Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Documents:

Le chercheur Budd Hopkins qui s'est spécialsé dans la question des enlèvements OVNI partage sa réaction à propos de l'émission TV spéciale OVNI récente de la chaîne ABC, "OVNIS: Voir c'est croire," par Peter Jennings, qui a été diffusée le 24 février 2005.

Courtesy of the Intruders Foundation.

De: BUDD HOPKINS

VICTOR Stream List:

Durant l'année de passé les producteurs de Jenning m'ont interviewé un certain nombre de fois, et parce que j'ai senti ce qu'ils avaient en tête, j'ai fait, à titre préemptif, un certain nombre d'observations prudentes et bien précises au sujet du phénomène d'abduction OVNI.

Tous ces points cruciaux ont été enregistré par ABC sur bande vidéo et étaient conçus pour souligner la réalité physique des abductions OVNI et pour démontrer l'implausibilité des explications sceptiques courantes. A sa honte, ABC a supprimé TOUTES ces observations.

Je savais, naturellement, que l'explication favorite du moment par les sceptiques est impossiblement simple: les rapports d'abduction, croient-ils, sont tous dus à des perceptions erronnées durant la "paralysie de sommeil." Venant en deuxième position est une autre croyance incorrecte: les rapports d'abduction, disent-ils, "apparaîssent SEULEMENT sous hypnose," et puisque l'hypnose est "totalement incertaine," tous les rapports d'abduction doivent être rejetés.

A la lumière de ces erreurs et déclarations erronées péniblement familières, je me suis efforcé dans mes interviews enregistrées en vidéo d'expliquer ce qui suit:

  • Dans les deux premières décennies de notre recherche, TOUS les cas d'abductions importants impliquaient des les personnes qui étaient en dehors de leurs maisons quand elles ont été enlevées. AUCUN ne se trouvait paralysé dans leurs chambres à coucher. Ils conduisaient des voitures, marchaient, pêchaient, chassaient et, dans un cas célèbre, conduisaient un tracteur à une ferme. La "paralysie de sommeil" comme explication des abductions OVNI est donc, ipso facto, un point de départ risible. Néanmoins TOUS mes déclarations insistants sur ce point ont été systématiquement éliminés par les producteurs.
  • En second lieu, j'ai indiqué qu'il y a beaucoup de rapports d'abuction faisant participer deux, trois, six personnes ou plus qui ont été enlevées simultanément et dont les souvenirs fortement détaillés sont pratiquement identiques. Ce seul fait élimine non seulement la "paralysie de sommeil" mais la "propension à l'imagination" ou toutes les autres aberrations psychologiques idiosyncratiques comme causes déclenchantes. Mes descriptions de ces nombreux cas d'abductions multiples ont de même été complètement supprimées par les producteurs.
  • Troisièmement, j'ai montré aux interviewers beaucoup de photos, d'encore un fois, des marques corporelles pratiquement identiques, des cicatrices en lignes droites et des traces au sol d'atterrissage aux emplacements d'enlèvements, et d'autres conséquences physiques. TOUS ces exemples photographiques nets d'évidence physique ont été supprimés par les producteurs.
  • Quatrièmement, je n'étais pas le seul à faire ces remarques. Mon collègue le Dr David Jacobs a été invité par ABC pour effectuer une séance de régression hypnotique devant les caméras, mais puisque la femme qu'il a choisie avait été enlevé pendant la journée tout en conduisant une voiture, le cas ne s'adaptait pas à l'ordres du jour de la "paralysie du sommeil" d'ABC et a été non seulement ainsi supprimé, mais les nombreuses d'haures d'interviews du Dr Jacobs ont été également exclues.
  • Cinquièmement, j'ai expliqué très clairement que peut-être 30% de tous les rapports d'abduction rassemblés par des chercheurs sont rappelés SANS AIDE DE L'HYPNOSE, un fait qui rend la question de l'hypnose discutable. Ce point a été également supprimé par les producteurs dont le seul but, il apparat, Ltait d'éliminer toutes données qui contredisent leurs hypothèses explicatives qui sont fausses de façon voyante.

En dépit d'avoir présenté – et réitéré - les points ci-dessus, les producteurs ont choisi placer devant les caméras deux scientifiques debunker (dont les expériences avec une seule poignée de sujets restent encore à être prises au sérieux par la communauté des psychologues) pour étayer la théorie intenable de la "paralysie de sommeil", l'affirmation fausse "d'aucune évidence physique", et l'affirmation de façon totalement fausse de "tout ça vient de l'hypnose."

Les présentations suffisantes de ces deux experts potentiels ont été accompagnées par de sinistres "reconstitutions" de "paralysie du sommeil" par les producteurs, avec la panoplie complète de lumières clignotantes et de musique mystifiante. L'interview enregistrées en vidéo d'un professionnel de la santé mental sérieux comme le Dr John Mack a de même été supprimée, avec mon rapport qu'au cours des années huit psychiatres et nombreux d'autres professionnels de la santé mentale étaient venu chez moi au sujet de leurs propres enlèvements à bords d'OVNIS.

Le but évident des producteurs était de cacher le fait qu'au sein de la communauté de la santé mentale, il y a là de nombreux professionnels qui regardent avec amusement la théorie de la "paralysie de sommeil", et qui acceptent la réalité physique des abductions OVNIS.

Donc, que peut-on dire au sujet d'une présentation délibérément malhonnête comme le "Seing is beliveing" ["voir c'est croire"] de Peter Jenning au sujet des abductions? Peut-être ne peut-on que hausser les épaules et avertir, encore une fois, que les membres peu curieux de la presses et les nombreux esprits fermés, les scientifiques conservateurs, auraient mieux fait de sortir collectivement leurs têtes hors du sable et de nous rejoinde dans notre travail.

Quoi que puisse être l'attitude personnelle de chacun envers le phénomène d'abduction OVNI, la science insiste sur le fait qu'un phénomène extraordinaire exige une recherche extraordinaire. Ce que ABC nous a servi dans la nuit de jeudi était, en lieu et place, une extraordinaire négation du phénomène d'abduction, et une suppression brutale des évidences pour ce qui pourrait bien être l'événement le plus important dans l'histoire humaine.

Peter Jennings et son équipe devraient avoir honte.

BUDD HOPKINS,
New York, Vendredi, 25 février 2005

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 27 février 2005