Mars -> Exobiologie -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Mars:

Ecoulements significatifs des anciens temps de Mars identifiés par les lits de fleuves:

Le Smithsonian National Air and Space Museum rapporte le 20 mai 2005:

Des écoulements significatifs dans l'ancien temps sur Mars identifiés par les lits de fleuves par des géologues du National Air and Space Museum

Mars est maintenant un désert froid et sec, mais les satellites et les robots ont renvoyé de nouvelles évidences d'un climat plus chaud et plus humide il y a plus de 3.5 milliards d'années, quand les conditions ont pu avoir été plus favorables pour la vie.

Les géologues au Centre National Smithsonien du Musée de l'Air et de l'Espace pour les Etudes Planétaires et terrestres, travaillant avec des collègues de l'Université de la Virginie, ont découvert 21 lits de fleuve dans les vallées martiennes sèches, qui fournissent de nouveaux indices de ce climat antique. Les chercheurs ont déterminé que les fleuves Martiens étaient taille à peu près identique à celle de leurs équivalents sur terre, suggérant des quantités similaires d'écoulement d'orages ou de fonte des neiges rapide. Les résultats seront publiés dans le numéro de juin du magazine Geology.

Jusqu'à la découverte des canaux, les scientifiques ne pouvaient pas déterminer la quantité d'eau qui avait traversé ces vallées. Comme l'auteur Ross Irwin, géologue du Musée, l'a expliqué, "nous avions pensé depuis un certain temps qu'il a probablement plu ou neigé sur Mars autrefois, mais jusqu'à ce que nous ayons trouvé les canaux des fleuves nous n'avions aucune idée de si nous traitions d'une bruine ou de tempêtes." Les co-auteurs Robert Craddock, un autre géologue du National Air and Space Museum, et Alan Howard de l'Université de Virginie ont établi un "dossier pour des précipitations sur un Mars ancien chaud et humide" détaillé dans un papier de 2002.

De plus grandes et périodiques inondations découpent des lits de fleuves plus larges, donc en mesurant la largeur d'un lit, les géologues peuvent estimer l'importance de l'inondation qui l'a découpée. Pour expliquer la largeur des canaux Martiens, certaines précipitations ont probablement quelques centimètres ou plus de pluie par jour pendant des orages, ou plus de 10 pouces de neige fondue les jours particulièrement chauds. De plus grands déversements d'eau ont provoqué de plus grands canaux de fleuve, comme ils le font sur terre. Même en utilisant une méthode pessimiste pour estimer la quantité de l'eau évacuée par les fleuves, les fleuves martiens sont tout de même toujours aussi importants que leurs contre-parties terrestres en termes de volume d'eau par seconde pendant ces épisodes anciens d'écoulement.

Précédemment, seulement huit canaux de fleuve avaient été trouvés dans des vallées de Mars, deux de ces derniers par Irwin et Howard en 2002. Les nouvelles découvertes ont été faites en utilisant la caméra THEMIS sur le vaisseau spatial Mars Odyssey qui est actuellement en orbite autour de Mars. Depuis les 3.5 milliards d'années depuis que l'eau est passée par ces canaux, les fonds des vallées se sont en partie remplis de sable et de débris des impacts de météorites apportés par les vents, ainsi les canaux sont exposés seulement le long d'une partie de leurs fonds.

Les lits des fleuve de Mars ne semblent pas avoir été aussi longtempss actifs que les fleuves terrestres, cependant. "S'il pleuvait sir dûrement chaque jour dans tous les nombreux millions d'années depuis que l'écoulement s'est produit, Mars serait bien plus fortement érodé qu'elle ne l'est," dit Irwin. "Il semble plus probable que Mars ait été humide parfois avec des intervalles plus secs dans l'intervalle." Mars peut avoir toujours été un désert, mais comme le désert dans l'ouest des Etats-Unis, l'eau semble avoir été abondante au moins une partie du temps.

Le Center for Earth and Planetary Studies est l'unité de recherches scientifique du Département des Recherches et Collections du Musée National de l'Air et de l'Espace de l'établissement Smithsonien. Les scientifiques du centre effectuent des recherches originales qui va s'étend à des activités sur les sujets de science planétaire, la géophysique terrestre et la télédétection des changements environnementaux.

Source: http://www.nasm.si.edu/events/pressroom/releaseDetail.cfm?releaseID=134

Site web: http://www.nasm.si.edu/research/ceps/research/mars/mars.cfm

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 23 mai 2005.