. Nous devons soutenir le travail de Pacaccini et d'Ubirajara, d'une manière définitive, parce que ce cas est unique."

"A notre grand bonheur, il y a du personnel militaire qui n'aiment pas et ne sont pas en désaccord avec la dissimulation de l'affaire. Ils nous rencontrent spontanément, afin de dire ce qu'ils savent. Nous savons pour sûr que beaucoup de choses se sont produites au fur é à mesure que l'affaire est dévoilée."

Il y a aussi des preuves d'un crash à Varginha - par Rogério Porto Breier:

"Au début, j'ai entendu parler du cas par les nouvelles recueillies par le GUG [groupe d'ufologie de Guarujá dans l'état de São Paulo]. En Mai 1996, j'ai eu l'occasion d'aller à Varginha. J'ai pensé qu'il était trop tôt pour considérer ces créatures comme extra-terrestres parce qu'il n'y avait aucune preuves qu'elles soient venue d'un vaisseau."

"Maintenant, il y a également des indications qu'un vaisseau a été récupéré dans cette zone. Je pense que c'est très probable, parce que seulement des deux ou trois jours après que les filles ont aperçu l'être, Bandeirantes TV A PUBLIE UN RAPPORT à ce sujet: certains auraient observé la RECUPERATION D'UNR CRÉATURE DE L'ÉPAVE D'UN OBJET QUI S'EST ECRASE à Varginha. Ce rapport est tombé dans l'oubli. Il serait intéressant que les ufologues le vérifient à nouveau, parce que personne ne souffle un mot de cela désormais."

L'Alien fur autopsié par une équipe Unicamp - par Eduardo Mondini:

"Je suis de près les enquêtes d'Ubirajara et de Pacaccini et je les aides avec des informations provenant de Campinas. Nous avons pu vérifier la participation d'Unicamp (l'Université de Campinas) et de l'IML (Institut Médico Légal), et nous suspectons particulièrement que le légiste Badan Palhares ait dirigé les études d'autopsie sur la créature. Nous n'avons aucun doute sur le fait que l'ET a été apporté à Unicamp et puis autopsié."

"Nous sommes parvenus à entrer en contact avec l'IML et les quartiers de l'armée à Campinas, mais les deux autorités nient l'exhumation. Cependant, nous avons trouvé un militaire de Campinas qui a vu un document sur le bureau de son commandant, prouvant que l'ET avait été à Campinas. Nous avons obtenu par un employé de l'IML l'information selon laquelle les 20-26 Janvier 1996 il y avait des mouvements militaires à l'intérieur de l'IML, dans les tiroirs privés de l'armée, afin d'y faire entrer ou sortie un corps."

Pas de preuves tangibles - par Daniel Machado de Avila:

"J'ai été dans Varginha pendant deux jours en Juillet passé [1996] et plus tard à Campinas, et j'ai interviewé plusieurs membres du personnel d'hôpital et d'autres dans Varginha, n'obtenant rien d'autre que des démentis. Je vois que ce cas ne peut pas être considéré un cas intéressant du tout, puisqu'il n'y a aucune évidence palpable de la capture alléguée. Les témoignages faibles des adolescents, les témoignages secrets prétendument donnés par du personnel militaires (mais non montrés au public) et de nombreuses rumeurs sont tout ce que nous avons pour le moment."

(Daniel Machado de Avila est un ancien militaire de l'Armée de l'Air Brésilienne et également d'un investigateur renommé en ufologie de Porto Alegre, RS, Brésil. Il a déjà été en Angleterre pour étudier les crop circles et également en Suisse pour vérifier le cas controversé d'Edward Meier.)

Qu'est-ce qui se cache derrière Varginha? - par Eugenio dos Santos, un lecteur:

"Bien que chacun soit excité et que le cas de Varginha soit merveilleux, je crois en particulier que beaucoup d'information et de preuves manque pour soutenir la participation [de l'armée du Brésil] dans la capture d'ETs. Après tout, où sont ces militaires qui ont donnés des témoignages si importants aux ufologues? Pourquoi ne viennent-ils au devant du public une fois pour toutes? Qu'est ce que les ufologues cachent au public? Je pense que "Revista UFO" [magazine brésilien d'ufologie] devrait faire attention lorsqu'il affirme certaines choses qui ne peuvent pas être prouvées ".

(Eugenio dos Santos est un lecteur de Rio de Janeiro (RJ). Publié dans la revue "Revista UFO", #47, Novembre 1996, page 7, Section "Courrier".)


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 6 février 2005