Science -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Des nouvelles de la vitesse de la lumière:

Nouvelles du 27 septembre 2001:

Reuters Londres informe aujourd'hui que le physicien danois Eugene Polzik et ses collègues de l'université d'Aarhu ont réussi à réaliser une expérience de corrélation éloignée impliquant des trillions d'atomes, appliquant la téléportation quantique au monde macroscopique.

Cela établit que le transport instantané d'information ou d'action ou d'influence (en terme plus justes une corrélation spécifique entre l'"état" d'une certaine propriété d'un grand nombre d'atomes) devient maintenant une réalité expérimentale macroscopique. En 1998 des expériences semblables avaient déjà été couronnées de succès mais impliquaient seulement peu de "particules."

Cela suggère fortement que le transport instantané de plusieurs propriétés d'un objet macroscopique, c.-à-d. la téléportation instantanée d'objets, mieux que celle imaginée par la série TV Star Trek pourrait bientôt être à la portée de développements futurs de notre technologie, avec cette réserve que les quantités d'énergie exigées sera probablement toujours inaccessible pour nous dans un futur proche s'il s'agit d'envisager la téléportation complète d'objets très grands.

Mais la transmission instantanée d'un changement exécuté sur un grand ensemble de particules à une extrémité à un autre ensemble corrélé de particules à une autre extrémité d'un dispositif est maintenant une réalité, le point essentiel étant que la barrière de la vitesse de la lumière ne joue plus de rôle fondamental dans le processus. Naturellement, seuls ceux d'entre nous ayant une bonne connaissance du formalisme, de l'interprétation et de l'application possible de la physique quantique peuvent penser aux implications étourdissantes de telles expériences.

Les implications et les applications seront énormes dans les prochaines décennies, s'étendant à l'informatique quantique, aux télécommunications, à la gestion des réseaux, au stockage de données etc.

Certains aspects pourraient attirer l'attention des ufologues.

Communications QSETI:

Le projet SETI recherche actuellement des signaux radios artificiels provenant de l'espace, dans l'hypothèse de travail que s'il y a d'autre formes de vie intelligente que nous dans la galaxie elles pourraient volontairement ou à involontairement émettre des ondes radio. Récemment le SETI a estimé que peut-être des civilisations étrangères, si elles existent, pourraient employer la lumière, c.-à-d. des rayons laser, pour transmettre de l'information. Beaucoup d'ufologues ont précisé qu'il est fortement douteux que de nombreuses civilisations extraterrestres supposées emploieraient des techniques aussi primitives. Nous pouvons maintenant ajouter que des civilisations extraterrestres faisant usage de communication avançée dans le milieu spatial n'emploieraient probablement pas de telles techniques soumises à la barrière de la vitesse de la lumière mais utiliserait plutôt des moyens de communications échappant à cette barrière: ces techniques ne peuvent pas encore être employées par notre propre civilisation, mais c'est une simple question de temps, un temps très insignifiant à l'échelle du cosmos, et nous pourrions un jour fort peu lointain employer de telles techniques.

Il est remarquable que le projet SETI, pour des raisons de crédibilité auprès de ses sources de financement que chacun peut comprendre, a publié des déclarations fortes et claires, estimant que si les OVNIS existaient, ils ne pourraient pas être de provenance extraterrestre intelligente parce que la barrière de la vitesse maximale de la lumière les empêcherait pour nous rendre visite.

Voici une citation intéressante du F.a.q du projet SETI:

"Si une civilisation extraterrestre a un projet de SETI semblable au projet Phoenix, pourraient-ils entendre la Terre?

En général, non. La plupart des émetteurs terrestres sont trop faibles pour être discernables par l'équipement de type Phoenix même à la distance de l'étoile la plus proche. Les exceptions sont quelques radars haute puissance et l'émission d'Arecibo de 1974 (qui a duré pendant seulement trois minutes). Détecter des fuites radio semblables à nos propres fuites exigerait des instruments qui sont de nombreux facteurs plus sensibles que ce que nous avons maintenant."

Fondamentalement, SETI recherche d'une part des signaux par radio puissants intentionnellement prévus par des extraterrestres à notre destination, mais s'ils avaient la quantité d'énergie exigée pour faire ceci, ils n'emploieraient probablement pas la radio du tout. Ou alors, les espoirs de SETI sont de détecter les ondes radio fortuites ET, mais le SETI nous suggère que si des ET avaient un projet semblable à SETI, ils ne détecteraient probablement jamais notre propre activité.

Des visiteurs de l'espace et la barrièRe de la vitesse de la lumière:

Une raison principale proposée pour écarter toute possibilité que le phénomène OVNI pourrait être un résultat de visites d'engins ou de sondes extraterrestres vers notre planète est constamment mise en avant par des sceptiques. Par exemple un document de SETI est publié pour expliquer que la raison pour laquelle le SETI n'a aucune implication dans des études du phénomène OVNI est que des engins d'une civilisation extraterrestre ne pourraient pas physiquement atteindre notre planète:

"Une raison pratique de ceci est que la distance à l'étoile le plus proche de nous est de 4 années lumières. C'est environ 24 trillions (24.000.000.000.000) de miles de distance. Avec notre technologie actuelle des fusées, il faudrait environ 300.000 ans pour faire ce trajet. Ceci pose un problème d'ingénierie terrible même pour une civilisation plus avancée."

Je crois qu'il n'y a désormais plus besoin de davantage de commentaires sur ce genre d'idées.

Cependant, car je crois que ce type de raisonnement relève de la spéculation naïve, pour une fois que je me livrerais aussi à quelques spéculations sauvages et naïves de mon cru.

"Et si...":

Et si une civilisation étrangère avait maîtrisé des technologies de téléportation instantanées comme nous sommes sur le point de le faire nous-mêmes? Est-il alors toujours impossible qu'un événement OVNI puisse être la manifestation du transport instantané d'une sonde, ou d'un engin interplanétaire vers notre planète? Le problème de la relativité du continuum espace-temps n'est-il pas résolu? Est-ce que la téléportation quantique à l'échelle macroscopique ne permet pas à un tel engin de "venir ici" puis retourner "là bas" sans qu'à son retour un trop grand temps se soit écoulé?

En admettant que quelque chose puisse être déplacée par télétransportation instantanée d'une planète à l'autre, qu'est ce qu'un observateur pourrait en voir? L'apparition ou la disparition soudaine de quelque chose? L'absence de boom soniques? L'ionisation de l'environnement? De la chaleur? Quelque rayonnement peu commun spécifique? Des effets électro-magnétiques? Des coupures de courant inhabituelles à plus ou moins grande échelle? Des surcharges d'appareils électriques ou des pannes temporaires et inexplicables d'appareils électriques?

Et si plusieurs civilisations non terrestres avaient maîtrisé des technologies instantanées de téléportation comme nous sommes sur le point de le faire nous-mêmes? Est-ce qu'il serait alors possible que cela explique la grande variété d'objets volants non identifiés rapportés, allant de petites sphères lumineuses à des objets de la taille d'un terrain de football, y compris des vagues d'OVNIS de type similaires mais sans élimination des cas OVNIS isolés et d'aspect fortement peu "standard", d'OVNIS ayant des aspects de taille, de forme, de type, de fonction, de possibilités très différentes? Et si des civilisations étrangères différentes concevaient différentes solutions à la question de la source d'énergie?

Et si la téléportation instantanée était mortelle?

Comment est-ce qu'un dispositif de téléportation semblable dans sa fonction à celui de la série TV Star Trek affecterait un être intelligent et conscient? La conscience serait-elle également téléportée? Est-ce vraiment le même être à chaque extrémité, départ et arrivée, du voyage? Est-ce une copie? Est-ce que l'original est mort ou vivant? Lequel est le vrai être? L'être téléporté est-il intégralement reproduit? Je vous accorde que ces questions appellent des réponses très lointaines, soulevant des interrogations apparemment insolubles au sujet de la nature de la conscience et de son lien avec la "matière" et des considérations au sujet de l'existence de quelque chose que beaucoup pourraient appeler "l'âme".

Mais, voici une manière simple de vous proposer le problème: oseriez-vous entrer dans le téléporteur, vous-même?

Se pourrait-il qu'il soit fatal pour un être conscient et que seulement un certain type d'êtres biologiquement fabriqués ou des robots puissent survivent l'expérience ou se prêter à l'expérience? Se pourrait-il que ces nombreuses histoires de descriptions d'êtres extraterrestres allégués comme de nature "génétiquement fabriqués", par exemple, pourrait avoir une explication de cette sorte?

Et, si des êtres extraterrestres peuvent vraiment se porter par eux-mêmes ou par quelque sorte d'intermédiaire de type biologiquement fabriqué, instantanément, sur toutes les planètes qu'ils souhaiteraient? Sur lesquelles resteraient-ils? Lesquelles quitteraient-ils? Est-ce qu'ils interagiraient toujours, jamais, rarement ou quelquefois avec les êtres d'origines des planètes visitées, s'ils n'ont pas atteint un niveau technologique semblable? Cas êtres des planètes ainsi visitées ayant un niveau technologique moindre pourraient-ils comprendre ou croire la rencontre? Les visiteurs auraient-ils l'usage d'une sorte de code de conduite?

Pourraient-ils peut-être devenir de plus en plus intéressés envers nous en constatant que notre civilisation progresse?

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 27 septembre 2001.