La presse -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le phénomène OVNI dans la Presse quotidienne:

Pic d'observations à Ottawa, Canada, février 2002:

L'article suivant a été publié dans le quotidien "Ottawa Citizen," Ottawa, Canada, le mardi, 26 février 2002.

Ottawa en haut de la liste des observations d'OVNI

Mardi, 26 Février 2002

WINNIPEG (CP) - D'un entonnoir de feu étrange dans l'Alberta à une triangle de lumière volant au-dessus de Sydney, N.S, les rapports d'objets volants non identifiés ont augmenté l'année dernière de 42 pour cent l'année dernière au Canada.

"Nous ne sommes pas sûrs (de la raison)," dit le chercheur Chris Rutkowski, l'un des auteurs du listing annuel des rapports d'OVNIS canadiens.

"Nous pensons cela peut-être que plus de gens voient quelque chose qui est vraiment là, ou peut-être que plus de gens sont au courant de la façon dont ont peut ou dont on devrait rapporter ces choses."

La tendance a commencé bien avant les attaques terroristes du 11 Septembre aux États-Unis, de sorte qu'elles aient été éliminées comme facteur.

Pour la première fois, les chercheurs ont également reçu des rapports en rapport avec des villes et ont constaté que Vancouver et Ottawa ont fait le sommet de la liste avec 17 et 15 rapports respectivement.

A nouveau, la Colombie Britannique était le meilleur endroit d'observation d'OVNI au Canada. La province a compté pour 123 des 374 observations rapportés et a été en tête du pays sans interruption depuis 1999.

L'Ontario arrivait en seconde position avec 87 observations et l'Alberta était troisième avec 40 rapports.

"Tous les cas ont fait l'objet d'un certain degré de recherche par des chercheurs dans diverses parties du pays," a dit Rutkowski, qui est en poste à l'Université du Manitoba.

"Environ 15 pour cent ont été laissés non expliqués. Le reste a reçu des explications, ou alors nous n'avons pas eu assez d'information pour faire une évaluation."

Inclus sur la liste des non expliqués, l'entonnoir de feu qui à laissé un cratère plus de 30 mètres de large dans un champ près d'Etzikom, Alta.

"Quelques astronomes et experts en matière de météorites l'ont étudié et ont décidé que ce n'était pas cela (une météorite)."

Un certain nombre d'observations ont été rapportés dans le nord peu abondamment peuplé.

"Il y avait eu un objet en forme de cigare qui faisait des bonds en l'air au lieu de voler régulièrement, au-dessus de Whitehorse," a dit Rutkowski.

Il a été vu à 10:30 heure du matin et avait laissé une traînée de vapeur tandis qu'il se déplaçait à travers le ciel, puis a disparu derrière une montagne et enfin est revenu.

"Les pilotes d'un avion d'approvisionnement à Nunavut ont vu une lumière stationnaire au-dessus de la terre dans un secteur qui est inhabité et ils n'avaient pas pu se l'expliquer. "

D'autres observations comprennent:

  • Six objets oranges vus en vol en formation en V au-dessus de Portage la Prairie, Manitoba.
  • Un objet lumineux qui est resté suspendu dans le ciel au-dessus de Hull, Québec, pendant deux nuits consécutives puis qui a semblé exploser.
  • Des pilotes de lignes aériennes qui volaient au-dessus de Craik, Saskatchevan, qui ont vu ce qu'ils ont pensé être les lumières d'un autre avion jusqu'à ce que les contrôleurs aériens les informent qu'il n'y avait aucun autre avion sur leur radar.
  • Trois points de lumière blanche qui "jouaient à cache cache" les uns avec les autres au-dessus de Richmond, Colombie Britannique.

"Il y a eu un certain nombre de cas étranges," a dit Rutkowski

"Il y a un mélange des choses que nous voyons d'une extrémité du pays à l'autre. "

Il y avait 15 rencontres rapprochées alléguées avec des OVNIS ou leurs occupants allégués, en 2001, mais aucun d'eux n'a réussi à apparaître sur la courte liste des meilleurs cas non expliqués.

Elles s'étendent d'une rencontre rapprochée du premier type, qui est une observation à à moins de 200 mètres, à une rencontre rapprochée du quatrième type, laquelle comporte le contact réel ou l'enlèvement par des extra-terrestres.

"Pour qu'un cas soit sur la liste des meilleurs cas, la seule qualité d'étrangeté ne suffit pas, il faut également prendre en compte la qualité de l'étude et la fiabilité de la source," a indiqué Rutkowski.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 15 avril 2002.