AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

A chaud:

Les images de la sonde SOHO montent des engins extraterrestre? - Pas sûr du tout:

Introduction:

Il s'agit ici de commentaire à chaud et d'informations de dernière minute, avec mon examen critique et ouvert à peu près au jour le jour.

L'affaire commence ainsi:

Aux environs du 11 janvier 2003, Graham W. Birdsall, éditeur de UFO Magazine (R-U), communique sur http://www.ufomag.co.uk/euroseti.htm que lors des deux dernières années, des centaines d'images extraordinaires de ce qui semble être des OVNIS et qui défient les explications, ont été glanées par une équipe anglo-espagnole à l'aide de deux satellites.

Probablement simultanément, une publicité sur une page entière dans le numéro de Janvier 2003 de UFO magazine se rapporte à une présentation prévue pour le week-end du 24 au 27 janvier, où "quelques images satellites extraordinaires d'objets anormaux seront examinées au Centre National de l'Espace à Leicester." Les projections seront tenus les soirées de vendredi, samedi et dimanche, chacune débutant à 19:30.

La page indique que la "NASA a d'abord essayé d'expliquer les images comme étant des défauts, des météores ou des astéroïdes qui passent, etc., mais quand un consortium Européen leur a présenté des images qui n'en étaient clairement rien de tout ceci, ils ont fait la sourde oreille."

Par la suite:

Le 15 janvier 15, quelques portails de nouvelles sur le web mentionnent l'événement avec des titres tels que "Le Centre Spatial va projeter la 'preuve des OVNIS. " Nous apprenons que les images proviennent du satellite scientifique SoHo (coronographie solaire) et ont été capturées par l'antenne parabolique privée d'un homme d'affaires espagnol anonyme.

Mike Murray, un fondateur du groupe OVNI Euroseti, qui a mis en place la conférence à venir, au centre de l'espace de Leicester, indique: "certaines des images sont de vrais bijoux. Elles sont des soucoupes volantes classiques - des objets en forme de disque avec un certain genre de lueur autour d'elles. Beaucoup ont une lumière de pulsante et laissent une traînée derrière elles."

Plusieurs journaux fournissent essentiellement la même information, généralement avec des titres accrocheurs.

Le 17 janvier, un article dans le journal The Birmingham Post a un titre très différent: "La Preuve des Aliens Rejetée comme Sornette."

Leur introduction suggèrent qu'il y ait 1 objet; tandis qu'Euroseti a annoncé qu'ils présenteront des centaines d'images de beaucoup d'objets allégués. Très probablement, le journal n'a pas regardé l'ensemble complet des images, qu'il existe ou pas. Cet objet unique est expliqué comme étant une planète surexposée. L'article cite le professeur George Simnett, chef du groupe de recherche spatiale d'une université, comme ayant écarté "le sensationnalisme entourant les affirmations" comme étant un "non-sens."

Le professeur ajoute:

"La technologie numérique à l'intérieur de nos instruments et caméra est semblable à celle dans les caméra numériques domestiques, ainsi au lieu d'images stockées sur pellicules elles sont capturés par CCD. Si le CCD est saturé à un moment donné, par exemple avec trop de lumière, il cause une élongation de l'image avec une tache blanche lumineuse au centre, qui est une des caractéristique de la surexposition. L'image vue dans divers journaux est celle d'une planète surexposée - ce n'est pas un OVNI."

Et:

"Cette histoire que ces images sont celles d'un engin spatial extraterrestre sont simplement insensées. Les personnes au centre national de l'espace devraient très bien savoir cela. C'est ma caméra, mes instruments qui ont pris ces photos, et je sais ce qu'ils sont capable de voir. Nous comprenons parfaitement comment ces images sont filmées et ce qu'elles semblent être - et ce ne sont pas des OVNIS ou des vaisseaux extraterrestres."

L'article utilise une tonalité impersonnelle trop souvent: ils écrivent que pour les images, "on a pensé" que ce sont la preuve de vaisseaux extraterrestres dans l'espace." Qui, "on"? Cela est laissé à notre conjecture, mais je crains que quand et si ils seront expliqués comme des phénomènes sans rapport avec les OVNIS, les médias clameront que les ufologues, c.-à-d., TOUS les ufologues, sont des idiots.

L'opinion de Bill Murray est citée comme:

"Je pense que c'est la preuve absolument irréfutable que ceci ne pourrait pas être quelque chose d'autre qu'un engin. C'est une image étonnante."

Je n'accepte pas la notion de "preuve irréfutable," cela relève du dogme. En science il n'existe pas de preuve dont on puisse prétendre qu'elle ne sera pas réfutée un jour futur.

Dans un autre article de journal, je lis que le point de vue de Bill Murray est que les objets dans les images se déplacent rapidement. Si oui, alors quoi qu'ils soient, ils ne sont évidemment pas "une planète surexposée."

Note personnelles, en forme de journal:

En date du 18 Janvier, je note que:

Sur des sites internet de nouvelles, une photo accompagne les commentaires de cette affaire, elle est probablement celle à laquelle le professeur George Simnett se réfère:

De toute évidence, toute discussion de l'image de ma part à ce point serait vaine: j'ai besoin d'abord de l'ensemble complet des images, avec toutes les données relatives en particulier celle du timing pour estimer les mouvements. La première diffusion publique des images est programmée pour le 24 Janvier en conférence. Avant de voir route la collection, rien très certain ne devrait être conclu. En particulier, la réclamation que les images sont la preuve de la présence de vaisseaux spatiaux extraterrestres ne devrait pas être acceptée car ce n'est pas une preuve établie par quiconque d'autre que ce qui la disent établie. En outre:

Je veux ajouter ceci:

Un certain nombre de vidéos de SoHo étaient disponibles un peu partout sur divers sites officiels de la NASA consacrés à SoHo il y a bien longtemps déjà (*). Je les avais consultées alors, parce qu'un groupe peu crédible a affirmé que l'on y voit des OVNIS. Il m'avait semblé évident qu'il y avait:

Mon conseil, pour ceux qu'il intéresse, serait d'attendre la diffusion par Euroseti de toutes leurs images avant de parler de preuve ou de rejeter quoi que ce soit.

(*) par exemple http://zeus.nascom.nasa.gov/~pbrekke/soho/spaceweather/
http://sohowww.nascom.nasa.gov/hotshots/2001_04_15/slower/ http://lasco-www.nrl.navy.mil/lasco.html#info

En date du 18 Janvier, je note que:

Le site web de la BBC a publié l'histoire le 15 Janvier sur http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/england/2662059.stm
Il ne s'y trouve pas de nouveaux détails.

En date du 22 Janvier, je note:

Sur le site de la BBC quelques images sont présentées.

SoHo

Je note que sur ces quelques images, les "soucoupes volantes classiques" dont parle Mike Murray sont systématiquement "horizontales." Deux deux choses l'une:

  • soit Euroseti a incliné et retaillé ces images de manières à ce que les "soucoupes" apparaissent alignées en fonction du bord des images, ce qui ne me convient pas du tout,
  • soit Euroseti n'a que des images de cette nature à présenter; en ce cas, l'explication tient en problème de saturation du CCD. L'apparition de ces lignes toujours à l'horizontale en est typique, autour d'étoiles, astéroïdes (voire OVNIS, mais il faudrait vraiment avoir l'esprit biaisé pour aller dans cette direction).

J'avais écrit que nous devrions attendre la diffusion des images dûment documentées et non retouchées pour pourvoir formuler un quelconque avis pertinent. Toutefois, si Euroseti bas l'intégralité de sa "preuve" sur uniquement ce type d'image, avec la trace de saturation toujours horizontale et des "agrandissements" hors de propos, alors la seule preuve qui est apportée ici est celle d'un grand manque de compétence. Il suffit en effet de présenter ces quelques images à une personne versée en vidéo pour obtenir l'avis que je donne ici sur la nature réelle des "soucoupes volantes classiques."

SoHo
SoHo

En date du 25 Janvier, je note ceci:

Euroseti a affirmé que la NASA avait refusé de discuter de leurs images de SoHo. Ceci n'est plus vrai. Au 24 Janvier, sur http://sohowww.nascom.nasa.gov/hotshots/ la NASA a donné son commentaire sur les affirmations de Euroseti. Vous pouvez consulter leur page originale en anglais, ou lire ma traduction de cette page ci-dessous:

Clichés Chauds de SOHO
Comment faire votre propre OVNI

Des Clichés Chauds pris dans le passé peuvent être trouvés ici [http://sohowww.nascom.nasa.gov/hotshots/pastshots.html]. Lien permanent vers cet article [http://sohowww.nascom.nasa.gov/hotshots/2003_01_17/].

ORIGINAL:
Découpe d'une image normale, en haute résolution de l'image EIT 195 Å du 18.01.2001 à 16:24 UT, prise dans les archives publiques de SOHO, avec la table de traitement de norme et de couleur. La sélection met en évidence une frappe d'un rayon cosmique.

ETAPE 1:
Encore du découpage, montrant les pixels du rayon cosmique mis en évidence sur l'image de gauche, avec une peu de graduation différente des couleurs.

ETAPE 2:
Encore les mêmes données, mais interpolées (en utilisant une parmi des zillions de méthodes possibles) au lieu d'être simplement re-échantillonée comme les précédentes.

ETAPE 3:
Voila! En conclusion, après une "retouche" de la table de couleur, nous avons ce qui peut ressembler à un gentil OVNI avec une lueur et des vapeurs d'échappement!

Voir comment la même image, étant passé par un "perfectionnement" de façon semblable de façon saisissante est employée pour "prouver" l'existence d'OVNIS, dans des nouvelles comme par exemple cet article de journal (Perth Sunday Times (Australie), 01.19.2003, p. 44). Oui, c'était une image de SOHO, mais elle ne montre aucunement un OVNI! Nous croyons que des "perfectionnements" du même genre, probablement commençant par d'autres types d'objets dans les images (voir ci-dessous pour des détails), sont derrière toutes les affirmations récemment publiées de "preuves d'OVNIS." Les affirmations sans heure et date pour les images sont pratiquement sans valeur, parce que le traitement ne peut pas être vérifiée par d'autres.

Légende: Depuis le lancement, il y est eu un certain nombre de personnes qui ont projeté leurs fantasmes sur les images de SOHO, voyant des soucoupes volantes et d'autres objets ésotériques. La plupart du temps, nous nous amusons juste des affirmations infondées, mais dans les jours récents, nous avons reçu tellement de questions et d'affirmations que nous voulons mettre les choses au point: nous n'avons jamais vu quoi que ce soit qui suggère même qu'il y ait des OVNIS "là dehors." C'est-à-dire, à nos yeux (qualifiés). Bien que nous ne comptons pas convaincre un seul ufologue consacré (donnez leur une explication, et c'est de la "dissimulation", ne leur donnez aucun commentaire, et c'est de la "censure"), nous espérons que cette page (et les liens ci-dessus) pourront fournir quelques informations pour les curieux qui veulent étudier ces affirmations par eux-mêmes.

Le plus souvent, les affirmations d'OVNIS sont dues à des défauts parfaitement naturels ou des artefacts dans nos données publiquement disponibles. Citation d'une des réponses envoyées par un scientifique de SOHO en réponse à une question du public:

Les sources les plus communes des affirmations d'OVNIS sont:

Des planètes: Celles-ci semblent toujours très étranges dans des images de LASCO, parce qu'elles sont si lumineuses que les images saturent, et les pixels du CCD débordent le long des lignes de l'afficheur. Certains essayent de prétendre qu'elles sont des soucoupes volantes, se basant sur leur aspect. J'ai également entendu l'affirmation qu'elles sont des planètes jusqu'ici inconnues avec des anneaux comme Saturne autour d'elles. Vous pouvez voir de ce dont je parle dans cette page de photos de SOHO.

Des radiations cosmiques: Les particules d'énergie élevées du vent solaire, et de la galaxie dans l'ensemble, filent autour du vaisseau spatial SOHO et interagissent avec les détecteurs. Celles-ci produisent des taches et des stries sur le détecteur allant d'un pixel unique, à de grandes stries qui enjambent une grande fraction de l'image. Ce sont les plus visibles pendant un orage solaire, comme ont peut le voit dans cette page de clichés, mais elles sont toujours présente dans une certaine mesure. Je sais que certains ont affirmé qu'ils ont vu des choses ressemblant à des vaisseaux spatiaux qui semblent se déplacer autour, mais qui sont évidemment des radiations cosmiques une fois examinés par un observateur expérimenté. Les gens voient un rayon cosmique à un endroit dans une image, et alors un autre rayon cosmique aléatoire a frappé tout près dans la prochaine image, et ils affirment qu'ils sont tous deux la même chose se déplaçant entre les images.

Parfois vous verrez un rayon cosmique sembler persister dans les images de deux frames ou plus. C'est parce que nous perdons un certain pourcentage des données arrivant du vaisseau spatial. Dans LASCO de telles pertes apparaissent comme des blocs carrés dans l'image. Le logiciel qui met les images sur le site web complétera ces blocs à partir de la dernière bonne image, et s'il y a un rayon cosmique dans ce bloc de l'image précédente, il apparaîtra aussi dans cette image. La manière de vérifier ceci est de regarder les dossiers des données brutes, qui sont également disponibles sur le site par l'interface du catalogue de SOHO.

Des défauts de logiciels: De temps en temps nous avons quelques problèmes avec le logiciel qui produit les images pour le site web, et des objets artificiels étranges apparaîtront dans les données. Ces problèmes sont habituellement corrigés dans quelques jours. En fait, nous avons eu plusieurs exemples de cela récemment.

Défauts de détecteur: Il y a des défauts qui apparaissent dans les caméras de temps en temps, parfois provisoires et parfois constants. Je me rappelle avoir vu un site web qui a affirmé que des lumières étranges planaient au-dessus de la portion gauche inférieure du soleil dans des images d'EIT, et j'ai pensé "c'est seulement maintenant que vous avez remarqué cela?" Ces défauts ont toujours été là, et ont été vus au laboratoire avant même que SOHO ait été lancé.

Débris: Des petits morceaux d'isolation vieillissante sur l'extérieur du vaisseau spatial, des particules de poussière, des micrométéorites etc.. peuvent apparaître dans les images. Visiter la page de listes et d'images de débris de LASCO pour plus de détails.

Sur le sujet général des affirmations d'OVNIS des images de SOHO, on devrait se rendre compte que beaucoup des photos supposées d'OVNIS prises par SOHO ont été modifiés par les partisans de cette idée. Par exemple, regardant l'image qui est distribuée avec l'annonce pour la conférence OVNI à venir, il est évident que la photo est extraite d'un nombre minuscule de Pixels dans la caméra, et est alors passée par un certain genre de filtre lissant pour le faire ressembler à un engin avec les bords arrondis. Ils devraient au moins avoir le courage de montrer les données réelles, et pas quelque chose ce qui a été manipulé avec Photoshop. Dans l'exemple ci-dessus, où l'image originale "a été identifiée" par l'horodateur, nous avons montré comment il est facile de manipuler des images pour montrer des choses ressemblant à des OVNIS.

Ceci étant dit, il convient de noter que nous voyons des objets se déplacer des images de SOHO. Plus de 500 comètes ont été découvertes dans les images de SOHO, la plupart par des amateurs en utilisant les données de LASCO qui ont été téléchargées depuis le site web. C'est plus de comètes que de n'importe quel autre observatoire, de la terre ou dans l'espace. Les gens recherchent les objets mobiles dans ces images tout le temps, et sont fortement motivés pour les trouver. Aucun d'eux ne s'est jamais avéré être quelque chose d'autre que des comètes. Plus au sujet des comètes observées par SOHO à cette page de clichés de SOHO.

Crédits: article de journal du Perth Sunday Times (Australie; non affilié avec le journal Britannique. Vifs remerciements à ceux qui ont contribué par leur temps et ressources à cet article. Le crédit des images EIT est "SOHO/EIT (ESA et NASA).

Ainsi la NASA confirme fondamentalement ce que j'avais écrit le 22 Janvier 22 (voir ci-dessus):

"J'avais écrit que nous devrions attendre la diffusion des images dûment documentées et non retouchées pour pourvoir formuler un quelconque avis pertinent. Toutefois, si Euroseti bas l'intégralité de sa "preuve" sur uniquement ce type d'image, avec la trace de saturation toujours horizontale et des "agrandissements" hors de propos, alors la seule preuve qui est apportée ici est celle d'un grand manque de compétence. Il suffit en effet de présenter ces quelques images à une personne versée en vidéo pour obtenir l'avis que je donne ici sur la nature réelle des "soucoupes volantes classiques."

L'article de la NASA est une bonne réponse aux questions du public au sujet des affirmations d'Euroseti, aussi longtemps qu'ils discutent de ces affirmations. Ce qui est dit dans l'article à ce propos est exact dans mon opinion.

Cependant, il est malheureux qu'ils présentent leurs observations sur des ufologues de façon que le public soit convaincu que tous les ufologues sont des ahuris:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 25 janvier 2003