Les cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

10.000 cas:

Snake River, USA, 13 août 1947:

Dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Time News, de Twin Falls, Idaho, USA, le 15 août 1947. Il contient la description de l'observation d'un OVNI à Snake River en 1947.

Regardez vers le haut, tout le monde, les disques volent de nouveau!

Par John Brosnan

Juste au moment où Magic Valley et le reste du pays commençaient à retrouver leurs esprits après avoir croulé sous une avalanche d'observations de soucoupes volantes, voici que deux citoyens du comté de Twin Falls raniment les spéculations sur le mystère en rapportant qu'ils ont vu deux disques.

Nous avons peut-être, avec le témoignage de A.C. Urie, qui exploite un élevage de truites à Auger Falls, dans le canyon de la Snake River, à quelques miles du ranch Blue Lake, la description la plus détaillée que l'on ait jamais recueilli, dans notre pays, sur cet objet volant à grande vitesse.

La soucoupe qu'a vue M. Urie évoluait dans le canyon de la Snake River à 70 pieds d'altitude environ, mercredi, aux alentours de 01:00 P.M. Le même jour, à 09:30 A.M., L.W. Hawkins, commissaire du compté de Twin Falls, et son ancien Shérif, qui habite a Filer, a vu lui aussi deux objets circulaires qui s'élevaient à une très haute altitude près du bassin de retenue du barrage de Salmon, à une vingtaine de miles au sud de Twin Falls.

Voici la description qu'a faite M. Urie des disques volants que lui-même et ses deux fils, Keith, 8 ans, et Billy, 10 ans, ont observé:

"J'ai vu de très près la soucoupe volante qui est passée devant l'élevage de truites à 13 heures, le 13 août. Elle se dirigeait en aval du canyon de la Snake River, à environ 75 pieds de hauteur par rapport au fond de la rivière. J'estime sa vitesse à 1000 miles par heure."

M. Urie a expliqué que l'incident s'est produit au moment où les deux garçons traversaient la rivière en barque en venant de la rive droite. S'inquiétant à leur sujet, car ils étaient en retard, il était descendu vers les eaux.

"J'avais une visibilité d'environ 300 pieds le long de son cours, et j'étais presque à la même hauteur que cette chose," a dit M. Urie. "Mes deux fils Keith et Billy étaient en contrebas par rapport à moi et ils l'ont vue sous un angle d'environ 45 degrés. Ils l'ont vue par en-dessus et de côté, et tous trois nous la regardions depuis la rive gauche du canyon. Elle était d'une couleur unie, un bleu ciel pâle, avec un bourrelet incandescent rouge vif le long du sommet, ou de la calotte. C'est un endroit où le lit du canyon est très accidenté et la chose montait par-dessus les escarpements et redescendait dans les creux à une vitesse impliquant une sorte de contrôle plus rapide que les réflexes de l'homme. Selon moi elle est guidée aux instruments et fonctionne est propulsée à l'énergie atomique car elle ne faisait que très peu de bruit, juste un chhhh en passant à mon niveau."

M. Urie a estimé ses dimensions à environ 20 pieds de long sur 10 pieds de haut et 10 pieds de large. La chose, qu'il a décrite comme étant de forme oblongue, ressemblerait à un plat à tarte renversé ou à un chapeau de paille à large bord aplati dans les deux sens.

Pressé de donner franchement son opinion sur la chose, M. Urie a dit être convaincu qu'il devait y avoir du vrai dans ces histoires de soucoupes volantes. "J'en connais qui en ont vu, eux aussi, et je sais que ce n'est pas parce qu'ils se font des idées ou qu'ils veulent qu'on parle d'eux dans les journaux," a-t-il ajouté. "Et je sais que cela a effrayé les enfants et que moi-même je n'en menais pas large."

Pour vérifier la rumeur selon laquelle le commissaire du conté Hawkins aurait observé un engin aérien inhabituel le même jour qu'Urie, le Times News est allé l'interviewer chez lui à Filer. "Oui, c'est vrai," a-t-il reconnu sans hésiter du tout. Je dois reconnaître que j'étais sceptique jusqu'à ce que je le voie de mes propres yeux. Je ne peux pas dire ce que s'était, mais il y avait bien quelque chose en l'air."

Hawkins a raconté que mercredi matin, alors qu'il se trouvait au bassin du barrage de Salmon, un bruit ressemblant à l'écho d'un moteur lui a fait regarder vers le ciel et il a alors vu deux objets circulaires qui reflétaient la lumière. Selon lui, ils se déplaçaient à très grande vitesse et se trouvaient à une altitude plus haute que celle des avions.

Il a refusé de donner plus de détails, ajoutant seulement: "il y a quelque chose là-haut." Mais l'ensemble de sa description coïncide avec celles qu'ont fournies des centaines de personnes qui ont signalé des soucoupes volantes, après que Kenneth Arnold, un homme d'affaire de Boisé ait déclenché une tempête en racontant qu'il est tombé sur neuf objets en forme de disque alors qu'il volait dans son avion privé dans l'Etat de Washington.

Ensuite la nation est devenue de plus en plus conscient des "soucoupes volantes" créant un état d'esprit pour que quatre garçons adolescents de Twin Falls causent quelque sensation quand ils ont construit une maquette de disque volant et l'ont jeté dans une arrière cour locale le 10 juillet. Il fut plus tard révélé qu'il s'agissait d'un canular, selon les recherches de l'armée et du FBI.

Par la suite les rapports de soucoupes ont diminué, se réduisant à quelques incidents dispersés jusqu'à ce que la question ait été renouvelée par les occurrences de cette semaine.

Les spéculations sont allé de la mention que les disques pourraient être des expériences de missile guidées par la Navy ou l'armée, ou ils pourraient être des expériences par un certain pays étranger, ou quelque chose hors de ce monde.

Quoi qu'elles puissent être, de nombreuses personnes ont vu quelque chose.

Le FBI:

Selon le rapport d'enquête du FBI concernant ce cas, à environ 13:00, M. Urie...

"...a envoyé ses garçons vers le fleuve (Salmon) pour chercher des cordes qui étaient dans son bateau. Quand il a pensé qu'ils étaient en retard il est sorti de sa cabane à outils pour les chercher. Il a noté qu'ils étaient à environ 300 pieds de lui, regardant dans le ciel, et il a jeté un coup d'oeil vres le haut où il a vu qu'il a appelé le disque volant."

Cet objet étrange volait à grande vitesse le long de la gorge qui est d'environ 400 pieds de profondeur et 1.200 de pieds de large en ce point. C'était à environ soixante-quinze pieds au-dessus du niveau du sol de la gorge (et ainsi à plus de 300 pieds au-dessous du bord de la gorge) et se déplaçait de haut en bas tandis que cela volait. Il a semblé suivre les découpes du terrain accidenté sous lui. Urie, qui a indiqué qu'il était à peu près au niveau de l'OVNI, de sorte qu'il l'a vu de profil, a estimée qu'il avait environ vingt pieds de long, dix pieds de large et de dix pieds de haut, avec ce qui a semblé être des ports d'échappement sur les côtés. C'était presque en forme de chapeau avec un fond plat et un dôme sur le dessus. Sa couleur bleu-clair a fait penser à Urie qu'il serait très difficile de voir contre le ciel, bien qu'il n'ait eu aucune difficulté à le voir silhouetté contre la paroi opposée de la gorge. De chaque côté il y avait une lueur ardente de forme tubulaire, comme une certaine sorte d'échappement. Il a dit que quand il est passé au-dessus des arbres, ceux-ci ne se sont pas balancés dans les deux sens, mais plutôt, les cimes des arbres ont toubillonné, ce qui suggère que l'air sous l'objet ait tourbillonné dans un vortex. Lui et ses fils ont eu une excellente vue de l'objet pendant quelques secondes avant qu'il ne disparaisse au-dessus des arbres à environ un mille de distance. Il a pensé qu'il atteignait les 1.000 miles à l'heure.

US Air Force - le programme Sign:

Le rapport du Projet Sign de l'US Air Force concernant ce cas est toujours dans les archives du Projet Blue Book, et contient ceci:

Tandis que la machine passait à l'endroit où Urie se tenait, les arbres au-dessus duquel il était passé presque directement (des peupliers mormons) ne se sont pas simplement pliés sous un vent comme si un avion était passé, mais dans les mots d'Urie, "ont tourné sur eux-même à leur comes comme s'ils étaient dans un vide."

Keith Urie, huit ans, dit qu'il a d'abord vu la machine descendre la gorge, se diriger d'est en ouest et suivre les découpes du terrain. Billy, dix ans, l'a vue presque immédiatement. Tous les deux l'ont observé voler hors de la vue derrière un arbre en quelques secondes. Ils ont dit qu'ils ont couru vers leur père et ont appris qu'il avait aussi vu la machine.

Urie a semblé complètement sincère au sujet de l'incident. Il dit que son épouse et sa fille étaient dans la maison alors et n'avaient pas vu la machine. Il a interrogé son frère, qui vit également dans la gorge, mais son frère était en train de diner à ce moment et n'avait rien vu. Urie et ses deux garçons ont maintenu qu'ils n'ont jamais vu un disque auparavant. Urie, une fois interviewé, a semblé être un homme raisonable et d'un certain âge. John Brosman, le journaliste du Time News qui à l'origine a fourni l'information au sujet de l'incident aux agents spéciaux, a de même déclaré qu'Urie lui a semblé complètement sincère au sujet de la machine.

Aucune autre tentative n'a été faite pour localiser deux autres hommes qui avaient vu l'objet à plusieurs reprises attendu que [censuré] était en train de pêcher à ce moment là avec [nom censuré] au barrage de Salmon tandis que [nom censuré] était censé être à son travail à Twin Falls (*).

(*) J. Allen Hynek ajoutera en 1977 à ce sujet le commentaire "et c'est ainsi que l'on frustre la Science d'un témoignage précieux."

Les enquêteurs du Projet Sign avaient ajouté le schéma qui suit, au dessous l'engin est montré vu de l'arrière, vu de la face inférieur, et en vue latérale:

L'avis de l'astronome consultant de l'US Air Force:

Il est clair qu'il n'y a rien d'astronomique dans cet incident. Il doit apparamment être classé avec les autres notifications de bonne foi d'une observation de disque. Cependant, deux points sont saillants: la couleur "bleu ciel" et le fait que les arbres "tournoyaient comme s'ils étaient dans un vide." Est-il possible qu'il se soit agit d'un tourbillon atmosphérique affecté d'une forte vitesse de déplacement?

La conclusion de l'US Air Force:

L'Air Force fut ravie de l'évocation d'un "tourbillon atmosphérique" de J. Allen Hynek et en fit sa conclusion. L'officier responsable rédigea sa conclusion ainsi:

Il semble logique d'adhérer à la déduction du Dr Hynek pour lequel l'objet était simplement un tourbillon atmosphérique affecté d'une forte vitesse de déplacement.

Résumé de ce cqs dans le Rapport Spécial N.14 du programme Blue Book:

Cependant, plus tard en 1955, la conclusion donnée par le Project Sign a été changée par le Project Blue Book et le cas apparaît comme ci-dessous dans le célèbre rapport spécial N.14, inclus parmi les "inconnus."

Transcription traduite:

Cas IX (N. de série 0066.00)

Un fermier et ses deux fils, âgés de 8 et 10 ans, étaient à son camp de pêche le 13 août 1947. A environ 1300 heures, il est allé rechercher les garçons, les ayant envoyé au fleuve pour une certaine bande pour son bateau. Il a remarqué un objet à environ 300 pieds de distance, 75 pieds au-dessus de la terre. Il l'a vu avec les parois du canyon en arrière plan, qui étaient de 400 pieds de haut à cet endroit. Cela faisait du saute-mouton, suivant les reliefs du sol, c'était bleu ciel, environ 20 pieds de diamètre et 10 pieds d'épaisseur, et avait renflements sur le côté duquel des flammes jaillisaient. Il a fait un bruit sifflant. L'observateur a déclaré que les arbres ont été fortement agités par l'engin pendant qu'il passait au-dessus. Ses deux fils ont également observé l'objet. Personne n'a vu l'objet pendant plus de quelques secondes.

Scan de la page originale avec dessins:

Brève discussion:

L'Armée de l'Air était de toute évidence prête à admettre l'explication la plus idiote pour écarter une observation d'OVNI. Rappelez-vous que c'est avec une approche aussi fermée du problème que ses enquêteurs du Projet Sign finiront par conclure dans leur "estimation de la situation" que oui, les soucoupes volantes sont réelles, et oui, elles sont extraterrestres. Autant pour la notion des naifs et crédules militaires: ils étaient outrageusement "anti-soucoupes," mais ont dû conclure que les soucoupes existent néanmoins.

L'astronome J. Allen Hynek plus tard a rejeté sa propre explication. Il a expliqué qu'il n'avait jamais entendu parler "de remous atmosphériques" se déplaçant à 1000 miles à l'heure. Il expliquait qu'il ne voulait de toute façon pas imaginer que des choses tels que des soucoupes volantes puissent réellement exister, à cette époque, et que n'importe quelle explication était préférable à tout ce qui pourrait suggérer une telle chose. Inutile de dire que la description de témoin n'a rien à voir avec des perturbations atmosphériques; ils ont rapporté un engin de "tôles et boulons," comme raillent ceux qui préfèrent toute autre théorie à celle de "simples" engins extraterrestres. Hynek a expliqué qu'en ces premiers temps des investigations sur le phénomène OVNI, l'idée générale à l'Armée de l'Air et était également que les soucoupes volantes ne peuvent pas exister, donc elles n'existent pas. N'importe quelle explication, pour eux également, aussi idiote soit-elle, était préférée à un manque d'explication, ou pire, à la conclusion que la soucoupe volante ait existé et ait été, comme dans les termes utilisés ici par le journal local, "pas de ce monde." (Certain prétendent toujours que la notion de vaisseaux extraterrestres n'existait pas avant 1950).

Hynek, dans son livre de 1977, a imaginé comment son évaluation devrait avoir été s'il n'avait pas eu l'attitude négationniste mentionnée ci-dessus: "nous devons croire ces témoins, en particulier en raison des nombreux rapports de nature semblable dans le passé récent. C'est en effet un engin volant, produit par une forme d'intelligence en avance sur nous. Il est essentiel de commencer une véritable recherche à grande échelle immédiatement..." Il ajoute qu'il savait très bien ce qui se serait produit s'il avait offert un tel rapport à l'Armée de l'Air: il aurait été écarté, considéré comme "un autre de ces cinglés soucoupistes."

Ce triste état des choses prouve au moins que le Dr Hynek était en effet plus que sceptique quant à l'existence des soucoupes volante au début. Quand il a finalement parlé publiquement et a admis que les soucoupes existent et que l'Armée de l'Air devrait l'avoir fait savoir, ce n'était pas parce qu'il était un "cinglé soucoupiste."

Quant au cas lui-même, il peut y avoir seulement deux conclusions alternatives: ou bien le témoin principal et ses deux fils ont entièrement menti de façon convaincante, ou bien ils ont vu une soucoupe volante d'origine extraterrestre.

Références:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 février 2005