AccueilAcceuil

Le cas radar-visual d'Ocala, Floride, 1978:

Pinecastle Electronic Warfare Range Tracking Station est un service à accès restreint de l'US Navy à 32 miles à l'Est-Sud-Est d'Ocala, en Floride (dans la partie centrale du Nord de l'état) et fut le théatre d'un incident OVNI radar et visuel à témoins multiples, embarrassant, encore inexpliqué, dans la soirée du Dimanche 14 Mai 1978.

LES EVENEMENTS:

L'incident a commencé par les appels téléphoniques de deux civils. A environ 22:05, une femme a appelé de Silver Glen Springs à proximité pour demander si la base tirait des fusées éclairantes. Elle benait juste de voir des lumières mystérieuses et a voulait savoir si elles étaient des fusées. L'officier de garde, le SK-1 Robert Clark, l'assuré qu'aucune telle opération n'avait lieu à ce moment. Un deuxième appel est venu quelques minutes plus tard. Un homme, plus tard identifié comme un certain Rocky Morgan, dit que lui et sept autres personnes conduisant sur la route 19 près de Silver Glen Springs venaient juste de voir un objet volant de forme oblongue, d'environ 50 à 60 pieds de diamètre et "presque de la couleur de la Lune," passant au-dessus du toit de sa voiture. Il avait une lumière clignotante qui était très brillante en son centre.

Clark a vérifié auprès du centre de contrôle du trafic aérien de Jacksonville, qui lui a indiqué qu'aucun avion ne se trouvait dans le secteur. Lui et le contrôleur aérien de la base, Gary Collison, sont montés en haut d'une tour d'observation à côté d'un fourgon contenant l'équipement radar de la base. Clark est entré en contact avec la sécurité externe et les a envoyer prendre contact avec le TD-2 Tomothy Collins Collins, un technicien radar. Collins s'est précipité à la tour. Le personnel était déjà là, observant un faisceau de lumières incandescentes au loin à l'Ouest-Nord-Ouest. Elles étaient au niveau de l'oeil en ce qui concerne leur altitude et semblaient être juste au-dessus d'une vieille tour de la défense civile à trois miles de distance. Quoique c'ait été une nuit claire et silencieuse, les témoins n'ont entendu aucun bruit émaner des lumières, qui apparemment étaient rattachées à un seul objet.

Après les avoir observé à l'aide de jumelles, Collins est descendu pour mettre en route le radar de la piste, ce qui a pris cinq minutes, et le radar d'acquisition, ce qui a pris 20 minutes. Pendant qu'il attendait, il a recherché l'objet avec un périscope dans le fourgon et l'a encore vus. A environ 11:20, le radar a eu un verrouillage sur la cible. L'objet a été situé à 0,2 degrés d'altitude, soit juste à cent pieds environ au dessus du sol, selon la distance estimée, donc "juste au dessus du niveau des cimes des arbrea," indiquera Collins. Son image sur le radar était "aussi forte ou plus forte que l'image de la tour." L'objet a semblé être de la taille d'un avion de transport à réaction.

Dix à 15 minutes plus tard il a abruptement disparu de la vue et du radar. Mais à environ 23:40 le même objet ou un objet semblable est apparu à 15 degrés au Nord. Collins l'a localisé visuellement, mais le deuxième radar, assisté par ordinateur, ne l'a pas dépisté pour quelque raison. Il l'a également vu par le périscope. Quelques minutes plus tard il a disparu soudainement de l'observation par les instruments et visuelle.

Autour du minuit on a revu le même objet ou un objet différent à trois miles au Nord-Ouest. Pendant cinq secondes il s'est déplacé à plus de 500 noeuds sur une direction, a puis accéléré pendant deux secondes, et a exécuté un virage en épingle à cheveux en une seconde. Quand il a fait ce tour, il était à 15 miles au Sud de la base, ce qui signifiait qu'il avait couvert 15 miles en sept secondes; la majeure partie de cette distance a été couverte dans les deux dernières secondes (une vitesse de 7700 miles par heure est exigée pour couvrir cette distance dans ce temps). Le virage avait été une inversion radicale de la direction; maintenant l'OVNI allait au Nord et vers les observateurs à la base. Sa vitesse avait ralenti presque instantanément à seulement deux noeuds. C'était à ce moment que le radar de Collins a obtenu un verrouillage sur lui. Après peu un plus d'une minute, l'objet a disparu. Les observations finirent là.

Une douzaine de personnes environ avaient vu l'objet ou les objets. L'une d'elles, la TD-AA Carol Snyder, a dit a un journaliste, "nous avons vu trois lumières très floues: rouge, blanc, et vert. Nous les avons observés pendant environ 30 minutes. Nous ne pouvions pas voir à quelle vitesse elles voyageaient. Nous tenions les jumelles, et ces lumières semblaient rebondir."

L'US NAVY a mené des recherches hors du centre de Jacksonville mais est n'a donné aucune conclusions. Allan Hendry du Centre For UFO Studies a interviewé plusieurs des témoins et a recueilli les données radar, météorologique, et astronomiques. Il a considéré, puis a rejeté, diverses explications naturelles ou prosaïques avant de déclarer que ce cas est pour le CUFOS "à mérite élevé."

REFERENCES:


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 27.11.2001