Goshen 1950 -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Rencontre d'un DC-3 de la TWA avec un OVNI, Goshen, Indiana, 1950:

Synthèse de l'enquête par le Dr. James E. McDonald:

7. Cas 7. Goshen, Indiana, 27 Avril 1950:

Une autre observation ancienne depuis une ligne aérienne m'a semblé digne d'être re-vérifiée par mes soin, elle a fait participer l'équipage et les passagers du vol d'un DC-3 de la TWA dans la soirée du 27.04.1950 (Refs. 4, 5, 10, 23). J'ai interviewé à la fois le pilote, le Capitaine Robert Adickes, et le copilote, le capitaine Robert F. Manning, et ils ont confirmé toutes les principales caractéristiques de l'observation d'abord rapportée en détail dans un compte rendu de magazine par Keyhoe (réf. 31). Le DC-3 était à environ 2000 pieds, se dirigeant vers Chicago, quand, à environ 20:25, l'équipant a repéré un objet rouge incandescent à l'arrière de son aile droite, loin en arrière. L'équipage m'a envoyé une copie des notes qu'ils ont faites plus tard cette nuit à leur hôtel de Chicago. Citation des notes:

"Il était semblable dans son aspect à une lune rouge, et semblait se rapprocher de nous à une vitesse relativement lente. J'ai observé son approche pendant environ deux minutes, essayant de déterminer ce que cela pourrait être. Alors j'ai attiré l'attention d'Adickes vers l'objet en lui demandant ce qu'il pensait que c'était. Il a sonné pour appeler notre hôtesse, Gloria Henshaw, et le lui a montré. A ce moment-là l'objet était à une position relative d'environ 100 degrés et légèrement plus bas que nous. Il semblait apparemment maintenit sa position relative nous, environ un demi-mile de distance."

Le compte rensu de Manning indique alors que le Capitaine Adickes a renvoyé l'hôtesse pour qu'elle alerte les passagers (voir le compte rendu de Keyhoe, réf. 31), et a alors engagé le DC-3 à tribord pour essayer de se rapprocher de l'objet inconnu. Les notes de l'équipage continuent ainsi:

"Pendant que nous virions, l'objet a semblé virer loin de nous dans une direction juste à l'ouest du nord, vers le secteur d'aéroport de South bend. Il a semblé descendre à mesure qu'il accélérait et en quelques minutes nous l'avons perdu de vue..."

Discussion:

Bien que, dans mon entrevue, j'aie trouvé quelques différences dans la forme rappelée de l'objet, telle que s'en rappelaient les deux pilotes de la TWA, tous les deux étaient catégoriques en disant que ce n'avais aucunement été un avion, tous les deux ont souligné sa lueur rouge, et tous les deux ont été impressionnés par son départ à grande vitesse. L'équipage m'a fait remarquer qu'ils n'avaient jamais vu aucune autre chose semblable à cela ni après ni avant; et ils ont concédé, en réponse à ma question, que le nombre de rapport OVNIS provenant de pilotes de lignes aériennes en diminution ces dernières années est probablement principalement causé par l'hésitation des pilotes à en faire le rapport. Tous deux, lui et Adickes, comme la plupart des autres pilotes que j'ai interrogés, ont cependant indiqué qu'ils ne savaient rien de quelque interdiction dans les règlements de ligne aérienne qui exclurait de tels rapports. J'ai mentionné à Adickes qu'il y a indication indirecte dans une référence (réf. 5) que l'explication officielle pour cette observation était que c'était des "reflets de hauts fourneaux dans les nuages." Il a répondu que c'était absolument inadmissible. Il doit être noté qu'ici, comme dans beaucoup d'autres observations de pilotes, une limite absolue, même si elle est mal définie, doit être imposée à la distance de vision en vertu de la ligne de vision inclinée de haut en bas. Dans de tels exemples, des explications par des météores sont presque automatiquement exclues. Le cas de Goshen n'a aucune explication météorologique, astronomique, ou optique évidente.

Source: Dr. James E. McDonald, Prepared Statement on Unidentified Flying Objects, Page 46-47, Hearings, 1968.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 6 septembre 2002