AccueilAcceuil

Les ovnis dans la presse au Pakistan:

Il s'agit d'une série d'événements ayant eu lieu au Pakistan en 2000, à Dera Ghazi Khan, tels que rapportés par la presse locale. Les textes qui suivent sont strictement ni plus ni moins que ce que le journal Pakistanais "Dawn" (l'Aube) a publié.

15 AOUT 2000:

'Missiles' vus au dessus du Balochistan: l'ISPR ne fait pas de commentaires

Par Saleem Shahid

QUETTA, le 15 Août: Des lueurs, vraisemblablement celles de missiles ou de fusées, ont été vues au-dessus de Quetta et d'autres villes du Balochistan mardi tard dans la soirée, effrayant la population. Plusieurs personnes et fonctionnaires ont prétendu avoir repéré les lueurs au-dessus de Quetta, de Loralai, de Qila Saifullah et d'autres secteurs du Balochistan.

Cependant, les fonctionnaires concernés n'ont confirmé ni la destination, ni l'atterrissage de ces fusées ni aucun dommage dans tout secteur. Le Chef de District de Barkan, Iftikhar Chaudhary, a confirmé par téléphone qu'il avait vu les fusées, dépassant le mur su son dans le ciel. Il déclara que les fusées ou les "missiles" se déplaçaient à très grande vitesse en rangées de six à sept. Contacté, Shoib Mir, remplaçant du commissaire commissaire de Loralai, a également confirmé le vol des engins, "probablement des fusées ou des missiles" au-dessus de Loralai. Le C.D. a indiqué que des personnes à Hostri, Kocha Killi et Mara Tangi avaient également repéré ces objets et l'en avaient informé. Les deux les fonctionnaires ont déclaré qu'il n'y avait aucun rapport quand au lieu ou ces "missiles" auraient atterris. L'agent politique Chagai a également confirmé le vol des missiles ou fusées à grande vitesse au-dessus de la zone de Chagai. Quelques rapports ont suggéré que les "missiles ou les fusées" volaient de l'Ouest à l'Est. Rafaqat Ali ajoute depuis Islamabad: "Un porte-parole d'ISPR a éliminé la possibilité de n'importe quelle attaque sur n'importe quelle région de l'Afghanistan telle que les Américains en avaient effectuées sur des caches à Osma. Le général Rashid Qureshi, le directeur général de l'ISPR, contacté par téléphone mardi tard dans la nuit, a indiqué qu'il n'y avait aucun vérité dans de tels rapports. Il lui a été demandé s'il avait des informations ou s'il avait pu apercevoir les missiles, il a dit qu'il n'était ni en position pour de confirmer ni de nier. Il déclara seulement qu'après vérification vers ses supérieurs et avec des autorités compétentes il pourrait donner des informations, mais qu'il n'y avait aucune trace des objets mystérieux.

16 AOUT 2000:

Par Saleem Shahid

QUETTA, 16 Août: Une recherche intensive a été effectuée dans les zones de Loralai, de Barkan, de Kohlu et les secteurs voisins pour découvrir des traces des objets non identifiés, présumés être des missiles, par des fonctionnaires et la population mercredi.

Les sources officielles ont confirmé l'utilisation de tronçonneuses et de détecteurs de métaux par des membres des forces de l'ordre dans le but de trouver des traces ou des débris de destruction en vol des objets non identifiés au-dessus de la région du Balochistan.

Certaine sources ont confirmé que des objets semblables accompagnés de bruits d'explosions ont été également repérés au-dessus de Kandahar en Afghanistan, ont déclaré des gens contactés par téléphone par notre correspondant.

Un certain Naseebullah de la région de Kohlu déclara à l'agence tribale de Marri "évidemment j'ai vu ces objets voler à grande vitesse. Mais je n'ai obtenu aucune indication sur leur nature. Si ce sont des missiles, qui donc les a lancé, et ou sont-ils tombés?"

Le commissaire Barkan, Iftikhar Chaudhary, Shoaib Mir, les commissaires adjoints de Loralai, l'agent politique de Kohlu, Akbar Durrani ont également confirmé que des opérations combinées ont été effectuées dans leurs zones respectives.

Les fonctionnaires ont utilisé la police, la milice et des volontaires ainsi que des hélicoptères pour examiner le secteur et résoudre le mystère, selon nos sources. Tous affirment que les objets non identifiés se sont déplacés de l'Ouest à l'Est, entrant dans le territoire de la province du Pendjab. Ansar Abbasi ajoute depuis Islamabad que les "missiles" observés au-dessus du Balochistan dans la nuit de mardi restent un mystère, car les autorités ne purent confirmer aucun tir de missile ou de fusée.

Le colonel Saulat, porte-parole d'ISPR contacté par le 'Dawn' déclara catégoriquement qu'aucune fusée et aucun missile ne furent tiré en aucun point du Balochistan.

Quand on lui demanda si l'ISPR publierait un communiqué relatif à ces incidents, il dit "non" et ajouta que le gouvernement de la région enqêterait pour savoir si quelque chose s'est passé.

Le Général principal Rashid Qureshi, porte-parole militaire avait déjà éliminé la possibilité d'une quelconque attaque sur n'importe quelle région de l'Afghanistan comme les Américains en avaient menées plus tôt sur des cahces d'Osama Bin Laden.

17 AOUT 2000:

Le gouvernement déclare que les objets mystérieux ne sont pas des missiles

Par notre correspondant permanent.

QUETTA, le 17 Août: Le gouvernement du Balochistan a indiqué Jeudi que les objets non identifiés repérés dans les cieux du Balochistan Août 15 n'étaient pas des missiles.

"Certain rapports trompeurs par les médias ont ajouté à l'incertitude et causées des réactions mitigées dans la population", dit aujourd'hui un rapport officiel.

Il est indiqué que sept objets non identifiés avaient été repérés en vol au-dessus de Noshki, de Quetta, de Loralai, de Barkhan, de Maiwand, de Kohlu, de Hekhtar, d'Uchli, de Maratangi et de fort Munro, traversant les frontières provinciales.

Du fait des particularités techniques du vol, il est dit qu'il est certain que les objets ne pouvaient pas être des missiles.

Il n'y a eu aucune observation de l'atterrissage des objets ou que ce soit, dit-on.

Pourtant, des recherches furent organisées, dirigée par de hauts fonctionnaires, dans différents secteurs sans que rien ne puisse être trouvé. Les recherches intensives furent poursuivies le deuxième jour dans différents secteurs de la province jeudi pour trouver des traces quelles qu'elles soient des objets non identifiés.

"Aucune trace d'un accident ou d'une chute des objets n'a pu être trouvée dans aucune zone ou leur vol aurait pu se terminer", déclarent les sources à Barkhan et Loralai dits.

Differentes équipes de police et des volontaires des brigades de douaniers ont continué leurs opérations de recherche dans des secteurs accidentés difficiles d'accès de Loralai, de Barkhan et de Kohlu, confirment les sources de notre journal par téléphone.

Simultanément les sources Talibanes de Kandahar ont nié que des missiles avaient été mis à feu en Afghanistan.

Le porte-parole des autorités Talibanes déclara: "aucun missile ou autre objet volant n'a été tiré depuis le territoire Afghane vers le Pakistan."

27 AOUT 2000:

Un autre objet non identifié atterri à DeraGhazi Khan

par Tariq Birmani

DERA GHAZI KHAN, le 27 août : Un objet volant non identifié (OVNI) qui est venu du côté ouest a atterri dans le secteur tribal de Dera Ghazi Khan dans la nuit du dimanche, disent des dépêches qui nous ont atteints ici.

L'ovni qui a été vu au-dessus des villes de fort Munro et de Rakhi Gaaj du secteur tribal a frappé la terre entre Baghalchor et Rounghin, quelque 80km d'ici, à 8.30 pm. La Police Militaire de la Frontière (BMP) ont cité comme témoins des indigènes vivant dans la région de Rounghin qui disait que l'OVNI était venu de l'ouest, de Balochistan "Il plongeait du nez et après quelques moments le ciel était illuminé" a dit l'homme. Les possibilités de blessés sont nulles parce que le secteur où l'ovni a probablement atterri était désertique. Baghalchor qui est riche en uranium est un secteur interdit tandis que Rounghin a une population dispersée et faible. Des sources dans le bureau de l'Assistant Politique de secteur tribal ont confirmé avoir reçu le rapport et ont indiqué qu'une équipe avait été envoyée dans le secteur pour constater les faits. C'était le deuxième UFO qui a atterri dans la région tribale du Pendjab méridional dans les deux dernières semaines.

Auparavant, un objet qui était vu en train de voler également au-dessus de plusieurs villes de Balochistan avait atterri près d'une base aérienne de PAF (Pakistan Air Force) dans le secteur tribal de Rajanpur, le 15 août. Son épave a été enlevée par des membres d'agences sensibles il y a quelques jours. L'administration divisionnaire refuse de parler de l'affaire.

REFERENCES:


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 20.04.2001