Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Documents:

Revues de livres:

Le site Internet de Stanton T. Friedman est à: www.stantonfriedman.com

Revue du livre de Susan Clancy
"Abducted: How people Come to Believe They Were Kidnapped by Aliens"

("Abducté: comment les gens en viennent à penser qu'ils ont été kidnappés par des extraterrestres")

Harvard University Press 2005
179 pages

Par Stanton T. Friedman

23 avril 2006

Je n'avais eu que peu d'espoirs pour le livre "Abducted: How people Come to Believe They Were Kidnapped by Aliens" ["Abducté: comment les gens en viennent à penser qu'ils ont été kidnappés par des extraterrestres"] par le Dr. Susan A. Clancy. Après tout, la séquence au sujet des abductions qui la montrait lors du "documentaire" proprement fallacieux de Peter Jennings le 24 février 2005 était absolument non scientifique. L'accent était mis sur la paralysie de sommeil sans qu'aucune part ne soit donnée aux personnes multiples étant enlevées en même temps, ni aux abductions qui ont lieu autrement que quand l'abducte dort dans son lit, ni au fait que beaucoup de gens s'en rappellent les détails sans utilisation de l'hypnose. Ceci, malgré le fait que toute ces points avait été indiqués par Budd Hopkins pendant son interview par Peter Jennings, mais qui n'ont pas été montré dans l'émission. Je n'ai pas été impressionné non plus de ce qu'elle a eu à dire lors de l'émission TV de Larry King de juillet passé. Mais j'ai été encore choqué par la quantité de biais et de préjugés qu'elle montre dans son livre. Elle devrait être dénoncée pour ses inexactitudes grossières dans ses comptes rendus, aussi bref qu'ils aient été, des divers cas au sujet desquels je suis bien informé. On doit se rappeler que sa prétendue recherche a été menée à l'Université de Harvard en utilisant des financements du gouvernement, et que le livre a été édité l'Université de Harvard. J'ai l'impression qu'ils n'avaient pas eu assez de fonds pour s'offrir un contrôleur de fait.

Elle décrit comment elle est entrée dans la recherche d'abduction parce qu'elle avait travaillé au syndrome des faux souvenirs en ce qui concerne l'abus sexuel des enfants. Il y avait toujours eu le problème de déterminer si un abus avait vraiment eu lieu. Les abductions seraient beaucoup plus faciles parce que "il y a là un groupe qui a eu des 'souvenirs réprimés', mais il serait beaucoup moins pénible d'entendre leurs souvenirs que des souvenirs d'abus sexuel de l'enfance." Aucune base n'est donnée pour cette proclamation idiote. Le Dr. Benjamin Simon, un psychiatre exceptionnel qui avait l'habitude de l'hypnose médicale pour aider de nombreux traumatisés de guerre à retrouver leurs souvenirs horrifiants et travailler dessus, avait même dit au Dr. James McDonald que l'intensité de l'émotion dans les sessions avec Betty et Barney Hill était parfois plus intense que ce qu'il avait trouvés dans ces cas militaires qu'il avait traités. J'ai vu le film que l'armée avait tourné montrant le Dr. Simon traitant d'un grand nombre d'anciens combattants en détresse et leur amnésie.

Elle poursuit, "encore mieux, les abductés des extraterrestres étaient des gens qui avaient développé des souvenirs d'un événement traumatique dont je vous être assez certaine qu'il ne s'était jamais produit. Un problème important avec ma recherche sur la création de faux souvenirs par des victimes d'abus sexuels allégués était qu'il était presque impossible de déterminer si elles ont avaient été ou non abusées. Je devais répéter l'étude avec une population pour laquelle je pouvais être sûr que leurs souvenirs 'retrouvés' étaient faux." Les enlèvements extraterrestres lui ont semblé parfaits. Elle note comment elle emploierait les mêmes techniques avec les abductés qu'avec les personnes victimes d'abus sexuels, et a abordé la "question de la corroboration puisqu'il était certain que l'événement ne se soit pas produit." Il est difficile d'imaginer qu'une prétendue recherche commence par un biais aussi fort. Est-ce cela que l'on appelle de la recherche à l'université de Harvard?

Le Dr. Clancy décrit comment elle a obtenu sa population à étudier. Elle a fait de la publicité dans les journaux cherchant ses sujets, "avez-vous été enlevées par des extraterrestres?" Aurait-elle demandé des pilotes ou des neurochirurgiens ou des personnes parlant croate sans vérifier leurs qualifications?

Elle a éliminé ceux qu'elle pensait être psychotiques, ce pourquoi, je suppose, nous devrions être reconnaissants. Il n'est pas clair qu'elle ait accepté tous les sujets qui ont affirmé qu'ils avaient été enlevés avec quelqu'un d'autre et pas juste dans leurs lits et qui n'avaient pas été hypnotisés. Elle admet que ses préconceptions que les gens qui avaient été enlevés alors qu'ils jouaient à Donjons et Dragons étant enfants, étaient des informaticiens ou des fanas de Science-Fiction qui avaient assisté à des conventions du genre Star Strek. Ce qui est vraiment fou ici, pour moi en tant que scientifique, est que normalement on s'attend à ce que quelqu'un que entreprend une recherche dans un nouveau secteur fasse d'abord une recherche dans la littérature existante. Elle ne n'en est pas souciée. Cependant, elle affirme "je crois que j'ai lu chaque compte-rendu d'abduction extraterrestre jamais publié, et à peu près tout ce que les psychologues sociaux, les psychanalystes, les post-modernes, les journalistes, les physiciens, les biologistes et les personnels ex-militaires [sic] ont dit à ce sujet... J'ai regardé presque tous les films américains et émissions de TV jamais faits au sujet des extraterrestres." Si elle l'a fait, elle doit souffrir de somnambulisme, car elle semble avoir presque tout compris de manière fausse.

Voici un exemple typique de ses grossières inexactitudes. Parlant d'une réunion avec un certain nombre d'abductés, elle dit, "le point culminant de la soirée de samedi était une conversation avec deux frères de Manchester, New Hampshire. Ces hommes étaient des abductés relativement bien connus qui avaient écrit un livre concernant leurs expériences. Une nuit vers la fin des années 60 ils faisaient du canoë sur un lac dans le Maine et avaient vu quelques lumières étranges de l'autre côté de l'eau. Quelques années après, l'un était tombé d'une cage d'ascenseur au travail; il a subis des dommages au cerveau, a développé une épilepsie et est devenu sévèrement déprimé." Les faits exacts en l'occurrence sont qu'il y avait quatre personnes impliquées, non deux; l'événement a eu lieu en août, 1976, pas dans les années 60. Le livre "les abductions d'Allagash" a été écrit par un investigateur expérimenté, l'ingénieur Raymond Fowler, pas par les frères. Il a été basé sur des données obtenues indépendamment à partir de chacun des quatre. Le livre n'est naturellement pas mis en référence bien qu'elle ait 14 pages de références remarquables comprenant 146 articles. Ses propres papiers de "recherches" ont été chacun cités plusieurs fois.

Clancy semble non seulement se considérer comme une abductionniste véritablement bien informé, mais également comme une experte en OVNIS en général. "Pour autant que nous le savons il n'y a aucune évidence que les extraterrestres existent." "Vous ne pouvez pas réfuter les abductions extraterrestres. Tout que vous pouvez faire est d'argumenter du fait qu'ils sont improbables." Evidemment elle n'a pas eu l'intention que ce dernier commentaire se réfère à elle: "la tendance à chercher les confirmations de ses préjugés ou interpréter les évidences favorables à la croyance existante ou de réinterpréter les évidences défavorables est omniprésente, même parmi des scientifiques." Amen. Et elle de nombreux exemples de ses propres préconceptions. "Nous n'acceptons pas l'explication extraterrestre des abductions parce qu'il n'y a aucune évidence externe pour la soutenir." N'est-il pas étonnant qu'elle ne discute jamais les cas de traces physiques, dont au moins 16% impliquent des observations d'êtres étranges? Elle ne mentionne pas les nombreux cas dans lesquels les abductés indiquent séparément une période de temps manquant qui a été confirmé. Elle ne mentionne jamais le travail de Marjorie Fish sur la carte stellaire liée au cas de Betty et Barney Hill, bien qu'elle mentionne le cas.

Comme on pouvait s'y attendre, ses commentaires sont sérieusement erronés. Elle dit que "Betty avait repéré une étoile brillante qui a semblé les poursuivre. Nerveuse, ils avaient quitté la route principale pour des routes étroites de montagne arrivant à la maison deux heures plus tard que prévu." Et elle prétend avoir lu le Voyage Interrompu??? J'ai plutôt l'impression qu'elle a lu le magazine "Parade" ou Carl Sagan, qui fait les mêmes affirmations fausses. Ils avaient tous les deux observé le grand objet à courte distance avec des jumelles, nom d'une pipe. Il y avait une double rangée de fenêtres par lesquelles Barney Hill s'est rappelée voir les êtres étranges. Sans hypnose. Un étoile brillante??? Elle dit, "Betty croyait depuis longtemps. Betty était une fana des films de science-fiction comportant des extraterrestres (elle avait vu Mars Invaders) et avait déjà lu "Les soucoupes volantes sont réelles" de Donald Keyhoe."

Ceci est de nouveau du pur délire. Betty a lu le livre APRES l'expérience, elle n'avait pas été un fana de science-fiction, ni n'avait vu ce film. Clancy indique que Betty et Barney Hill "ont reçu le conseil de subir l'hypnose, afin de déterminer si, comme elle l'a fermement suspecté, ils avaient été enlevés." Leur but était de voir si le docteur pourrait débarrasser Barney de ses ulcères et découvrir ce qui s'est produit pendant le temps manquant. Clancy indique alors que Barney avait vu "le bouclier de Bellero," un épisode de la série de science-fiction TV La Quatrième Dimension et que son dessin d'un extraterrestre est basé sur ce qu'il a vu. Simon l'avait interrogé au sujet des films de science-fiction. Lui et Betty étaient trop occupés pour regarder de telles émissions. Il serait intéressant de savoir au juste d'où viennent les informations fausses de Clancy, sans compter son imagination fertile. Elle n'a certainement n'avait pas lu soigneusement le livre Terence Dickinson "The Zeta Reticuli Incident" ni n'avait regardé "The UFO Incident" sur NBC ni n'avait pas parlé avec Betty ou Barney ou le Dr. Simon ni John Fuller ni même la nièce de Betty, Kathy Marden, très familiarisés avec le cas et propriétaires des dossiers de Betty. Les dossiers de John Fuller sont à l'université de Boston, non loin de Harvard. Clancy évidemment n'avait pas été là-bas non plus. J'ai fait toutes ces choses. Un artiste que je connais a regardé "le bouclier de Bellero" et a indiqué que les caracctéristiques faciales de l'extraterrestre ne correspondaient pas aux dessins faits selon la description de Barney et étaient d'environ 6 pieds de haut soit bien plus haut que les extraterrestres des Hill.

Démontrant à la fois sa polarisation et ignorance, elle affirme, "Betty et Barney Hill, les maman et papa des enlèvements, sont devenus célèbres dans l'histoire des enlèvements dans les années 60 parce que, selon les mots de Seth Shostak, un astronome associé à l'institut SETI," ils étaient plus ou moins M. et Mme Toute-Le-Monde." Un couple interracial en Nouvelle Angleterre en 1961 n'était guère M. et Mme Tout-Le-Monde, quoi que cela soit censé signifier. Sûrement aucune personne raisonnable ne pourrait considérer Seth Shostak un expert en n'importe quel aspect de l'ufologie, encore moins d'abductions. J'ai débattu avec lui pendant trois heures sur Coast to Coast Radio (les mesures de l'opinion de l'audience avaient donné 57% pour moi, 33% pour lui, 10% irrésolu) et j'ai lu plusieurs de ses articles et livres. Il ne montre jamais la moindre connaissance des abductions ou des OVNIS en général. Il n'y a aucune référence aux études scientifiques à grande échelle telles que le rapport spécial 14 de Blue Book, ou The UFO Experience du Dr. Hynek, ou les auditions congressionnelles de 1968. Ses commentaires chez Larry King et Peter Jennings montrent qu'il n'a aucune connaissance du tout, bien qu'ils montrent certainement son parti pris à priori. Clancy et Shostak partagent certainement une affinité pour "ne m'ennuyez pas avec les faits, j'ai déjà mon avis," et "ce que le public ne sait pas, je ne leur dirai pas," et "faites votre recherche par proclamations, la vraie recherche c'est trop de travail."

Clancy ne discute pas des évidences des OVNIS non plus. Elle entre presque dans le rapport Condon, avec ce commentaire étrange: "en 1969, l'Académie Nationale des Sciences a commandité une étude de toute les évidences disponibles sur les OVNIS. La conclusion: 'sur la base des connaissances actuelles, l'explication la plus improbable des objets volants non identifiés est l'hypothèse des visites extraterrestres par des êtres intelligents.'" En réalité, ceci est un bref résumé par le NAS au début des 965 pages du rapport Condon. La NAS n'a pas commandité l'étude, c'était L'US Air force. Ce n'était absolument pas une étude de toute les évidences disponibles. Le comité de revue de la NAS n'a fait aucune enquête, pas même sur un seul cas.

Clancy représente mal le cas de Travis Walton, parlant dédaigneusement de ses livres affirmant qu'il a été enlevé deux semaines après le film sur l'affaire Betty Hill et décrivant son expérience sur la TV nationale. Pas une mention, naturellement, de sa disparition de 5 jours ou d'avoir été vu sous l'OVNI par cinq autres personnes, ni de tout le reste du travail d'investigation effectué par l'APRO et d'autres.

Clancy mentionne Kenneth Arnold pilotant son "jet privé." C'était en réalité un à hélice et il y avait un témoin au sol. Son a priori clair et net que les OVNIS et les extraterrestres n'existent pas est démontré par son commentaire, "montrez-moi un extraterrestre et je croirais qu'ils existent." Est-ce scientifique? Elle croit seulement en l'existence des choses qu'elle peut voir???? Sûrement cela élimine-t-il l'amour, la haine, les neutrons, les rayons gamma, les trous noirs, etc...

Comme on aurait pu s'y attendre, Clancy a tout faux concernant Roswell. Elle répète les fariboles de l'expert en désinformation de l'US Air Force, le colonel Weaver, selon lequel l'histoire de Jesse Marcel est apparue la première fois dans le National Enquirer en 1978 (et encore était-ce en 1980), alors que c'était après que Bill Moore et moi-même ayons parlé avec soixante-deux personnes au sujet du cas. J'ai donné au défunt Bob Pratt, qui a écrit l'article du Natioonal Enquirer, l'information de contact de Jesse. La date où Mac Brazel a trouvé les débris et la date à laquelle il est arrivé en ville, la date de la sortie de Jesse, et d'autres détails, tout est erroné.

Clancy indique que The Roswell Incident prétend que "des morceaux d'extraterrestres" avaient été parmi les débris. "Ceci a été certifié par plus de soixante-dix témoins qui ont connaissance de l'événement." C'est totalement faux; aucune telle affirmation n'est faite dans le livre, duquel j'ai été un contribuant important. Elle perd réellement les pédales: "les preuves pour un vaisseau spatial accidenté et des extraterrestres morts était des rapports de première main entièrement anecdotiques se composants de personnes qui 'ont souhaité rester anonymes' et des rapports de deuxième et troisième mains encore plus mince (machin dit à truc que telautre a dit que tel-et-tel a vu ce qui s'est vraiment produit il y a trente ans)." Ce non-sens vient d'une femme prétendant avoir tout lu au sujet des OVNIS et des extraterrestres. Je suis un physicien qui a écrit plus de quatre-vingts articles concernant les OVNIS et deux livres concernant Roswell et j'ai été un contribuant important pour The Roswell Incident". Non, je ne suis pas mis en référence du tout. Il y a un bon nombre de personnes réelles nommées par moi et Don Berliner et Kevin Randle - aucun n'est cité - et d'autres chercheurs sérieux par opposition aux affirmations pseudoscientifiques de Clancy. Les "souvenirs de Roswell" étaient des témoignages de première main de 27 témoins non anonymes.

On pourrait écrire bien plus au sujet des bêtises dans ce livre et du non-sens ptétentieux au sujet d'être objectif. Il n'est pas étonnant qu'il y ait au dos une prose du Dr. Elizabeth Loftus, un des chefs de cette sorte du culte du syndrome des faux souvenirs, "'Abducted' est un livre très courageux, futé, original." Je suppose que l'on peut dire cela, une fois que l'on a compris que sa majeure partie est de la fiction déguisée en vérité.

Stan Friedman

fsphys@rogers.com
www.stantonfriedman.com

(Traduit avec autorisation de l'auteur.)

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 4 mai 2006.