Science -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La Science et le phénomène OVNI:

Stanton T. Friedman:

Stanton T. Friedman, né dans le New Jersey en 1934, a passé deux ans à l'université de Rutgers dans le Nouveau Brunswick, New Jersey, puis à l'Université de Chicago en 1953. Il a reçu ses diplômes BS et MS en physique de l'UC en 1955 et 1956, avec comme camarade de classe Carl Sagan. Il a travaillé pendant quatorze ans en tant que physicien nucléaire pour des compagnies telles que General Electric, General Motors, Westinghouse, TRW, Aerojet General Nucleonic, et McDonnell Douglas sur des projets avancés, fortement classifiés, par la suite souvent décommandés, tels qu'avions nucléaires, fusées à fission et fusion, et centrales nucléaires pour l'espace. Il a développé un intérêt sérieux pour le problème des OVNIS, a donné des centaines de conférences et a participé à de nombreux documentaires sur ce sujet. Il est un des chercheurs sur le cas de Roswell dont on a le plus parlé, il a été en effet le premier investigateur civil de cet incident, et a co-écrit "Accident à Corona" et est à l'origine du programme TV sur Roswell de l'émission "Unsolved Mysteries" ("Mystères non résolus.")

Stanton T. Friedman

Voici un texte de Stanton Friedman dans lequel il exprime son opinion concernant les OVNIS:

Le défi des OVNIS

Décembre 1997

Par Stanton Friedman

En tant que physicien nucléaire qui s'est intéressé sérieusement aux soucoupes volantes depuis 1958, j'ai tiré quatre conclusions principales:

  1. Les preuves que la planète Terre est visitée par des vaisseaux spatiaux extraterrestres intelligemment commandés sont accablantes. En d'autres termes, QUELQUES OVNIS sont des vaisseaux spatiaux extraterrestres. La plupart n'en sont pas.
  2. Le sujet des soucoupes en vol représente une sorte de Watergate cosmique, ce qui signifie que quelques personnes dans des gouvernements principaux savent depuis Juillet, 1947, quand deux soucoupes se sont écrasées dans le Nouveau Mexique et que plusieurs corps extraterrestres ont été récupérés, qu'en effet QUELQUES OVNIS sont extraterrestres. Comme noté en 1950, c'est le sujet le plus secret aux États-Unis.
  3. Aucun des arguments portés contre les conclusions une et deux par un petit groupe de debunkers tels que Carl Sagan, mon camarade d'Université à Chicago pendant trois années, ne peuvent résister à un examen minutieux et soigneux.
  4. L'histoire des soucoupe volantes est la plus importante histoire du millénaire: des visites de la planète Terre par des étrangers et la dissimulation par le gouvernement des États-Unis des meilleures données (les corps et épaves) pendant plus de cinquante ans.

Depuis 1967 j'ai parlé sur le sujet "les soucoupes volantes SONT réelles" dans plus de 600 universités et plus de 100 groupes professionnels dans chacun des cinquante états des USA, neuf provinces canadiennes, douze villes en Angleterre et neuf dans d'autres pays, avec seulement onze éléments perturbateurs. Je suis également apparu sur des centaines d'émissions de radio et de TV. De façon générale, j'ai probablement répondu à environ 35.000 questions au sujet des OVNIS et du maintient du secret.

Il est clair que plus de 97% des gens n'ont lu aucune des cinq études scientifiques principales que je discute, et sont ignorants des montagnes de preuves qui soutiennent mes conclusions. Elles sont également ignorantes des données scientifiques, par opposition au non-sens des journaux à sensation. Cependant, il est également clair par des sondages d'opinion et par ma propre expérience qu'en effet la plupart des gens acceptent la notion que QUELQUES OVNIS sont des vaisseaux spatiaux extraterrestres. Plus son éducation est bonne, PLUS un individu accepte mieux cette proposition. Le 25 Octobre 1995, une discussion à l'Université d'Oxford sur la résolution "la planète Terre est visité par la vie extraterrestre intelligente," le parti affirmatif, dont j'étais, a rassemblé 60% des votes des membre des groupes de discussion sur la question. Quatre-vingt-douze pour cent de 100.000 personnes appelant pendant une discussion TV à Londres le 27 Juin 1997, ont dit que la Terre a été visitée par des extraterrestres!

Le problème n'est pas qu'il n'y a pas assez de preuves pour justifier mes conclusions; mais que la plupart des gens, particulièrement les négativistes bruyants, sont ignorant des vrais preuves, pas celles des journaux à sensation.

Les debunkers semblent appliquer quatre règles principales:

  1. Ce que le public ne sait pas, nous ne leur dirons absolument pas. La plus grande étude officielle des OVNIS par l'U.S. Air Force n'est pas même mentionnée dans douze livres anti-OVNIS, bien que chacun des auteurs de ces livres soit au courant de cette étude.
  2. Ne pas me tracassez avec les faits, mon opinion est faite.
  3. Si on ne peut pas attaquer les données, attaquer les gens. C'est plus facile.
  4. Faire sa recherche par proclamation plutôt que par recherche effective. C'est beaucoup plus facile, et personne ne fera la différence de toute façon.

Beaucoup d'acteurs majeurs des médias concéderont que si en effet des extraterrestres visitent la Terre, cela serait une histoire importante. Mais parce qu'ils sont très fiers de leur SAVOIR sur les grandes informations, si ceci se produisait ils le sauraient. Mais ils ne le savent pas. Par conséquent, quiconque qui dit que les visites sont réelles doit être un fou.

J'ai noté quatre raisons principales pour lesquelles les grands noms en science et journalisme n'ont pas rejoint le mouvement pro-OVNIS:

  1. L'ignorance des données. Examinez un debunker et vous trouverez habituellement quelqu'un qui parle de ces choses sans en avoir une connaissance suffisante.
  2. La crainte du ridicule encouru en commanditant une thèse (seulement environ dix thèses ont été soumise concernant les OVNIS), pour le professorat, ou en commanditant une recherche journalistique détaillée, pour les rédacteurs. Je fais le compte de mes toutes mes assistances et je constate que, en accord avec des sondages, 10% ont vécu une observation mais seulement 5 à 10% de ces témoins ont été prêt à rapporter ce qu'ils ont vu. La plus grande raison? La crainte d'être ridiculisé.
  3. Les Ego. Si des extraterrestres visitaient la terre, ils convoqueraient une conférence de presse ou demanderaient à parler à l'Académie Nationale des Sciences. Ils ne l'ont pas fait, donc les extraterrestres ne nous visitent pas. Les soucoupes volantes finissent le travail de Copernic, qui place l'homme en dehors du centre de l'univers. Les prêtres ont combattu les idées de Copernic. Aujourd'hui des gens en blouse de laboratoire, plutôt qu'en froc de prêtre, se battent contres les visites extraterrestres.
  4. La faillite à employer notre connaissance de la technologie pour comprendre le comportement des OVNIS. Ils disent que "c'est impossible," plutôt que "je ne sais pas." En dépit des affirmations absurdes de certain académiciens dépassés et de physiciens fossilisés, il est clair sur la base d'études technologiques solides que les voyages vers des étoiles voisines sont faisables avec des temps de voyage plus courts que la vie d'une personne normale -- en utilisant, les systèmes par étapes de propulsion par exemple, de fission et de fusion. J'ai travaillé aux deux. Il est clair que le progrès technologique survient en faisant les choses différemment, d'une manière imprévisible. L'histoire de la science est encombrée de challenges, dont se moquent les gens qui ne savent rien du sujet traité, s'opposant à des affirmations traditionnellement "impossibles."

Le culte du S.E.T.I. (Silly Effort To Investigate - Effort d'enquête bête) avec ses notions folles que personne ne voyagerait -- mais que les extraterrestres, coincés au niveau de la radio, essayent d'attirer notre attention -- raille la notion de soucoupes volante, non pas en traitant des faits, mais par des proclamations au sujet d'une ABSENCE de faits. Ceci n'a rien de scientifique.

Je prouve à chaque conférence que la NSA et la CIA retiennent des données concernant les OVNIS. Après avoir travaillé sous conditions de sécurité pendant quatorze années, avoir visité 17 archives documentaires, et après s'être rendu compte des budgets cachés énormes de la NSA, du NRO, de la CIA, de la DIA, etc., je sais qu'il facile est de garder des secrets. Mes dix-neuf années d'étude sur les soucoupes accidentées, et treize ans sur passés sur les documents Majestic-12 m'ont convaincu qu'ils sont authentiques. Tout le défi pour nous, tandis que nous entreprenons un nouveau millénaire, est de comprendre que tandis que notre futur est dans l'espace, nous ne sommes pas seuls. J'espère vraiment que nous nous qualifierons pour l'admission à l'école maternelle cosmique.

Stanton Friedman

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 octobre 2002.