Les cas -> AccueilAcceuil
This page in English

Le cas visuel multiple et photographique de Mongo, 31 août 1994:

Agrandissement de la photographie 4

Source:

Investigation par le groupe de l'Indiana du MUFON
Francis Ridge (Directeur d'Etat), Linda Dahlkemper, Bruce Engstrom,
Robert Taylor, Roger Sugden, John Timmerman (CUFOS).

Analyse par: Dr. Richard Haines

    Abstract

    Mongo, Indiana, est situé approximativement à 40 miles au Nord Nord Ouest de fort Wayne, approximativement à 5 miles de la frontière du Michigan. Le témoin principal (désigné sous le nom de JK) était un surveillant des feux de forêts pour la Division de la Gestion des Forêt, Département des Ressources Naturelles du Michigan, résidant à Jackson, Michigan. DB était le sapeur-pompier de Howell, Michigan, qui a pris les photos. FB était de Cass City, Michigan, retraité du Département des Ressources Naturelles du Michigan. Un des témoins était un Policier d'Etat retraité de Carroll, Michigan, et un autre était un retraité du Service Postal des Etats-Unis. Ce dernier ne pendait pas que l'objet était un OVNI. Il y avait un autre témoin, six en tout. L'observation a été brève, estimée de 1 à 3 minutes. Six hommes, tous des retraités âgés de plus de 45 ans, étaient assis autour d'un feu de camp aux terrains de camping de Trading Post à Mongo, Illinois, le mercredi, 31 août, 1994. Il était approximativement 20:30, heure de l'Indiana; 21:30, heure du Michigan (EDT).

Rapport

Le Centre de Filtrage OVNI à Mount Vernon, Indina (qui est aussi le QG pour le groupe de l'Indiana du MUFON) a reçu le rapport initial le 07.10.1994, par téléphone. Le membre du CFO [UFOFC] Linda Dahlkemper m'avait appelé (Directeur d'Etat) à 11:00 du matin. Le 21, UFOFC a reçu des tirages de deux photos, #8 et #9, des schémas par le témoin principal, et des coupures de quelques journaux. Les photos étaient impressionnantes. Bien que les images aient été petites et prises la nuit, une photo a semblé vraiment similaire à la photo célèbre de l'île de Trindade. J'ai essayé de contacter Jeff Sainio, l'analyste photo, laissé un message sur son répondeur.

A approximativement à 10:00 du matin, le 22/22, j'ai mené une interview enregistrée sur bande par téléphone avec le témoin principal (JK). Une lettre et six Formulaires 1 ont été envoyées au témoin principal. J'ai demandé à ce que le témoin m'envoie la copie des photos ansi qu'à Jeff Sainio. Ce qui suit sont des notes prises de la conversation téléphonique:

JK: "Au loin au sud-ouest, il a ressemblé à la lune, luisant à travers les cimes d'arbrea, et il était bas. J'ai dit, 'ceci ne peut pas être la lune', parce que nous sommes dans la dernière phase. (lune de tout façon non visible). Ensuite il a commencé à se déplacer. nsuite il s'est déplacé bien en dehors de derrière les arbres dans un terrain découvert près d'une route et a plané vers nous. Et il était aussi net qu'il aurait pu l'être. C'était une soucoupe volante, totalement réelle. L'objet glissé vers notre secteur à un angle léger, s'est tourné vers nous et a commencé à être stationnaire. Toujours stationnaire, la lueur blanche est devenue transparente. Il semblait qu'l y avait comme une lumière blanche stroboscopique sur le dessus du dôme. Un éclair rouge de lumière brillante a clignoté sous son dessous 3 ou 4 fois comme un stroboscope et il a disparu au sud et à l'est très rapidement, en 2 secondes."

Avant qu'il ait disparu ils ont obtenu au moins quatre bonnes images. Une des personnes qui prenait des photos autour du feu de camp cette nuit avait un appareil photo entièrement automatique Vivitar de 35mm, chargé avec un film couleur de 400 asa. Il a été chargé de prendre son appareil photo et de le déclencher. Il avait été dehors à l'ouest avec une équipe de pompiers, et avait pris des photos là-bas. L'objectif était standard, pas un téléobjectif.

Image Mongo N.4 - Version originale

Le témoin principal a rencontré et a parlé avec deux chasseurs le jour suivant à 10:30 du matin EDT. Ils avaient été en route vers le terrain de camping de Fort Wayne, Indiana, et quand ils étaient à un demi mile au sud de Mongo ils ont repéré un objet blanc en mouvement devant eux et à l'est, à une altitude basse et à grande vitesse. C'était à la même heure, à 21:30 EDT.

Les comptes-rendus dans le journal montrent au moins deux autres bons témoins (les Martins) témoignant que ce n'était aucunement un dirigeable souple. Il y a eu des rapports d'un dirigeable (sur le Family Channel) dans le secteur. Finalement, un homme, son épouse, et deux filles ont vu la même chose ou un objet semblable à Hamilton, Indiana, et ont pris des videos. Leur observation était à 20:45 et à plus de 20 miles au Sud-Est de Mongo. L'objet était à moins de 100 pieds de haut et il ne faisait aucun bruit. Bien qu'une partie de vidéo ait été effacée, l'objet dans une scène est grand, en forme de poire, et certainement pas un objet conventionnel.

Les tirages de l'objet de Mongo ont été reçues le 21 octobre et étaient extraites des négatifs N.8 et N.9. JK avait une autre paire de négatifs au moment de l'entrevue, les N.4 et N.5. Après avoir fait des tirages à partir des N.8 et N.9 quelques jours avant cette entrevue, il avait avait échangé les négatifs avec le propriétaire de l'appareil photo.

Le témoin a dit que les premières photos sont plus distinctes. "Vous serez plus impressionnés par celles que j'ai juste reçues hier," a-t-il dit. Les négatifs N.6 et N.7 ne montraient censément pas l'OVNI. Les tirages et les copies ont été faites sur une machine commandée par le client de chez Kodak, appelée "Create-A-Print," dans un grand magasin.

La photo N.8 montre l'objet (se mouvant de l'ouest vers l'est avec un cours descendant) avec des feuilles éclairées dans le premier plan, à cause de flash de l'appareil photo. La photo N.9 est semblable, sans flash, l'objet se déplaçant toujours de l'ouest à l'est et vers le bas. Le flash de l'appareil photo avait été arrêté pour la N.9.

Dans les deux premières photos l'objet était venu plus étroitement et a censément ressemblé "un oeuf poché."

J'ai demandé qu'il complètent un formulaire 1 et qu'ils essaient de le faire remplir par les autres (5). Six personnes ont rempli ce formulaire 1.

Un schéma a été fourni avec les tirages des négatifs #8 et #9, et le témoin déclare que c'est ce à quoi a ressemblé l'OVNI, tandis qu'il était très lumineux et arrivait, d'abord ressemblant à la lune. L'objet avait des panneaux qui ont pu être vus quand l'objet était droit au sud. Il dit que les dessins et les photos ne rendent pas justice à l'événement réel. Il n'y avait absolument aucun bruit. Trois chiens n'ont pas réagi de quelque façon que ce soit.

Il était dehors à la chasse le jour suivant et a vu réellement le dirigeable souple de Family Channel que d'autres avaient rapporté. "Il n'y a aucune manière du tout à ce que nous ayons vu un dirigeable souple cette nuit."

L'objet qu'ils ont vu et ont photographié le 31 n'étaient pas à plus d'un quart de mile de distance, et de 500 pieds de haut à aussi bas que 100 pieds à un moment. Le témoin déclare ensuite que l'objet était plus vif au moment de son arrivée. Apparemment l'objet reculait sur les clichés suivants. D'abord il a pensé que l'objet était un météore lumineux. Il n'a pas fallu longtemps pour qu'ils se rendent compte que l'objet n'était pas un météore. Dans les négatifs N.4 et N.5 vous "pouvez voir une ligne nette autour du centre," a-t-il dit.

Le 23.10.1994, j'ai fait tourner une carte du ciel avec EZC Skyplot (logiciel d'ordinateur) pour 20:30, pour la latitude et la longitude de Fort Wayne. Jupiter était dans le secteur, aussi bien que Vénus, Saturne dans le SE, la Lune n'étant pas visible. Une note et des copies des tirages N.4 et N.5 ont été reçues du témoin principal m'informant que que des copies des photos avait été expédié également à l'analyste de photos du MUFON, Jeff Sainio.

Le jour suivant, une lettre, la copie du fichier de journalisation de l'investigateur actuel, le dessin, le rapport au téléphone, le schéma, le formulaire 8, les EZC Skyplot, et une carte du Nord-Est de l'Indiana, ont été envoyés à Jeff Sainio. Les copies des photos à Sainio ont été postées directement par le témoin.

04.12.1994. 08:30 du matin. Message trouvé sur le répondeur téléphonique. Jeff Sainio avait besoin de certaines informations, peu clair. A essayé plusieurs fois de le contacter, en vain.

06.12.2005. Lettre à Jeff Sainio en référence à son message enregistré sur le répondeur téléphonique. J'ai suggéré qu'une lettre modèle soit employée pour faire savoir aux gens s'il recevait le matériel et faire des demandes simples additionnelles. Aucune réponse.

22.12.1994. Ai reçu un appel téléphonique du témoin principal approximativement à 20:45. Il m'a informé que Jeff Sainio l'avait appelé plus tôt, environ vers 17:00, et avait déclaré qu'il n'avait reçu aucune photo! Le témoin était censé composer un nouvel ensemble et l'envoyer encore. Je lui ai conseillé de ne pas le faire, ne blâmant pas M. Sainio, mais quelque chose dans le système de courrier, peut-être une interception. Cependant, il semble y avoir de gros défauts dans les communications. C'était un cas trop important. Le témoin principal devait tirer de nouvelles copies de deux des photos (des seuls deux négatifs qu'il avait en sa possession) et me les envoyer. Je les soumettrais ensuite par courrier certifié à un analyste.

23.12.1994. Mark Rodeghier m'a retourné mon appel de la soirée précédente. J'ai demandé qui par ailleurs serait approprié pour une analyse. (cela faisait deux mois que nous avions soumis les photos et le matériel à Sainio). Il a suggéré deux autres personnes. J'ai décidé d'opter pour Richard Haines. Une lettre a été également rédigée pour Jeff Sainio, décrivant nos actions et la raison derrière elles, puisqu'il s'attendait à ce que JK envoie les photos encore une fois. Des copies d'ordinateur de la lettre ont été transmises à Walt Andrus et Mark Rodeghier.

27.12.1994. Des copies 5x7 des photos 4 et 5 (un original et une copie de chacune) ont été reçues du témoin principal. Attente de la réponse de Richard Haines. Quatre jours plus tard elle est arrivée. Il a demandé (1) des copies de positif, (2) les négatifs d'original, et toutes les conditions particulières. Obtenir les négatifs originaux pourrait avoir été difficile. Le témoin principal avait deux des quatre négatifs mais j'avais peur qu'il puisse être peu disposé à nous les confier. C'est la règle au MUFON que de ne pas se faire donner les négatifs et de ne pas les faire circuler par la poste.

C'était une nouvelle année. Le 3, j'ai envoyé à Haines une lettre et tout le matériel courant, y compris deux copies et deux tirages (deux des quatre clichés 35 millimètres), en utilisant un courrier certifié, avec accusé de réception. La copie de la lettre a envoyé au MUFON et au CUFOS.

09.01.1995. Reçu les formulaires dûment complété par D.B., un pompier retraité. Le 17, le Dr Haines a reçu l'envoi postal du 3 janvier. Cela pris deux semaines! Notre courrier est-il vraiment trituré, ou est-ce simplement les service postaux des USA?

21.02.1995. Lettre de Richard Haines datée du 10 février demandant les négatifs et toute autre information. Dit que le cas mérite davantage d'étude.

22.02.1995. Suis entré en contact téléphonique avec le témoin principal, lui ai parlé au sujet de la lettre de Haines. Envoyé une lettre au témoin principal et à Haines, décrivant le plan pour envoyer la moitié des négatifs originaux d'abord, attendre qu'ils soient bien arrivés, puis envoyer l'autre moitié. Faire des copies des négatifs d'abord. Le plan a été accepté. Deux des négatifs originaux (la pellicule qui les contient) étaient sur le chemin vers Haines, par courrier certifié, avec demande d'accusé de réception. A 21:00 je suis entré en contact avec Jeff Sainio à un nouveau numéro de téléphone. Obtenu accord pour envoyer deux copies (non agrandies) à QUADTECH, à l'attention de: Jeff Sainio à Sussex, Wisconsin. Il devait m'appeler quand il les recevrait.

26.02.199 14:45. Le témoin principal a été contacté. Lui ai dit que je suis finalement entré en contact avec Jeff. Témoin Principal envoyait des négatifs de deux des photos à Haines et deux photos non agrandies à Sainio. J'ai envoyé la lettre à Haines: 2 négatifs étaient en route, une bande de quatre clichés consécutifs avec les images 6.7.8.9.

07.03.1995. Quatre pages des notes de questions/réponses prises par l'intermédiaire du téléphone par Haines avec le témoin DB. Haines a demandé une série de photos couleurs faisant un panoramique depuis l'endroit même où les originaux ont été pris. Faire des photos de jour. Le travail progressait.

29.03.1995. Appel du Dr. Haines. Il avait besoin d'une carte du comté ou une carte topographique à grande échelle, si possible 5 miles. L'information des chasseurs a également été demandée des chasseurs, qui ils étaient, s'ils voulaient bien faire un rapport etc... En particulier, où ils se trouvaient par rapport aux autres et dans quelle direction ils ont vu l'OVNI du début jusqu'à la fin.

03/30/95. Lettre à JK demandant des séries de photos panoramiques du secteur de ciel. Le matériel de Jeff Sainio, avec (selon ses propres terme) "une analyse photo (en quelque sorte)" déclarant que "les images minuscules ne donnent que peu sur quoi travailler" et "le rapport du témoin de la forme et des lumières clignotantes correspond assez bien avec le ballon (la théorie du ballon)."

03.04.1995. 10:40 du matin. Reçu appel du témoin principal. Pendant la première semaine en mai ils emploieraient le même appareil photo et prendraient des photos panoramiques depuis l'emplacement exact. Les noms et l'identification de deux chasseurs étaient inconnus, mais leur position avait été notée.

20.04.1995. Mark a retourné mon appel de la veille. Vérifiait les vols de dirigeables. Va organiser que John Timmerman s'en occupe. A demandé des Xerox des photos. Lettre, photos, et matériel envoyés de Sainio à Rodeghier.

23.04.1995. John Timmerman appelé. Aidera sur le cas de Mongo. Information demandée sur l'observation et les photos. J'ai envoyé le dossier accumulé complet pour le CUFOS. A fait envoyer par le témoin primaire des copies de photo.

26.04.1995. Lettre à l'enquêteur Bruce Engstrom à New Haven (près de Fort Wayne) demandant que son groupe aide Timmerman de groupe dans ses recherches.

11.05.1995. Le témoin principal et le photographe original ont pris une série de photos de jour pour le Dr Richard Haines, pour fournir une vue panoramique du ciel depuis le même point de vue que les photos de nuit de l'OVNI prises le 31 août 1994. Le Dr Haines emploierait ces dernières, et la carte à grande échelle étant fournie, pour retracer la position de l'objet pendant son vol et pour être employé pour effectuer d'autres calculs concernant chacune des quatre photos.

17.05.1995. Ai reçu un appel de John Timmerman du CUFOS. Il avait pris des arrangements pour rencontrer les deux hommes vendredi, le 19 mai, pour obtenir quelqu'information, des photos du secteur de ciel, et des cartes, etc... Je lui ai conseillé qu'il était très important de pouvoir éliminer l'explication par un dirigeable. Il vérifiait des vols par FAMILY CHANNEL et VIRGIN LIGHTSHIP. Les rapports du témoin éliminent les dirigeables, en particulier la vitesse du vol et l'accélération rapide. Cependant, il serait bon de savoir qu'il n'y avait aucun dirigeable dans le secteur lors de cette soirée. S'il y avait des vols de dirigeable le 31 dans le secteur cela créerait un problème pour les analystes, néanmoins. Il était intéressant qu'un des témoins ait vu et ait rapporté avoir vu un dirigeable juste le jour suivant.

20.07.1995. Information par le fabricant de dirigeable soumise par le Dr Haines. C'était une information descriptive, pas les programmes de vol. En outre, la note a mentionné que le Dr. Haines avait juste reçu le second (le meilleur) ensemble de négatifs.

Non daté. Note de John Timmerman. Pas un mot de la compagnie McDonald à Toronto. Envoyé photo de dirigeable Virgin Lightship au Dr. Haines pour des comparaisons de proportions de dimensions avec l'objet de Mongo.

14.09.1995. Une tentative finale de contacter l'homme dans le journal et son épouse (Les Martin) qui ont également vu l'objet ou un objet semblable. En vain.

28.09.1995. Recherche conclue.

Evaluation préliminaire

Essai de Source, Naturelle: On a éliminé toutes les sources naturelle. Un EZC Skyplot pour des coordonnées de Mongo pendant la période d'observation montre trois planètes en tant que cibles remarquables. Jupiter et Vénus étaient dans le secteur, Saturne était dans le SE. La description de l'objet, ses mouvements, et le nombre de témoins excluent une identification erronée d'un objet astronomique. En outre, une recherche sur place par John Timmerman du CUFOS n'a pas montré la moindre autre source naturelle qui pourrait expliquer l'observation.

Essai De Source, Artificielle: Les avions publicitaires, commerciaux, militaires, et privé éliminés. Un dirigeable souple a semblé possible. Le récit du témoin a semblé éliminer ceci. L'analyse postérieure par Dr. Richard Haines a efficacement éliminé n'importe quel type de dirigeable ou n'importe quelle autre source. Nous avions déjà éliminé un ballon, une structure fixe, un canular (sur le témoin par des témoins). Douze témoins étaient fiables, l'objet était réel, les descriptions et les photos (et une vidéo) indiquent un engin non identifié était dans le secteur, avec un dirigeable souple possible.

Evaluation: Engin non identifié. Echelle d'étrangeté de Berliner: 2 (objet de nuit); Balance De Crédibilité De Berliner: 7 (photos par des professionnels). Facteur d'Etrangeté de Speiser: S5 (fortement étrange; suggère un contrôle intelligents); Balance De Crédibilité De Speiser: P5 (fortement crédible, ne laissant presque aucun doute).

Analyse par: Dr Richard Haines

Mongo - Traitement par ordinateur

Résultats de l'analyse numérique des images

Les photos 4 - 7 ont été scannées avec un Silver Sscanner II de LaCie Ltd, et traitées par le logiciel Adobe Photoshop fonctionnant sur PowerMac 7100/66. Ce scanner permet de scanner des zone de diférentes taille.

Mongo - Contraste négatif

L'HYPOTHESE DU DIRIGEABLE PUBLICITAIRE: On a suggéré que l'OVNI ait été un dirigeable intérieurement illuminé sur la base du fait qu'un dirigeable souple était certainement dans le secteur cette soirée là [anonyme, 1994(a); Anonyme, 1994(b)] et des similitudes générales de la forme des images visuelles obtenues précédemment en d'autres lieux géographiques par plusieurs personnes (Kelley, 1995; Sainio, 1993). Nous évaluerons cette suggestion à la lumière de chaque preuve. M. JK a dit qu'il est allé chasser le lendemain et a vu voler le dirigeable de "Family Channel" tout près. Il a fait remarqué à l'investigateur, Francis Ridge, "il n'y a pas la moindre possibilité (que) que nous ayons vu un dirigeable souple cette nuit." Comme nous le verrons, plusieurs pistes différentes ont été suivies pour examiner cette évaluation personnelle de ce témoin oculaire.

CARACTERISTIQUES DE BASE DES DIRIGEABLES: L'auteur et le M. John Timmerman du Allen Hynek Center for UFO Studies [CUFOS] sont (séparément) entrés en contact avec divers fabricants d'engins plus légers que l'air pour en obtenir les caractéristiques, des illustrations, et des programmes de vol. Le schéma 12 est un schéma du "Lightship" construit par American Blimp Corporation à Hillsboro, Orégon. Ils vendent quatre modèles différents qui ont des longueurs différentes mais ont le même aspect ratio. La longueur hors-tout du modèle A-150 est de 128 pieds et son diamètre maximum est 30 pieds 10 pouces ce qui donne un aspect ratio de 0,24 (environ la moitié de la largeur par rapport à la longueur de l'OVNI vu dans images 4 et 5; à savoir. 0,444 et 0,452, respectivement). Un modèle plus courts et deux légèrement plus longs que l'A150 sont fabriqués par cette compagnie. La vitesse maximale de ce modèle est 55 miles par heure à l'aide des deux moteurs allemands Limbach de 68 chevaux fonctionnant à 2900 tours/minutes.

La vitesse ascensionnelle maximale pour ce dirigeable souple est de 1600 pieds par minute et 1400 pieds par minutes en vitesse maximale de descente. Son plafond de service est estimé de 7800 pieds et le rayon d'action maximum sans ravitaillement en combustible à 40 miles par heure est de 560 miles nautiques. Son demi tour le plus serré est de 375 pieds. Inutile de dire, ses capacités d'accélérations sont très limitées. Ce qui est plus important, est que la peau externe de ces dirigeables souples est faite à partir d'un tissu grossier tissé serré et d'une feuille de plastique qui est translucide. Des projecteurs localisés à l'intérieur donnent au dirigeable une luminescence relativement inégale. Les panneaux publicitaire sur les côtés du dirigeable ne se déplacent pas relativement au dirigeable lui-même mais sont attachés par de nombreuses cordes d'arrimage.

Un dirigeable se trouvait dans le secteur. (Ridge: "un article de journal dit que le dirigeable de Family Channel était le responsable des rapports dans le nord de l'Indiana à ce moment-là). Kelley (1995) a rapporté qu'un dirigeable appartenant à la société Virgin Lightship (Orlando, Floride) a voyagé de Minneapolis, Minnesota à Lakehurst, New Jersey en trente et une heures, y compris cette soirée.

Aucun bruit entendu. Si un dirigeable était la source de ces photographies ses moteurs couplés auraient été entendus probablement à des distances allant de 2.000 à 3.000 pieds dans l'air calme de la nuit. Aucun tel bruit n'a été entendu par quiconque.

Forme des dirigeables. Plusieurs vidéos précédemment enregistrés en VHS de dirigeables franchement identifiés ont été analysés par Jeff Sainio, analyste en chef des photos pour le MUFON. Il a fourni à l'auteur une copie de ces séquences VHS et des images fixes pour la comparaison avec les photographies. Bien qu'elles semblent être semblables dans la forme aux images tdiscutée, elles diffèrent également de façons intéressantes.

Le schéma 14 (non montré ici) montre trois images vidéos consécutives de 1/30 sec d'un enregistrement par caméra vidéo pris par M. John Stanolevich le 23 août 1995 au parc de Rego (près du Shea Stadium) de New York de ce qui a été d'une manière concluante identifié comme étant un dirigeable publicitaire. Ces rois images vidéo montrent: (a) la lumière blanches anti-collision clignotant une fois par seconde sur le dessous, apparaissant comme un bombement sous l'objet de forme ovale. Chaque flash est vu dans seulement une image indiquant que sa durée est de moins d'un 30ème de seconde. (b) et (c) l'image généralement ovale de dirigeable souple se compose de plusieurs lignes horizontales (trame) de TV séparées par des interlignes dont les extrémités sont en paliers afin de produire l'image globale. Le rapport entre la largeur et la longueur sur ces images est 0,42 et aucun dôme proéminent n'est vu sur le dessus.

Taille contradictoire d'image de film. Si l'objet était un des dirigeables d'American Blimp Corporation (128 pieds de long) par exemple, il aurait dû être à 21.395 pieds (environ 4 milles) de distance pour produire la petite longueur d'image trouvée sur ces photographies! Cette grande distance contredit le témoignage du groupe principal de témoins au camp aussi bien que celui des deux chasseurs qui ont dit qu'ils ont vu l'objet au nord de leur position estimée.

Autres arguments

  1. l'absence de toute protubérance visible sur le dessus des dirigeables, qui est clairement visible sur toutes ces photographies,
  2. la présence d'une petite gondole au-dessous des dirigeables, qui n'est pas visible sur ces photographies,
  3. la présence d'un bout sombre et opaque (structurel) à chaque extrémité de ces dirigeables qui n'est vue dans aucun de ces schémas ou photographies de témoin oculaire,
  4. les calculs moyens probables de la vitesse présentés ci-dessous tendent à excéder la vitesse au sol maximum d'un dirigeable,
  5. le départ avec une accélération élevée excédant les possibilités des dirigeables
  6. seulement un des six témoins au terrain de camping principal a vu une lumière clignotante sur l'objet pendant qu'il partait au SE. Cependant, les lumières clignotantes anticollision demandée par la FAA sur les dirigeables certifiés pour voler doit être visible depuis toutes les positions possibles de visionnement relativement au dirigeable, ce qui fait que tout le monde dans le groupe devrait avoir vu la lumière clignotante.

Les résultats présentés dans le tableau 6 (non montré) soutiennent également l'opinion de M. JK dans laquelle la taille angulaire d'un dirigeable de 128pied de long a été calculée pour chacune de quatre distances hypothétiques de visionnement. La longueur de l'image de l'objet sur le négatif original représente seulement 0,86 pour cent de la largeur de l'image ce qui est considérablement plus petite que n'importe laquelle de ces valeurs données dans le tableau 6.

Finalement, la majorité de dirigeables ont un aspect ration de 0,25 à 0,30 ce qui est approximativement la moitié de l'aspect ratio du présent objet aérien (non compris son dôme sur le dessus).

Mouvements discontinus de l'objet. Tous sauf un du groupe principal de témoins ont indiqué que l'objet n'était pas un dirigeable. Il s'est déplacé relativement rapidement, s'est arrêté, a changé de directions (semblant approcher les témoins), s'est arrêté encore, et a ensuite accéléré vers le loin en quelques secondes. Les dirigeables ne se comportent pas de cette façon!

Vitesse de l'objet. En assumant certaines valeurs pour la distance totale du voyagé (d) et la durée de l'observation (t), la vitesse de l'objet peut être calculée. M. JK a pensé que l'observation a durée environ 15 secondes tandis que le DB avait une plus longue évaluation de 60 à 180 secondes. Les trois autres témoins principaux (un des six n'a pas donné d'indication) n'ont pas fait d'évaluations temporelles de durée. Tout l'angle horizontal à travers lequel l'objet a voyagé [tel que mesuré à partir du camp principal] est approximativement celui représenté sur le schéma 1 bien que sa distance aux observateurs ne soit pas connue avec certitude.

En assumant que le chemin de vol de l'objet était celui montré par la ligne pointillée épaisse sur le schéma 1 et qu'il avait été en vue pour t=60, 90, ou 120 secondes, sa vitesse (constante) moyenne est 65,3, 43,5, ou 32,6 pieds par secondes, (95,3, 63,8, ou 47,9 miles par heure), respectivement. Seulement les plus lentes de ces valeurs sont compatibles avec la vitesse maximum de 55 miles par heure du dirigeable commercialement produit de Lightship discuté ci-dessus. Si le chemin de vol réel de l'objet était bien plus qu'un angle V aigu avec sa distance initiale et des distances finales beaucoup plus grandes qu'il n'est montré sur le schéma 1, c.-à-d., une longueur de chemin totale assumée de vol d'environ 10.740 pieds, avec le point le plus proche comme illustré, la vitesse moyenne de l'objet (assumant également une vitesse constante) pour t=60, 90, ou 120 secondes serait 262, 175, ou 131 miles par heure, respectivement. Toutes ces vitesses sont sensiblement plus rapides que celle auxquelles un dirigeable souple peut voler et ainsi, pour qu'un dirigeable comparable au dirigeable Lightship ait pu causer ce rapport, il aurait dû faire tout de ce qui suit:

  1. voler à sa vitesse maximum et ne jamais cesser de se déplacer,
  2. voler le long du chemin approximatif représenté sur le schéma 1 ou plus proche du camp,
  3. rester en vue pendant environ cent secondes ou plus (voyageant à une vitesse constante),
  4. apparaître d'une certaine façon ou d'une autre comme s'il accélérait à une vitesse élevé, et,
  5. rester silencieux pendant tout le temps!

Puisque la plupart des témoins ont dit que l'objet s'est déplacé de manière discontinue et a réellement semblé s'arrêter une fois ou deux fois, sa vitesse réelle aurait dû être encore plus rapide que calculée ci-dessus pour compenser le temps où il s'était arrêté. Et finalement, aucun témoin n'a indiqué que l'objet a changé de forme. Si c'était un dirigeable et qu'il avait changé de direction, cela ferait paraître sa longueur se raccourcir légèrement sans changement pour sa hauteur.

Conclusions

L'objet aérien produisant sa propre lumière vu et photographié à Mongo, Indiana, le 31 août 1994, est demeuré non identifié après les diverses évaluations citées ci-dessus. D'une part, sa forme et ses caractéristiques de vol globales ne sont pas, su de nombreux points, différents de ceux d'autres OVNIS rapportés depuis plus de cinquante ans de partout dans le monde, dont beaucoup ont été capturées sur des photographies. D'autre part, un dirigeable souple a effectivement été vu pendant la nuit du 31 août 1994 dans la région de Mongo. L'objet aérien photographié ne peut pas être franchement identifié actuellement. Cela reste un OVNI.

Commentaire par le Directeur d'Etat

Nous n'avons pas pu obtenir le moindre enregistrement officiels de vol pour le moindre dirigeable souple expliquant l'événement de Mongo. Deux compagnies différentes de dirigeable ont été "identifiées" (Family Channel et Virgin Lightship) par des "autorités." Une enquête séparée est actuellement en cours à propos d'une vidéo prise la même soirée à Hamilton, Indiana juste à quelques miles de Mongo! Les témoins affirment également que l'objet à été à un moment à mois de 100 pieds au-dessus d'eux, qu'il était aussi grands qu'un terrain de football, et n'a fait aucun bruit!


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 8 mars 2005