L'eau -> Mars -> AccueilCliquez!

La vie sur Mars:

Courrier reçu

Et réponse à la suite.

Subj: un peu bidon quand meme
Date: 1/8/2003
De: "E"

Bien que je trouve votre site sur les Ovnis intéressant car l'un des rares qui relate aussi bien le phénomène, le dossier sur Mars est par contre moins bon

1. Au niveau des "couleurs de Mars" j'aimerai juste faire cette citation d'un autre scientifique qui me paraît plus appropriée, car l'argument que la NASA colore ses photos en rouge pour faire plus martien me paraît vraiment idiot... En réflechissant bien, si la NASA avait voulu modifier la couleur du ciel martien, elle l'aurait plutot colorier en bleu afin de fasciner le public qui y verrai une seconde Terre. N'oublions pas d'où la NASA tire ses fonds...

"Le Net foisonne de sites qui s'interrogent sur les véritables couleurs du ciel martien."

"Pour prouver que la couleur caramel ou rouge de l'atmosphère martienne n'est qu'une invention de la NASA, les webmasters présentent des images ou la balance des couleurs a été modifiée avec des logiciels de type photoshop."

"En quelques clics, ces personnes pensent redonner aux images leur aspect réel, ignorant de façon scandaleuse la difficulté de l'étalonnage d'images acquises par un instrument embarqué sur une sonde spatiale."

"Sur Mars le calibrage est un tel problème que l'on pense sérieusement, pour les prochaines missions au sol, à déposer une mire à plusieurs mètres des atterrisseurs, histoire de minimiser la diffusion de la lumière par les structures métalliques et de permettre une illumination complète de la cible."

2. Je cite votre site :) "L'affirmation qu'il n'y aurait pas de matière organique sur Mars est fausse, elle a été promue pour contrer l'expérience LR qui a détecté de la vie. Ceci est expliqué en détail par ailleurs dans ce site. Mais je ne suggère pas du tout qu'il y aurait assez de matière organiques dans l'atmosphère Martienne pour lui donner une teinte rouge."

Je trouve que vous vulgarier un peu trop les problèmes traités, car dans ce cas-là, pas une ni deux expériences ont été faites, mais 4. Et seule une de ces 4 expériences a conclu qu'il y avait de la vie sur Mars. Une vie néanmoins si peu dense que certains scientifiques ont eu des doutes sur le résultat de cette expérience.

Cependant, au cours de l'année 2003, je pense que les nombreuses missions qui vont être effectuées pourront nous éclaircir un peu plus sur ces questions, en esperant sincérement qu'ils trouveront des traces de vie sur Mars...

Ma réponse:

Subj: un peu bidon quand meme
Date: 1/8/2003
De: "E"

"Bien que je trouve votre site sur les Ovnis intéressant car l'un des rares qui relate aussi bien le phénomène, le dossier sur Mars est par contre moins bon"

... selon vous ;-)

Mais voyons les arguments.

Avant cela, permettez-moi une remarque. M'étant interrogé sur cette différence de niveau que vous indiquez dans mon traitement de ces deux sujets, je crois avoir pu en identifier la cause. Le sujet des OVNIS est, à mon avis au moins, très fortement controversé. J'ai donc tenté un effort de clarté, de précision, de citation de sources sérieuses et clairement référencées etc. Concernant Mars, il se peut que je n'ai pas été aussi pointilleux et précis simplement parce qu'il ne m'avait pas semblé qu'une controverse très vive existe; par exemple, je n'avais pas imaginé une seconde que la question de la couleur du ciel soit tellement "brûlante." Je suis donc heureux d'avoir ici l'occasion de discuter de ces sujets en apportant quelque élément solide lorsque cela peut sembler utile.

1. Au niveau des "couleurs de Mars" j'aimerai juste faire cette citation d'un autre scientifique qui me paraît plus appropriée, car l'argument que la NASA colore ses photos en rouge pour faire plus martien me paraît vraiment idiot... En réflechissant bien, si la NASA avait voulu modifier la couleur du ciel martien, elle l'aurait plutot colorier en bleu afin de fasciner le public qui y verrai une seconde Terre. N'oublions pas d'où la NASA tire ses fonds...

Tout d'abord, quel que soit le sujet, vous trouverez bien vite au moins un scientifique qui a un avis contraire aux autres. Je ne pense pas que les questions se règlent en citant simplement un avis, il me semble que le contenu de cet avis doit être d'abord examiné. Or, l'avis de ce scientifique me semble faible et à peu près celui de "monsieur tout le monde," ce que je discuterai plus loin.

En quoi voyez-vous que la NASA est particulièrement intéressée à investir dans des missions Martiennes? La NASA ne consacre que 1% à 2% de son budget à cela depuis des années. En tout état de cause, je ne prétends pas, moi, connaître la politique de la NASA, j'adresse le problème des couleurs avec des arguments qui ne dépendent pas de spéculations sur cette politique. Je ne suis même pas persuadé que la NASA fasse sa propre politique: certes, elle tire ses fond de la poche du contribuable Américain, mais je ne suis également pas du tout persuadé qu'elle en fasse l'utilisation qui serait vraiment souhaitée par les contribuables.

Si vous avez bien lu l'argument "la NASA colorie en rouge pour faire plus "martien," vous avez bien noté qu'il s'agit d'une idée soutenue par un ami (scientifique mais dans un autre domaine) et que je cite cet argument par simple souci de ne pas dissimuler un argument d'autrui qui ne me séduit en rien. Je ne souhaite pas que mon souci de donner la parole à mes contradicteurs soit retourné contre moi.

Soyons sérieux: ce n'est pas en faisant des procès d'intention à la NASA ou en spéculant sur des intentions de la NASA que la question des couleurs sera réglée comme vraie ou fausse question. J'ai bien d'autres arguments, qui ne se basent pas sur quelque objectif caché de la NASA. J'y reviendrais.

"Le Net foisonne de sites qui s'interrogent sur les véritables couleurs du ciel martien."

Simple constatation de ce scientifique, sans conséquence. L'abondance de personnes qui pensent que les couleurs des photos de Mars sont dénaturées (volontairement ou par simple incompétence) ne démontre en tout cas en rien que ces personnes ont tort et n'en donne pas l'ombre d'une raison.

Ceci omet également ce qui figure bien dans mes pages: qu'avant tout, la NASA elle-même et ses affiliés, sur leurs propres sites, "s'interrogent sur les véritables couleurs du ciel martien." Ceci semble avoir échappé à ce scientifique, qui n'a sans doute pas lu mes pages à ce sujet.

Maintenant, grâce à votre remarque, je vous en remercie, j'ai relu l'introduction à mes pages concernant les couleurs. J'y pose en quelque sorte une question, celle de la manipulation des couleurs, cette question même posée un peu partout sur l'Internet, notre scientifique à raison à ce sujet. Parce que cette question est posée, je l'ai reproduite. Mais je comprends que cela induit dans l'esprit d'un lecteur l'idée que la réponse serait exactement "Oui." J'ai donc apporté un complément à cette question, en y ajoutant "Est-ce absurde, vrai ou un peu vrai?" Cela, je le pense, permettra au lecteur de ne pas prendre la question comme stricte conclusion et l'amènera mieux à lire ce que je dis de ce sujet. La réponse n'est pas "non" pour autant, mais elle n'est pas un "oui" strict à la question non plus.

"Pour prouver que la couleur caramel ou rouge de l'atmosphère martienne n'est qu'une invention de la NASA, les webmasters présentent des images ou la balance des couleurs a été modifiée avec des logiciels de type photoshop."

Non pas du tout. Ceci est une présentation réductrice du propos de certains de ces webmasters et particulièrement du mien.

Ceci est inapproprié: quand on s'oppose à une thèse, il ne suffit pas d'aborder seulement un aspect particulier de cette thèse, il convient de les aborder tous. L'approche "Photoshop" a été ma première approche, dans laquelle je m'attendais à trouver que aucun bleu n'apparaît quand on diminue le rouge. Mais cela n'est pas là la totalité de mon argumentation générale, ce n'en est qu'un point de départ. Il y a en outre, comme détaillé sur mes pages:

Et bien sûr:

"En quelques clics, ces personnes pensent redonner aux images leur aspect réel, ignorant de façon scandaleuse la difficulté de l'étalonnage d'images acquises par un instrument embarqué sur une sonde spatiale."

Non, je n'ignore en rien cette difficulté, je maintiens justement que c'est à cause d'elle que la NASA a manqué de soin dans son interprétation des couleurs, ce que la NASA reconnaît. Les références de ceci sont bien indiquées dans mes pages.

Maintenant, soyons sérieux à propos du scientifique que vous citez.

Tout d'abord, j'ai facilement retrouvé la source de la citation que est un article sur:

http://www.nirgal.net/couleurs.html

J'engage nos lecteurs à visiter cette page, et à la lire en entier.

Et dans cet article, je lis exactement ceci:

Sur Mars, la molécule de CO2, qui compose la majeure partie de l'atmosphère martienne joue le même rôle que les molécules d'O2 et de N2 de l'atmosphère terrestre. Bleu le jour et rouge au couchant, voilà donc à quoi le ciel martien devrait ressembler.

Alors, où donc se trouve le problème? Ce scientifique affirme la même chose que moi.

Et plus loin...

Récemment, la NASA a publié un nouveau lot d'images Viking, qui montrent un ciel bleu pâle identique à celui du premier panorama couleur transmis depuis la surface martienne.

J'ai devant moi tous les CD-ROMs du nouveau lot d'image dont ce scientifique nous parle. (par exemple Viking Lander 1 EDR Images of Mars USA_NASA_PDS_VL_0001 Version 1). Je confirme prématurément ici, en attendant ma page concernant ces photographies: il a bien raison, ces photographies montrent un ciel bleu. Pour vous dire la vérité, je le trouve presque trop bleu.

"Sur Mars le calibrage est un tel problème que l'on pense sérieusement, pour les prochaines missions au sol, à déposer une mire à plusieurs mètres des atterrisseurs, histoire de minimiser la diffusion de la lumière par les structures métalliques et de permettre une illumination complète de la cible."

Pourquoi donc revoir la méthode de contrôle, si ce n'est parce que leurs couleurs actuellement publiées pourraient ne pas être les bonnes?

Ce scientifique nous dirait-il que les couleurs sont bel et bien fausses à cause des reflets de la structure de Viking sur la palette de couleurs de contrôle?

Mais alors, en quoi diable ceci constituerait-il un argument contre la thèse que les couleurs ne sont pas exactes?

"Pendant la mission Pathfinder, les scientifiques ont sous-estimé le revêtement poussiéreux qui adhérait à certaines roches à cause d'une méconnaissance de la façon dont la poussière atmosphérique affectait l'illumination de la surface. La lumière typiquement martienne qui baignait le site a effectivement donné l'impression que la surface de certaines roches était propre, et que ces dernières étaient donc propices aux analyses. A cause de cette illusion, le petit robot Sojourner n'a peut-être analysé que la poussière qui recouvrait ces roches"

Quel rapport entre ceci et le problème de la couleur du ciel?

2. Je cite votre site :) "L'affirmation qu'il n'y aurait pas de matière organique sur Mars est fausse, elle a été promue pour contrer l'expérience LR qui a détecté de la vie. Ceci est expliqué en détail par ailleurs dans ce site. Mais je ne suggère pas du tout qu'il y aurait assez de matière organiques dans l'atmosphère Martienne pour lui donner une teinte rouge."

"Je trouve que vous vulgarier un peu trop les problèmes traités,

Dans ce passage précis de mon site, le sujet n'est pas la détection de la vie, c'est pourquoi je dis bien "Ceci est expliqué en détail par ailleurs dans ce site." Il n'y a donc pas là de vulgarisation, mais simple invocation d'une chose dont les détails sont donnés ailleurs. Je reconnais que j'aurais du placer un lien pour ce renvoi. Mais je vais donner au-dessous ici les précisions sur ce point de vue.

De manière générale pour ma section Mars, il ne m'avait pas semblé utile dans mes pages de copier-coller les papiers scientifiques qui présentent ceci de manière non vulgarisée. Je vous engage donc à en prendre connaissance directement dans leur forme originale sur:

Il n'est pas utile que je liste d'autres références; il y a là sur www.spherix.com/mars des centaines de papiers scientifiques référencés concernant la question de la vie sur Mars.

Ce serait volontiers que je m'attellerais à la tâche de reproduire et traduire ces papiers dans mes propres pages, ce qui leur enlèverait l'aspect de vulgarisation que vous notez; cependant, vous devez comprendre que ces papiers sont protégés par les droits internationaux sur la reproduction des travaux intellectuels d'autrui et que je respecte ces droits, clairement précisés sur le site spherix. Je publierai cependant dans les prochains temps certains des papiers pour lesquels ces droits ne s'appliquent pas ou pour lesquels j'obtiendrais éventuellement les autorisations.

Vous noterez que le point de vue général de la NASA quant à l'existence de vie sur Mars n'est en rien en conflit avec le mien.

...car dans ce cas-là, pas une ni deux expériences ont été faites, mais 4. Et seule une de ces 4 expériences a conclu qu'il y avait de la vie sur Mars...

Tout d'abord, vous faites la même erreur que bien d'autres personnes: il était clairement énoncé et documenté avant que Viking n'entame les expériences, que si UNE et une seule de ces expériences montrait les signes attendus par cette expérience de présence de la vie, ce serait un résultat fortement éloquent, car il était clair pour tous que la difficulté majeure serait de réussir à trouver une trace de vie, le risque étant très grand de simplement "passer à côté sans rien voir."

"The biological payload supports three separate experiments which are based on different assumptions about the nature of a possible Martian biology. In the face of our relative ignorance of the local environmental conditions on Mars—for example, up to the present, there is no positive indication that nitrogen is present on Mars8—there is ample reason to approach the question of life detection on Mars with a broad approach. The combination of biological experiments on Viking is thus designed to create a diverse set of environments within which to elicit evidence of metabolism. Three kinds of metabolic question will be asked. Is there evidence for building up of molecules containing carbon starting with 14CO or 14CO2? Can small radioactive organic molecules be broken down to 14CO2? Are gases other than CO2 produced or consumed?"

Soit:

"La composante biologique à bord comporte trois expériences séparées qui sont fondées sur des hypothèses différentes au sujet de la nature d'une possible biologie Martienne. Face à notre ignorance relative des conditions environnementales locales sur l'exemple de Mars, jusqu'à présent - il n'y a aucune indication positive par exemple que l'azote soit présent sur Mars — il y a des des raisons suffisantes d'aborder la question de la détection de la vie sur Mars avec une large approche. La combinaison des expériences biologiques sur Viking est donc conçue pour créer un ensemble divers d'environnements dans lesquels ont peut obtenir des preuves de métabolisme. On posera trois sortes de question métabolique. Y a-t-il des preuves de l'accumulation de molécules contenant du carbone commençant par 14CO ou 14CO2? De petites molécules organiques radioactives peuvent-elles être décomposées à 14CO2? Y a-t-il des gaz autres que le CO2 produit ou consommés?"

La mise en oeuvre de plusieurs expériences de principe différents n'était donc au départ en rien supposée être par nécessité de vérification d'une des expériences par les autres, mais avait été voulue pour éviter que la vie ne soit pas détectée, ce en multipliant les chances de la détecter par plusieurs aspects sous lesquelles elle pourrait se manifester, par plusieurs expériences différentes cherchant des indices différents de formes de vies sur lesquelles peu pouvait être imaginé à l'avance.

C'est seulement après l'obtention des résultats que cette "règle du jeu" à été modifiée.

Ensuite, Voici ces quatre expériences résumées et leur résultats, donnés par la NASA dans:

(Un papier qui me semble avoir quelque caractère de noyage de poisson.)

GCMS (Spectrométrie de masse, chromatographie en phase gazeuse): pour déterminer la présence ou l'absence de composés organiques. Résultat négatif (cad donné en réalité comme comparable à ce que l'on obtiendrai dans l'Antarctique). Le problème avec GCMS est que cette expérience à failli à donner des résultats non équivoque quand cette expérience a été renouvelée ...sur Terre, et la situation était même déjà équivoque avant Viking:

"A key post-Viking revelation may reconcile the apparently opposing results of the LR and GCMS experiments. To drive home the full implication of their negative Mars result, the GCMS experimenters published test data obtained prior to launch. Antarctica had been selected as the most Mars-like area on Earth and, accordingly, samples from the Antarctic desert were used to calibrate the test standards GCMS which "corresponds almost exactly to the flight instrument with the exception of the associated test equipment and the capability of reusing a single sample oven which is filled manually." A NASA-supplied, bonded soil, Antarctic No. 638, was placed in the GCMS. Large numbers of organic compounds were identified, demonstrating sensitivities for the GCMS ranging from 43 ppb to 150 ppb. In 1979, Biemann reported that organics were undetectable in an Antarctic soil tested by the GCMS prior to launch, but did not say that organics were present in that sample, a significant omission."

Soit:

"Une révélation capitale post-Viking peut réconcilier les résultats apparemment opposés des expériences LR et GCMS. Pour mettre à l'abri la pleine implication de leur résultat négatif, les expérimenteurs de GCMS ont fait des tests avant le lancement. L'Antarctique avait été choisi comme étant le secteur de la Terre ressemblant le plus à Mars, et en conséquence, des échantillons pris dans le désert antarctique ont été employés pour calibrer des GCMS de test qui "correspondent presque exactement à l'instrument de la mission excepté l'équipement de test associé et les possibilités de réutiliser un unique four témoin qui peut être rempli manuellement." Un échantillon de sol fourni par la NASA, lié, numéro Antarctic-638, a été placé dans le GCMS. De grands nombres de composés organiques ont été identifiés, démontrant des sensibilités pour le GCMS s'étendant de 43 à 150 ppb. En 1979, Biemann a signalé que les produits organiques étaient indécelables dans le sol antarctique examiné par le GCMS avant le lancement, mais n'a pas indiqué que les produits organiques étaient présents dans cet échantillon, une omission significative."

LR (Labelled release), radiorespirométrie. Résultat positif, comme vous le notez, je ne développerai pas abondamment ici. Je citerai plutôt simplement le résultat:

"The first actual science data from the biology instrument were returned from Mars 4 weeks before this report was written. In this interval, during which the instrument functioned nominally, all three of the experiments yielded data indicating that the surface material of Mars is chemically or biochemically quite active."

Soit:

"Les premières données scientifiques réelles de l'instrument de biologie ont été retournées de Mars 4 semaines avant que ce rapport ait été écrit. Dans cet intervalle, pendant lequel l'instrument a fonctionné nominalement, chacune des trois de ces expériences ont rapporté des données indiquant que le matériel extérieur de Mars est chimiquement ou biochimiquement tout à fait en actif."

Je reviendrais ensuite sur l'ambiguïté de: "chimiquement ou biologiquement."

PR (pyrolytic release): Il s'agissait de vérifier si du carbone est assimilé, l'idée étant que la vie assimile le carbone pour en faire des molécules organiques complexes. Le résultat de PR a été:

"Analysis of the results shows that a small but significant formation of organic matter occurred..." soit "L'analyse montre qu'une petite quantité mais une quantité significative de matière organique a été formée...", ce qui était le résultat positif.

"Although these preliminary findings could be attributed to biological activity, ..." soit "Bien que ces résultats préliminaires pourraient être attribués à l'activité biologique, ..." (on se demande en quoi les résultats sont préliminaires, ce sont des mesures faites, seule l'interprétation pourrait être préliminaire ou finale.)

Ici, l'expérience donne un résultat que l'on peut attribuer à l'activité biologique, ce qui constitue un résultat positif, mais étonnamment on nous dit ensuite que "d'autres expériences devraient être faites." Ceci n'est en rien équivalent à prétendre que l'expérience PR a été négative.

De plus, "The pyrolytic release (or carbon assimilation) experiment is designed to measure either photosynthetic or dark fixation of CO2 or CO into organic compounds10,11. Both of these gases are known to be present in the atmosphere of Mars, and the experiment is designed to simulate, as closely as conditions permit, the actual Martian environment. The experiment hardware includes a xenon arc lamp with a spectral range and distribution quite similar to the solar spectrum, and with an intensity of about 20% of the maximum Martian solar irradiation at the surface. The light source is provided with a filter to remove ultraviolet radiation below 340 nm to prevent the non-biological fixation of carbon monoxide into organic compounds, as has been reported by Hubbard et al."

Ce qui nous indique que le résultat positif signifie bien la photosynthèse ou un type assimilé de fixation du CO ou CO2 dans des composants organiques; et que les précautions pour éviter des réactions non biologiques ont été prises.

GEX (Gas Exchange Experiment): cette quatrième expérience, GEX, est destinée à rechercher une vie qui serait "dormante," et prévoit de "réveiller" cette vie qui ne serait autrement pas détectée par les autres expériences. En tout état de cause, là encore, "That the CO2 arises as a result of biological oxidation cannot, of course, be ruled out at this time," soit "Que du CO2 ait été émis en résultat de l'action d'une action biologique ne peut pas, bien entendu, être exclu actuellement." Ecnore une fois, un résultat positif, formulé étrangement comme "ce résultat positif n'exclut pas qu'il puisse y avoir de la vie," tandis qu'il était prévu avant l'expérience qu'un tel résultat serait un indicateur d'une vie dormante.

Vous pensez que quatre expériences ont été menées et que une seule a été vaguement positive.

Au contraire, trois ont fourni un résultat positif et une un résultat un résultat négatif; et cette même expérience à résultat négatif a plus tard également fourni un résultat négatif ...pour la Terre.

Voici une source que nous pouvons tous deux admettre comme "neutre:"

"Afin de détecter ces manifestations de la vie, chaque atterrisseur Viking était doté de trois dispositifs d'analyse. Un quatrième appareil, qui combinait la technique de chromatographie gazeuse et celle de la spectrométrie de masse, avait pour fonction d'analyser la composition chimique du sol et, en particulier, de révéler la présence éventuelle de molécules organiques."

"Les différentes expériences effectuées ont donné des résultats qui, dans un premier temps, ont laissé les spécialistes extrêmement perplexes. En effet, les "détecteurs de vie" ont fourni des réponses nettement positives, mais l'analyseur chimique, pourtant extrêmement sensible (il était capable de détecter une proportion de matière organique égale à une part pour quelques dizaines de millions de parts de substance inorganique), n'a pas trouvé la moindre trace de molécules organiques. Il semble, en fait, que les réponses des "détecteurs de vie" traduisent une activité chimique très particulière du sol martien, soumis continuellement au rayonnement ultraviolet du Soleil. Selon certains experts, cette activité serait due à la présence de superoxydes et d'hyperoxydes à la surface de Mars, mais d'autres processus chimiques ont été également proposés."

C'est moi qui souligne. Il n'y a rien de fondamentalement faux dans l'article, mais d'une part il ignore la remise en cause de GCMS, d'autre part, il ignore ce qui est dit "selon certains autres experts," et enfin, il cite des explication chimiques fortement contestées depuis et d'autres processus qui ne sont que des propositions. Il ignore les conclusions que l'on devrait tirer des expériences sur les échantillons stérilisés, et ainsi de suite. Conclusion pour le lecteur: il n'a a donc pas de vie sur Mars. Au moins l'article dit-il justement que les trois expériences de biologie, et non une seule, on fourni des résultats positifs.

Un autre article généraliste dira:

"Les sondes réalisent trois expériences pour détecter d'éventuelles formes de vie, mais les résultats ne sont pas probants."

Qui vulgarise? Quel lecteur profane fera la différence entre "pas probants" et "probant de l'absence de vie?"

Voici ce que les vulgarisateurs auraient pu diffuser en 2000 afin d'actualiser leurs présentations des résultats Viking:

"Co-author Dr. Arthur Lafleur, Assistant Director of MIT's Environmental Health Science Center, provided information that refutes the most often cited argument against the LR life detection experiment -- the lack of organic matter, the stuff of life, on Mars, as reported by the Viking organic analysis gas chromatograph mass-spectrometer (GCMS)."

"Lafleur, who helped develop the Viking GCMS instrument, and a co-author of the original report of no organic matter on Mars, revealed unpublished results of pre-mission tests."

"They showed that the instrument sent to Mars could easily have missed biologically significant amounts of organic matter in the soil, as it had in a number of tests on Earth."

"Thus, the Mars GCMS results no longer can be considered proof that the LR failed to detect living microorganisms."

Soit:

"Le Dr. Arthur Lafleur, sous-directeur du centre environnemental de la Science de santé du MIT, a fourni l'information qui réfute l'argument le plus souvent cité contre l'expérience LR de détection de la vie: l'absence de matière organique sur Mars, la substance de la vie, comme rapporté par le spectromètre de masse - chromatographe en phase gazeuse de Viking (GCMS)."

"Lafleur, qui a aidé à développer l'instrument GCMS de Viking, et un des co-auteur du rapport original de l'absence de matière organique sur Mars, a révélé des résultats non publiés des essais avant la mission."

"Ils ont démontré que l'instrument envoyé sur Mars pourrait facilement avoir manqué des quantités biologiquement significatives de matière organique dans le sol, comme il l'a fait dans un certain nombre d'essais sur terre."

"De ce fait, les résultats de Mars GCMS ne peuvent plus être considérés comme preuve que LR n'a pas détecté de micro-organismes vivants."

Mais bien entendu, vous trouverez beaucoup plus de références anciennes ou jamais mise à jour ou non informées qui ne mentionneront rien de tout ceci. Egalement, vous trouverez de nombreuses références qui vous diront "qu'une seule expérience a donné un résultat, mais ambigu."

Toutes ces expériences avaient fait l'objet d'études très poussées, et avaient toutes été testées sur Terre dans toutes sortes de conditions avec toutes sortes d'échantillons pour qu'il soit assuré que des résultats positifs ne puissent pas être obtenu avec des échantillons stériles. Et, je le rappelle, quand sur Mars les échantillons ont été stérilisés, il n'y eut plus de réponse positive de leur part, ce qui aurait été le cas si c'était une chimie qui avait causé les effets. Seule GCMS a fait l'objet de tests peu soigneux et aujourd'hui mis en cause.

En conclusion, si ces résultats ont par la suite été contestés, ce fut sur des bases fausses telle que "une seule expérience à donné un résultat positif sur les quatre" ou "il fait trop froid sur Mars" ou "il n'y a pas d'eau sur Mars" ou "il pourrait maintenant être trouvée quelque cause autre que biologique (cad, tant que toute possibilité de découvrir un jour futur une réaction chimique qui imite ces signes de vie n'est pas éliminée, affirmons que Viking n'a pas trouvé de vie)" et ainsi de suite.

C'est également parce qu'alors la "règle du jeu" a changée en cours de partie. Il était convenu que ces expériences étaient conçues pour détecter peut-être la vie, c'est à dire qu'un résultat positif d'une des expériences signifiait la vie et non pas un résultat attribuable à soit la vie soit la chimie, ce qui aurait impliqué que toutes ces expériences étaient stupides dès le départ (et il était aussi prévu qu'un résultat négatif de toutes les expériences ne signifierait aucunement la preuve de l'absence de vie, mais seulement l'échec de ces expériences).

Ensuite, et seulement ensuite il fut dit qu'un résultat positif signifiait soit la vie soit la chimie, et la vie seulement si encore d'autres expériences pouvaient le confirmer. Il fut alors estimé qu'un résultat positif pour la vie doive s'exprimer sous la forme "chimie ou vie, on ne sait pas, la vie ne peut pas être exclue, mais...", c'est à dire exactement sous ces formes:

J'avais dit que je reviendrais ensuite sur l'ambigüité de: "chimiquement ou biologiquement." C'est extrêmement simple:

"... it is interesting that the two experiments dealing directly with radioactive carbon chemistry yielded positive responses, and both were eliminated by heat sterilization of the martian sample."

Après que les expériences aient donné les signes que l'on avait considérés être ceux de la vie, les échantillons ont été stérilisés, pour deux des trois expériences de biologie. Ensuite, ces deux expériences ont été refaites sur ces échantillons maintenant stérilisés, et il n'y a plus eu ces manifestations de la vie. Pourquoi proclamer la conclusion la moins probable? Est-ce tellement difficile d'en tirer la conclusion la plus probable?

Un autre point: il fut dit que la spectrométrie donnait des résultats similaires à ceux de l'Antactique sur Terre, "où la vie n'existe pas," et que pour cette raison les résultats positifs des trois expériences de biologie doivent être rejetés. Mais ceci s'est révélé faux par la suite.

De plus, il y a encore bien d'autres arguments que les résultats Viking pour au moins soutenir qu'il est faux de prétendre qu'il est prouvé qu'il n'y a pas de vie sur Mars.

Je ne suis pas absolument et définitivement certain qu'il y ait de la vie sur Mars, mais je note que tous les indicateurs permettant de le déterminer ou de l'imaginer penchent vers cela, et ce de plus en plus au fur et à mesure des recherches, y compris des recherches encore d'actualité sur les données Viking, tandis que "l'homme de la rue" tel que je le rencontre m'assure qu'il a été prouvé qu'il n'y pas de vie sur Mars. C'est simplement faux.

"Une vie néanmoins si peu dense que certains scientifiques ont eu des doutes sur le résultat de cette expérience."

Au contraire c'est la puissante et rapide intensité de la réaction positive à LR qui a été une des objections au résultat cette expérience: il a été estimé par certain scientifiques qu'il y avait eu "trop de vie" détectée par LR pour que ce soit possible qu'il s'agisse de vie. Il est amusant de noter que ce "trop de vie" était quantitativement:

"For the first 10 hours, the magnitude and kinetics of gas evolution closely followed those obtained from terrestrial soils tested under terrestrial conditions"

Soit, "trop de vie" ou "une vie si peu dense" est en fait, environ autant de vie que ce que l'on avait pu obtenir avec des sols terrestres en testant l'expérience LR sur Terre; ni plus ni moins.

Je ne cite pas uniquement l'expérience LR de Viking en 76 ni même uniquement Viking à l'appui de mon opinion qu'il y a de la vie sur Mars. Bien d'autres arguments sont donnés dans mon site. Je vois là un large faisceau non pas de "preuves définitives" mais de nombreuses indications qui se corroborent. Presque chacune pourrait être prise isolément, et pour chacune quelque théorie plus ou moins vraisemblable pourrait en proposer des causes non-biologiques. Mais l'improbabilité forte de bon nombre de ces théories non biologique, associée au manque d'une théorie non biologique qui expliquerait toutes ces caractéristiques, tandis qu'au contraire la théorie biologique les explique toutes, font que la balance penche maintenant du côté biologique dans mon opinion.

Je ne veux avoir ni espérances ni croyances. Je ne tiens pas à vous convaincre ou à "partir en croisade," mais je vous donne simplement mes réponses argumentées et soutenues à vos objections. Je veux aussi dire qu'en science il n'y a pas de réponses ni d'objections absolument définitives.

Je dois aussi dire que je ne pense pas que la NASA "conspire" à cacher la vie sur Mars, car elle ne la cache aucunement. La NASA est par ailleurs une très grande maison avec des intérêts variés d'un groupe à l'autre et de nombreux contractants, aussi si il y a quelque parfum de conspiration à l'occasion, il s'agit souvent de "conspirations" de la NASA contre la NASA ;-) ce qui rend ce mot plutôt vide de sens.

Je ne pense pas non plus que la communauté scientifique dans son ensemble "conspire" à réfuter des résultats autrement probants; mais par ailleurs, je pense qu'après la publication des données et leur commentaire entaché d'ambiguité, des objections (de plus en plus caduques) ont été hâtivement formulées et ont laissé dans les esprits l'idée de l'absence de vie sur Mars, et que ceci a causé un désintérêt malheureux pour cette question, voire une ridiculisation du sujet, pendant de nombreuses années, parmi le grand public et parmi ceux de la communauté scientifique ayant eu à cause de cela particulièrement peu de volonté de vérifier l'état des découvertes de Viking et ultérieures.

Encore une fois, je vous engage fortement à lire les publications à ce sujet. http://www.spherix.com/mars/spie2/Reprint76.htm est peut-être l'une de celles dont la lecture est essentielle.

"Cependant, au cours de l'année 2003, je pense que les nombreuses missions qui vont être effectuées pourront nous éclaircir un peu plus sur ces questions, en esperant sincérement qu'ils trouveront des traces de vie sur Mars..."

Certes. N'est-il pas réconfortant pour ceux qui partagent la thèse de la vie sur Mars, que de constater qu'après une longue période d'ignorance et de rejet de toute idée de vie sur Mars, des scientifiques se remettent à traiter de la question? Ne pensez-vous pas que cela soit bel et bien dû au fait que les arguments contre la vie sur Mars antérieurement donnés se soient révélés faibles?

Merci de m'avoir écrit.

Cordiales salutations
PG

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 11 janvier 2003