Tesla -> Science -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Nicholas Tesla, un scientifique hors du temps:

Les tours d'énergie de Tesla:

"La fameuse tour de puissance à Shoreham, Long Island, conçue par Nikola Tesla, pour transmettre des milliers de chevaux de courant par la terre. Elle a été démantelée au début de la guerre européenne [première guerre mondiale]. L'inventeur projette maintenant de construire une tour semblable aux chutes du Niagara."

Source: Alden P. Armagnac, "Wireless Power - The Next Great Invention: Electrical Experts, in Amazing Experiments, Reveal How Radio Beams Soon May Light and Heat Our Homes," dans le mensuel Popular Science N.111 (Juillet 1927), page 10 ("L'électricité sans câble - la prochaîne grande invention: des experts en électricité, lors d'expériences étonnantes, révèlent comment des ondes radios pourraient bientôt éclairer et chauffer nos maisons").

Note: le tour de transmission de courant n'a pas été démantelée parce qu'elle ne fonctionnait pas, mais par manque de budget pour la mettre en oeuvre. Tesla n'a pas réussi à trouver un donateur qui aurait cru en son idée, et le déclenchement de la première guerre mondiale n'a évidemment pas aidé.

 
The famous Tesla Power Tower

La presse:

Des ondelettes électriques portées par des nuages encercleront le globe

Voici le dernier rêve de Nikola Tesla, et le hameau de Wardenclyffe sur Long Island s'en émerveille.

Trouver dans l'électricité latente des nuages et dans le globe lui-même un milieu de la transmission pour les messages télégraphiques, le courant électrique pour des buts commerciaux, ou même le son de la voix humaine pour les porter aux confins les plus éloignés de la terre, est le dernier rêve de Nikola Tesla.

Dans un article qui est paru récemment dans The Electrical World, M. Tesla explique les théories sur lesquelles son système mondial de télégraphie du monde est fondé et ce qu'il compte accomplir par lui. Les manoeuvres du chemin de fer de l'île décrive sa gare comme un endroit où "un passager descend de temps en temps."

La station de transmission est une tour octogonale, de forme pyramidale, et d'environ 180 pieds de hauteur. Elle se compose d'énormes échasses en bois, fortement attachées, et renforcées, et surmontées par une coupole de fils d'acier entrelacés, pliés afin de former un arc. Dans la coupole il y a une plate-forme en bois occupant sa largeur entière.

M. Tesla a commencé le travail sur sa station de transmission il y a environ dix-huit mois. Quand il est venu là pour la première fois, il était entendu que J. Pierpont Morgan était devenu intéressé par son entreprise étrange et lui avait fourni une aide financière, un frisson de vagues attentes a saisi la petite installation de Wardenclyffe Land Company, qui possède pratiquement toute la terre disponible à proximité, et ils ont donné à l'inventeur une le droit d'usage libre d'environ 175 acres de bonne terre, et se sont alors mis à attendre le jour où Wardenclyffe deviendrait le centre de l'univers.

Certains des fermiers qui viennent à Wardenclyffe pour envoyer leurs produits à cette ville regardent la tour de M. Tesla, qui est située directement vis-à-vis de la station de chemin de fer, et secouent tristement leurs têtes. Ils sont enclins à adopter une position sceptique concernant la praticabilité de l'idée de "télégraphie mondiale sans fil," mais pourtant la tour de transmission de Tesla qui se tient fièrement et hardiment silhouettée contre le ciel sur une large clairière sur la concession est une source de grande satisfaction et d'une certaine mystification pour eux tous.

"C'est une tour sacrément imposante," a dit un fermier à un visiteur la semaine dernière. "La brise là est quelque chose de grandiose dans les soirées d'été, et vous pouvez voir le Sound et tous les vapeurs qui passent. Nous sommes las, cependant, d'essayant de nous figurer pourquoi il l'a mise ici au lieu de Coney Island."

Tandis que la tour elle-même est très pittoresque, ce sont les merveilles qui sont censées être cachées dans la terre sous elle qui excitent la curiosité de la population dans le petit hameau. Au centre de la large plate-forme de béton qui sert de base pour la structure il y a une construction en bois ressemblant à la cabine d'une navire à vapeur trans-océanique. La tour et la clôture à l'intérieur de laquelle elle a été construite sont soigneusement gardées de nos jours, et personne excepté les propres hommes de M. Tesla ne peuvent l'approcher. On a seulement permis quelques coups d'oeils rapides vers le bas de l'installation.

M. Scherff, le secrétaire privé de l'inventeur, a dit un à un enquêteur que la base mène à un petit passage de drainage établi afin de garder sèche la terre autour de la tour. Mais ceux des villageois qui ont pu voir la construction de la tour racontent une autre histoire. Ils déclarent qu'elle mène à une excavation aussi profonde que la tour est haute avec des murs de maçonnerie et un escalier circulaire menant au fond.

Ils disent que des tunnels en partent dans toutes les directions, jusqu'au point où tout le terrain au-dessous de la petite plaine sur laquelle la tour s'élève a été alvéolée avec les passages souterrains.

Ils indiquent avec crainte comment M. Tesla, lors de ses visites hebdomadaires à Wardenclyffe, passe autant d'heure dans les passages souterrains qu'il en passe sur la tour ou dans le superbe laboratoire et l'atelier érigés près d'elle, et où la centrale pour le télégraphe mondial a été installée.

Aucun instrument n'a été installé jusqu'ici dans l'émetteur, ni n'a été donnée la moindre description par M. Tesla de l'aspect qu'ils prendront. Mais dans son article il annonce qu'il transmettra de la tour une onde électrique d'une activité maximum totale de dix millions de chevaux de puissance. Cela, dit-il sera possible avec une centrale d'une puissance de 100 chevaux, par l'utilisation d'un émetteur amplifiant de sa propre invention et de certains artifices qu'il promet de faire connaître en temps opportun. Ce qu'il compte accomplir se résume dans le paragraphe se concluant comme suit:

"Quand la grande vérité, accidentellement trouvée et expérimentalement confirmée, sera est entièrement reconnue, que cette planète, dans toute sa terrifiante immensité, ne sera aux courants électriques pratiquement pas plus qu'une petite boule en métal et qu'en vertu de ce fait beaucoup de possibilités, chacune frappant l'imagination et de conséquence incalculable, seront rendus absolument sûres d'être accomplies; quand la première centrale sera inaugurée et que l'on y montrera qu'un message télégraphique, presque aussi secret et non-interférable qu'une pensée, peut être transmis à n'importe quelle distance terrestre, que le son de la voix humaine, avec toutes ses intonations et inflexions sera fidèlement et immédiatement reproduite en n'importe quel autre point du globe, que l'énergie d'une chute d'eau sera rendue disponible pour assurer la lumière, la chaleur ou à la puissance motrice depuis n'importe où - sur la mer, ou la terre, ou haut dans le ciel - l'humanité sera comme une fourmilière remuée avec un bâton. Voyez l'excitation qui s'annonce!"

Source de l'article ci dessus:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 16 février 2001