Journaux 1960-1969 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Ceci est l'éditorial du "Guardian Review" de Garden City, Michigan, Etats-Unis, du 9 Mars 1966, écrit par Joyce Hogelthers.

Ce septembre passé tandis que je chassais les jeunes de la maison pour les envoyer à l'école, les habitants d'Exeter, New Hampshire, chassaient des soucoupes volantes avec des résultats à peu près identique.

Il me semble que depuis que notre Mariner a pris des photos de Mars et que nos officiels ont dit qu'il ne pourrait pas probablement pas y avoir de la vie là bas, les OVNIS que nous observons s'étaient mis à se comporter différemment. Ils viennent passer comme l'éclair au-dessus des grandes villes et des villes et des villages et ils oscillent comme pour dire "bonjour," terrifiant et embarrassant leurs spectateurs.

Bien que la plupart des spectateurs qui ont été témoin de ces phénomènes plusieurs fois disent qu'à leur première observation ils étaient terrifiés, la seconde les a simplement submergé d'étonnement.

Non seulement les OVNIS montent et descendent viennent bien en vue, mais ils laissent tomber des tiges semblables à de l'aluminium vers les câbles de haute tension, et ils en absorbent la substance sans se soucier d'être observés pendant leur dîner.

Peut-être que la chose la plus mystifiante au sujet des soucoupes volante n'est pas leur existence, mais le fait que les fonctionnaires du gouvernement ne les reconnaissent toujours pas publiquement.

Soixante personnes à Exeter ont vu, à différentes heures, les OVNIS tels que rapportés par John G. Fuller au magazine "Look." Non seulement ils les ont vus, mais ils ont pris des photos d'eux, mais les officiels restent silencieux, ou permettent au mieux la publication de quelques lignes, indiquant leur croyance que les habitants d'Exeter sont les victimes d'une hystérie de masse.

En parlant à plusieurs amis, j'ai constaté que bon nombre d'entre eux sont très satisfait de cette situation, croyant que tant que les officiels demeurent silencieux, cela signifie qu'il n'y a rien du tout.

CEPENDANT qu'en sera-t-il si une belle soirée, alors que vous vous tenez à la porte de votre cuisine, vient planer là dans votre arrière-cour une "soucoupe volante." Pendant que vous regardez, elle se laisse observer, et vous courez terrifié vers le téléphone et appelez les officiels.

Vous: "Il y a une soucoupe volante qui plane dans mon arrière cour, qu'est ce que je dois faire?"

Les officiels: "Calmez-vous, chère Madame. Il n'y a une aucune chose telle que des soucoupes volantes. Vous êtes la victime d'une hallucination."

Les officiels: "Mais elles se montre à moi. Elle a des lumière clignotantes et elle absorbe même une partie de mon électricité."

Les officiels: "Impossible."

Vous: "Maintenant mes enfants la voient aussi. Ils hurlent de terreur, "oh s'il vous plaît venez nous aider?"

Les officiels: "Chère Madame, laissez moi à nouveau vous assurer en tant que fonctionnaire de gouvernement de votre pays, qu'il n'y a aucune SOUCOUPE VOLANTE. Nous n'avons rien publié à ce sujet, donc, comme vous devriez facilement le comprendre, vous êtes une victime de l'hystérie et de l'illusion."

Tandis que ces mots RASSURANTS atteignent vos oreilles, la "chose" vous atteint et vous avale, vous emmenant au loin dans un brusque accès de vitesse. Et même pendant que votre famille vous pleure, les officiels leur assureront qu'ils souffrent seulement d'hystérie et d'imagination délirante, parce qu'il n'y a aucune soucoupe volante, puisque la chose qui vous a avalée n'était même pas là, et donc, vous n'êtes pas vraiment parti. C'est entièrement une illusion.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 1 mai 2002