Crashes -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

UFO crashes

Dans les décennies précédentes, on appelait "crash d'OVNI", ou crash d'OVNI allégué un incident dans lequel au moins quelque chose - des descriptions de témoins, des débris allégués hors de l'ordinaire, des occupants n'ayant pas l'air d'être de chez nous - était rapporté. Dans la décennie de l'Internet, il se passe que les agences de nouvelles emploient l'acronyme OVNI juste parce qu'une histoire traite d'un Objet, éventuellement Volant, Non encore Identifié. La plupart des gens réalisent naturellement que si un certain avion s'écrase, et n'est pas formellement identifié, OVNI est juste un acronyme qui ne devrait rien suggérer de plus que cela, particulièrement quand il est employé entre guillemets. La plupart des gens réalisent cela, mais pas tous. Ceci un exemple plutôt typique dans lequel une telle histoire est montée en épingle par les médias sensationnalistes bien qu'elle ait été présentée de manière plutôt factuelle par les médias plus sérieux.

Quelque chose appelé 'OVNI' a explosé dans les cieux du Vietnam en 2008...

LE JOURNAL DES EVENEMENTS:

28 mai 2008:

Le premier communiqué sur l'Internet a été celui de l'agence de nouvelles Than Hnien News, Vietnam, le 28 mai 2008 le [1]. Il a indiqué qu'un objet volant non identifié s'est écrasé sur l'île de Phu Quoc le 27 mai 2008. Des habitants dans le nord de cette île faiblement peuplée ont dit qu'ils ont entendu des explosions dans le ciel à environ 23 heures, et ont ensiote vu un objet noir plonger vers la terre, lassiant une traînée de fumée blanche derrière lui.

A partir de débris, les autorités ont suspectés que c'était un avion, mais en l'absence d'inscriptions sur les débris, et aucune trace de passagers, ni de pilote, aucunes conclusions fermes n'a été tirée.

Les autorités d'île ont confirmé que six morceaux de métal ont été trouvés, certains avec des boulons, le plus grand étant d'environ 1.5 mètres de long.

Truong Quoc Tuan, le chef du Comité du Parti de la Province de Kien Giang, a indiqué que l'explosion s'était produite dans l'espace aérien utilisé pour des vols internationaux. Il a dit que les fonctionnaires ont interrogé les compagnies aériennes au Vietnam et celles des pays voisins, mais aucun rapport d'accident d'avion n'avait été rapporté en date du 27 mai 2008 la nuit.

La milice de l'île a entrepris de rechercher des victimes humaines possibles et plus de débris pour identifier l'objet et découvrir la cause de l'explosion.

28 mai 2008:

Iranian.ws a publié un intéressant rapport [2] avec des détails inconnus dans d'autres rapports: Les officiels vietnamiens ont déclaré qu'ils ont suspecté que ce pourrait être un avion militaire ou un avion civil mais pas une soucoupe volante.

L'explosion, dit cette source, s'est produite le 27 "au matin" au-dessus de la commune de Cua Can sur Phu Quoc; Ngang Van Truyen, Président de cette commune, a dit que c'était une explosion énorme, dont on a d'abord cru que c'était un coup de tonnerre, mais ensuite une traînée de fumée de 100 mètres de long a été vue dans le ciel et ils ont su que c'était l'explosion d'un objet volant.

Truyen a ajouté que les gens dans sa commune ont trouvé six morceaux de métal semblable à de l'aluminium peint vert jaunâtre d'un côté. Le plus grand morceau est de plus d'un mètre de long et de 50 centimètres de large. Cependant, aucune inscription ou lettrage n'a été trouvée sur les morceaux.

29 mai 2008:

Un deuxième communiqué a été publié par Than Hnien News, et l'AFP au [3] Vietnam, le 29 mai 2008.

Les détails additionnels sont que les résidants ont vu l'objet brûler dans le ciel, au nord de l'île de Phu Quoc, près du territoire Cambodgien.

L'interprétation est que personne ne sait ce que c'était, que c'était probablement un avion. Le chef du secteur militaire de l'île, le Colonel Nguyen Van Qui, a été cité comme disant le 28 mai: "un objet volant non identifié a explosé à environ 10 heures du matin le 27 mai au-dessus de la partie nord de l'île de Phu Quoc."

Un officiel au Cambodge a rapporté 2 jours plus tôt qu'un petit avion s'était écrasé dans la province méridionale de Kampot, mais a rétracté ces commentaires plus tard. L'autorité de l'aviation civile du Cambodge a indiqué que les lignes aériennes ont indiqué qu'il ne leur manquait aucun avions et il n'y avait aucune trace de n'importe quel accident. Keo Sivorn, chef des opérations de vol du corps de l'aviation civile du Cambodge, a indiqué qu'aucun avion ne s'était écrasé. Le chef adjoint de la police de Kampot a dit que des villageois ont rapporté entendre "une forte explosion" mais que tout ce que les autorités avaient pu trouver était un petit morceau de métal dans la jungle près de la côte.

[Note: L'île vietnamienne de Phu Quoc est en effet au large et en vue de la province de Kampot au Cambodge, c'est pourquoi les commentaires Cambodgiens sont liés à l'incident.]

Des compagnies aériennes au Vietnam, au Cambodge et en Thaïlande ont été interrogées à propos d'avions manquants possibles le 27 mais on "n'a pas reçu de nouvelles immédiates du moindre avion manquant".

Dinh Khoa Toan, vice-président du Comité du Peuple de l'île, a indiqué qu'il a informé le ministère de la défense et a prévu que le ministère enverra quelques experts pour clarifier si le métal provient d'un avion accidenté. Il a ajouté que plusieurs morceaux de métal avaient été trouvés dans diverses parties de l'île.

L'une des pièces de métal mesure un mètre sur environ 60 centimètres. Un soldat nommé Tuan a dit que sept morceaux de métal avaient été reçus qui étaient de plus d'un mètre de long de la population locale. Le soldat a dit que des agences responsables ont été contactées et qu'aucuns avions Vietnamien, civil ou militaire, ne volait là à ce moment-là. Il a dit qu'il n'y a pas d'équipements suffisants sur l'île pour que des experts puissent dire si ces pièces de métal viennent d'un avion.

29 mai 2008:

L'agence de nouvelles Reuter a repris l'histoire [4].

Reuter a indiqué que le rapport de l'Agence de Nouvelles du Vietnam (VNA) a indiqué que l'explosion s'est produite à environ 8 kilomètres au-dessus de la terre, et peut-être c'était un avion, mais que les autorités ne pouvaient pas identifier si c'était un avion civil ou militaire.

Reuter ajoute que c'était peut-être un avion militaire participant à une mission secrète qui a explosé mais que "son pays d'origine ne l'a pas réclamé."

Des images de morceaux récupérés au Cambodge ont été publiées:

29 mai 2008:

Le tabloïd britannique The Sun a sorti sa version sensationnaliste [5] de l'histoire, prétendant que "l'on ne pense pas que l'objet volant non identifié est un avion car aucun n'a été rapporté disparus dans le secteur."

L'article fait clairement la promotion d'un "OVNI" non pas comme simple objet volant non identifié tel qu'un avion, comme étant un vaisseau spatial extraterrestre:

L'article n'offre aucune nouvelle information et rien pour soutenir que c'était un vaisseau spatial extraterrestre, excepté la déduction basée sur l'absence de rapport de disparition d'avion dans les pays alentours.

L'article continue alors é propos d'un quidam qui pris en photo à Birmingham "trois objets en forme de disque filant à travers les cieux", sans rien voir avant qu'il ait regardé ses photos sur son ordinateur. Le Sun prétend à ce sujet que "les experts britanniques en matière d'OVNI prétendent avoir maintenant de nouvelles preuves que des vaisseaux extraterrestres volant au-dessus de Birmingham." En fait des images d'oiseaux, etc. que le photographe naturellement n'a pas vu quand il a pris les images sont régulièrement présentées en tant que "vrais OVNIS" selon "les experts", dans ce genre de presse!

30 mai 2008:

Le journaliste Tien Trinh donne son rapport via Than Hnien News [6].

Lam Quang Chanh, le porte-parole du Comité du Peuple de province, a indiqué à l'agence que les morceaux de métal avaient plu sur Ganh Dau et communes et Cua Can sur Phu Quoc.

Le Commandement Militaire de la zone de Phu Quoc a indiqué que les milices et les résidants avaient récupéré 14 morceaux de métal prétendument tombés sur l'île suite à l'explosion.

Les rumeurs dans Phu Quoc suggèrent également que quelques individus avaient trouvé des "dollars" ou des fragments de métal "très froids" à la suite de "l'explosion de l'OVNI."

Le sous-chef de la police de Kien Giang a dit à l'agence que quiconque se rendrait coupable de propagation de rumeurs sur l'incident qui affecterait négativement la sécurité sur l'île serait traité selon la loi, mais que la sécurité sur l'île de Phu Quoc a été stable jusqu'ici.

Le reportage publiait une image de pièces récupérées:

30 mai 2008:

Le site web de Cambodge Soir fournit un résumé équilibré de l'événement [7], et indique:

"Selon la presse cambodgienne, les autorités de Kampot, qui avaient, dès mardi, envoyé des hommes mener une enquête, suspecteraient l'explosion d'un drone."

1 juin 2008

"India Daily" est un site web qui se donne l'apparence d'un site d'un journal Indien, mais est en réalité l'activité de quidams sans journal avec une adresse administrative aux USA, on ne sait trop qui. Au cours des dernières années, ils avaient publié des dizaines d'articles avec des affirmations au sujet d'OVNIS et d'extraterrestres d'un ridicule rarement atteint, avec heureusement peu de succès dans la communauté ufologique.

Ils écrivent au sujet de l'incident [8] que ce qui s'est écrasé est "un OVNIS fait de dérivés biochimiques" qui "ne porte aucune vie extraterrestre mais transmet des informations sur la terre et son habitat." C'est un drone d'une civilisation extraterrestre avancée, assurent-ils.

Ces "drones avancé"... "imitent la vie intelligente avec la capacité de faire des mission pendant des années lumières, d'auto-réparant et se reproduisant par la suite pour continuer la mission. La nature biochimique des matériaux ressemble à la vie sur la terre. Mais en réalité c'est en soi une forme avançée de la vie non identifiable par notre science zéro et notre technologie terrestre."

Certainement peu effrayé du ridicule, les auteurs commentent au sujet des débris trouvés que "les OVNIS biochimiques ne laissent aucune trace d'aucune sorte. En raison de leur nature et de leur pouvoir de bio-dégradation rapide, ils ne laissent aucune trace. Ils voyagent par des trous de ver de replis de l'espace et du temps. Ils passent à travers les univers par l'Hyperspace. Ils peuvent défier les lois fondamentales de la physique des quantas. Ils sont propulsés par des ondes gravitationnelles. Ils ont un flux électromagnétique indétectable. Ils sont dirigés et commandés depuis des univers parallèles."

BREVE DISCUSSION:

5 juin 2008.

Il est tout à fait évident que les débris sont ceux d'un certain avion de notre monde. Si ceci venait d'une autre planète, alors l'expression "tôle et boulon" gagneraient certainement un certain poids!

Le tabloïd à sensation le Sun profite de ce qu'aucun avion absent n'a été rapporté. Mais ce que cela signifié est que dans les trois pays voisins, aucun avion de ligne n'était manquant. Cela n'exclut pas des avions d'autres pays, ni de petits avions. Il suffit de regarder les quelques images de débris pour ce rendre compte que ce n'était certainement pas un très grand avion.

C'est vrai, il y a quelque mystère sur la nature de l'avion. Où est le pilote?

Ainsi, est-il possible que l'avion ait été réellement un certain drone des USA, tel que le Predator, dont le contrôle aurait été perdu et volontairement détruit quand ceci s'est produit, pour empêcher l'électronique de tomber dans des mains étrangères. Un des morceaux pourrait être une de ses dérives. L'absence d'inscriptions, l'absence de pilote ou de signe que l'avion ait eu un pilote pourraient être des signes indiquant un drone d'espionnage. D'un autre côté, peut-être que plus de pièces seront trouvées, et que cela s'avérera être un autre avion.

Predator Predator


Predator
Predator

A gauche: Un autre débris récupéré. Peut-être une partie d'aile, avec l'attache du support des armements.

Maintenant, ce à quoi je m'attends est que les médias ne rapporteront rien de plus simplement parce que la "nouvelle" n'est plus une "nouvelle". Certains sites web qui font du sensationnel avec les OVNIS nous expliqueront que l'engin devait être extraterrestre. Et ce sera tout. Si jamais l'avion a été identifié, les media n'en parleront pas puisque ce ne sera rien de sensationnel, et les conspirationnistes diront qu'on nous a encore caché la vérité sur les OVNIS extraterrestres.

A suivre... peut-être!

Références:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 3 juin 2008