Nouvelles 2002 -> AccueilCliquez!

OVNIS et média:

Suite à l'émission consacrée aux OVNIS diffusée le 4 mars 2002 par la RTBF, émission que je n'ai pu voir, j'ai reçu de nombreuses réactions dont les suivantes qui me paraissent tout à fait intéressantes à lire.

Mes remerciements et cordiales salutations à ces lecteurs.

Sujet: Petit compte-rendu du débat consacré aux ovnis ...
Date: Mer, 6 Mar 2002
De: [Retenu par l'auteur du site]

...diffusé sur la chaîne belge RTBF, comme tu l'annonçais dans tes news. Et que j'ai regardé.

Débat assez court (1h), diffusé dans le cadre de l'émission "l'écran témoin". Principe: on diffuse un film traitant d'un sujet particulier, s'en suit une émission ou l'on débat de ce sujet.

Le film proposé: l'extra-terrestre, de didier bourdon (là déjà, ca commence mal!)

Mais le débat a été particulièrement centré autour de la vague belge.

J'annonce tout de suite la couleur: le débat n'était qu'un dialogue de sourds entre ufologues (qui se demandaient ce qu'ils faisaient là) et intervenants tous aussi farfelus les uns que les autres.

Ca commence plutôt bien: quelques témoins décrivent leurs observations (datant principalement du début des années 90), on montre même une vidéo assez intéressante ou l'on voit une série de lumières dans le ciel effectuer des manoeuvres complexes. C'était apparamment une première puisque la témoin a affirmé avoir attendu plusieurs années avant de se décider à rendre public ce film. Je n'ai malheureusement pas enregistré l'émission, mais peut-être sera-t-elle rediffusée sur TV5? La vidéo était très intéressante, et mériterait d'être analysée plus en profondeur.

Ensuite, ca se gâte: on invite sur le plateau Michel Bougard, président de la SOBEPS, et on le confronte à un soi-disant "ex-ufologue", qui se présente comme quelqu'un ayant "cru" aux ovnis, mais qui maintenant prétend que la vague belge n'était qu'hallucinations collectives et phénomène médiatique. L'homme met également en cause les enquêteurs de la Sobeps qui, dit-il, ne font pas les choses d'une manière professionnelle, et n'ont aucune qualification pour effectuer ce genre de travail. Cerise sur le gâteau, il décortique plusieurs rapports d'observations, et relève toutes les contradictions (des détails ridicules, relevant plus de la faute de frappe que de la contradiction pure!), concluant que tous les dossiers de la Sobeps n'ont aucune valeur.

Ensuite, on s'attarde sur la photographie de Petit-Rechain. L'ambiance s'échauffe, certains intervenants (et le présentateur lui-même, d'ailleurs... scandaleux!), insinuent qu'il s'agit d'un faux. Raison invoquée: on a pu facilement reproduire des clichés similaires avec deux bouts de ficelles, du carton et un appareil photo, et il y a des différences entre le témoignage du photographe et ce qu'on voit sur le cliché: le témoin prétend n'avoir pas été ébloui, et pourtant sur le cliché, on voit des phares d'une grande intensité. Lorsque le professeur Meesen, qui a étudié ce cliché d'une manière approfondie, tente d'expliquer cette contradiction (les tentatives de reproduction n'ont jamais résisté à l'analyse photographique, la théorie sur l'infra-rouge... etc), le présentateur le coupe brutalement, et déclare "on ne va pas passer tout le débat sur une photo", le réalisateur enchaîne, le professeur Meesen n'aura plus le droit à la parole et on ne reparlera plus de la photographie durant le débat. (à ce moment là, tel qu'on leur a présenté les choses, les téléspectateurs doivent se dire: "c'est un faux"). Scandaleux.

Ensuite, on interroge une femme, apparamment totalement allumée (certainement dans une secte...?) qui raconte son histoire rocambolesque d'êtres de lumière lui envoyant des rayons sur les chakras cosmiques de son cerveau gauche... un témoignage qui n'apporte absolument rien à un débat sur les ovnis.

On interroge alors un psychiatre, qui a l'air de soutenir l'hypothèse d'hallucinations collectives - on le comprend, après ce qu'il vient d'entendre...

Ensuite, le bon vieux Jean-Claude Bourret fait son entrée triomphale (je me demande ce qu'il foutait là, d'ailleurs), s'insurgeant contre ce qu'il a entendu depuis le début du débat (là, je suis un peu rassuré), "cette photo n'est pas le problème!", crie-t-il "je ne veux même pas savoir s'il s'agit d'un vrai ou d'un faux! jetez-là, cette photo!" (là, je m'insurge par contre!)... Ensuite il s'en prend à "l'ex-ufologue", lui disant que le problème ovni ne se résume pas à quelques erreurs disséminées dans un rapport, et qu'on n'a pas besoin d'être docteur en astrophysique pour pouvoir rapporter une observation (là, il a raison), que nous sommes tous égaux face au phénomène ovni, etc...

L'émission se termine rapidement. Aucun ufologue n'aura eu le temps de s'exprimer pleinement. Des contres-vérités ont été assénées sans la moindre gêne. On avait l'habitude des débats "Ovni" ne faisant rien avancer, celui ci a bel et bien fait RECULER les choses.

Débat inintéressant, on a pas avancé d'un chouia depuis 10 ans. Les ufologues belges, et en particulier la Sobeps (qui reste une ASBL, constituée d'astronomes, des chercheurs, de particuliers,... tous bénévoles) prêchent dans le désert depuis de nombreuses années. Des évènements se sont produits dans ce pays, il y a un peu plus de dix ans. Et ce n'est pas en se cachant les yeux et en se bouchant les oreilles qu'on réussira à savoir ce qui s'est réellement passé.

J'ai "e-mailé" les responsables de l'émission pour leur exposer ma façon de penser, je te tiendrais au courant s'ils répondent...

a+


Sujet: Emission RTBF 4 Mars 2002
Date: 5 Mars 2002
De : [Retenu par l'auteur de ce site]

Chez Patrick,

Avant toute chose, je tiens à te féliciter pour ce site web absolument fabuleux. Un exemple d’objectivité et de collecte d’informations.

Je t’écris pour te faire part de mon indignation la plus grande face à la dérive de l’émission (Ecran Témoin du 4 mars) de la RTBF. Cette émission fût un exemple parfait de désinformation sur la vague belge de 1990.

Les conclusions de l’armée, avancées par la chaîne lors d’un petit reportage, furent tout simplement mensongères et complètement tronquées.

En effet, il fut dit que l’armée belge avait classé l’affaire. Qu’elle avait exclu totalement l’hypothèse OVNI et qu’elle concluait à des essais d’avions top secret américains dans l’espace aérien belge. Si l’on s’en tient à ces déclarations, cela soulève des questions graves de sécurité nationale. Il est inacceptable que des esssais en vol d’avions top secret américains se passent sans que les autorités compétentes ne semblent être au courant.

Mais ces affirmations sont totalement dénuées de sens, il suffit de lire les quelques articles traitant du sujet sur ton site. De plus, le décollage de 2 F16, envoyés pour interception ainsi que les données qu’ils rapportèrent fut totalement passé sous silence, privant les télespectateurs d’un élément primordial pour comprendre.

Jean-Claude Bourret qui arriva en fin d’émission ne pu s’empêcher de crier son indignation face à la tournure des débats. Je pense que ce n’est pas demain la veille qu’on le reverra sur un plateau de télé en Belgique.

Ce genre de manipulation ne fait que confirmer que quelque chose de particulièrement dérangeant est caché du public. Le phénomène OVNI est loin d’être enterré !

XX

PS: Serait-ce possible de publier ces lignes sur ton site ?

Mes coordonnées sont les suivantes si tu désires avoir plus de renseignements, néanmoins je souhaiterais que mon idendité ne soit pas révélée online.

[Coordonnées retenues par l'auteur du site]

Un grand merci,

A bientôt.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 6 mars 2002.