Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les cas classiques à Exeter, 1965:

Cet article a été publié dans le "rapport sur les soucoupes volantes" du magazine TRUE, en 1967, compilé par les éditeurs de TRUE après 17 and d'enquêtes exhaustives sur les OVNIS.

L'énigme d'Exeter

Une masse de personnes, y compris deux policiers fortement honorables, jurent que ce qu'ils ont vu pendant des semaines dans le secteur du New Hampshire - grand, silencieux et incandescent - n'étaient rien que l'Air Force puisse écarter.

Main square


La place principale à Exeter, New Hampshire, Nouvelle Angleterre, une ville en général calme de 7.000 personnes, dont aucun n'avait jamais vu une soucoupe volante auparavant. Le commissariat de police est situé derrière hôtel de ville (en bas à gauche)
.

Un large champ de 10 acre près de la ville d'Exeter, N. H., de la Nouvelle Angleterre, a été le théâtre d'une des plus belles heures de gloires de l'ufologie.

Comme raconté dans le livre passionnant de John G. Fuller, "Incident à Exeter," le cas est probablement le mieux documenté - et le plus impressionnant - dans le mystère grandissant des observations d'OVNIS.

Le fait que deux policiers ont été parmi les observateurs n'a pas nuit dans sa plaidoirie pour la reconnaissance de sa véracité, en toute cas.

Ni le fait que ce coin de la Nouvelle Angleterre n'est pas particulièrement connu pour une tendance à être une source d'histoires fantasques.

Dans la nuit chaude et sans Lune du 3 Septembre 1965, Norman Muscarello, alors âgé de 18 ans, jailli dans dans le commissariat de police d'Exeter, encore tremblant de ce qu'il venait de voir, alors qu'il faisait de l'auto-stop pour rentrer chez lui à environ 2 heures du matin.

"La chose" était plus grande qu'une maison, a-t-il indiqué au Patrouilleur "scratch" Toland, avec des lumières rouges brillantes et pulsantes autour. Elle a flotté vers lui silencieusement. Plongeant de la route dans un petit fossé pour éviter l'objet qui s'approchait, il a observé, frappé de terreur. Alors il s'est éloigné lentement jusqu'à ce qu'il ait atteint une distance suffisante pour se remettre sur pied et courir.

Tolandwas
Le Patrouilleur Reginald "Scratch" Tolandwas, la première personne à avoir entendu l'histoire incroyable de l'atterrissage de la soucoupe. Il était au bureau quand Muscarello est entré, tremblant, après avoir vu "la chose."

Au même moment, le Patrouilleur Eugene Bertrand, un vétéran de l'Air Force, conduisait à vitesse normale quand il a trouvé une femme seule près de sa voiture juste à deux miles en dehors d'Exeter. Encore terriblement bouleversée, elle lui a dit qu'un objet énorme, silencieux, volant, l'avait suivie sur 10 miles, à une distance de seulement quelques pieds de sa voiture. Elle, aussi, a vu les lumières rouges brillantes et clignotantes. Quand elle a atteint le passage supérieur de lw route 101, l'OVNI a décollé à grande vitesse. L'Officier Toland, faisant le rapprochement entre les deux récits, ordonna à Bertrand de retourner sur le terrain avec le garçon.

Le Patrouilleur Hunt se dirige vers l'endroit dans le champ où il a vu le mouvement de flottement de l'OVNI. Le Patrouilleur Bertrand était dans l'Armée de l'Air pendant quatre ans et il jure que l'OVNI qu'il a vu n'était pas un avion, un hélicoptère ou un ballon.

Hunt

Tandis que l'officier Bertrand envoyait le rayon de sa lampe-torche vers la ligne des arbres, les chevaux dans un corral voisin ont commencé à donner des coups de pied et à hennir, les chiens ont commencé à hurler. Muscarello alors laissé échapper un hurlement: "je le vois! Je le vois!"

Ce que Muscarello et Bertrand étonnés ont vu était un objet rond brillant s'élevant vers le haut silencieusement au-dessus des pins. Tout d'un coup le secteur entier avait été baigné dans une lumière rouge brillante pendant que l'objet flottait vers eux, silencieusement. Courant de nouveau vers la voiture de patrouille avec le garçon par crainte du rayonnement, Bertrand a rapporté à la station, "mon Dieu, j'ai vu la fichue chose moi-même!"

Quelques instants plus tard, le Patrouilleur David Hunt a fait démarrer une autre voiture. Il avait entendu l'exclamation de Bertrand sur la radio et avait décidé de voir ce dont il s'agissait. Il est sorti et a observé les mouvements lents et basculants de l'objet encore en train de pulser et se déplaçant lentement à travers les dessus des arbres et en direction de Hampton.

Hunt

Le Patrouilleur Hunt est arrivé sur les lieux après que la Bertrand et le garçon aient vu "la chose" réapparaître. Noter la présence à nouveau de lignes à haute tension près de la scène (voir la page 33).

Dans les semaines suivantes, beaucoup d'autres observations apparemment valides ont été faites dans le secteur du New Hampshire. Aucune, cependant, n'était plus vive que celle de Ron Smith.

Le senior du lycée de 17 ans conduisait avec sa mère et sa tante quand ils ont repéré un objet dans le ciel. Il a arrêté la voiture, a regardé en l'air et a vu quelque chose avec une lumière rouge sur le dessus et une brillance blanche au-dessous. C'est passé une fois au-dessus de la voiture, ça s'est arrêté en plein ciel, puis est retourné au-dessus de la voiture encore deux fois.

Secoué et effrayé, il s'est rendu au commissariat de police d'Exeter pour rapporter l'incident quand, comme il l'a dit à Fuller:

"Je suis revenu à mes sens. J'ai voulu y retourner pour être sûr qu'il était là. Pour jeter un autre coup d'oeil pour m'assurer je ne voyais pas des choses qui n'existent pas. Nous sommes retournés. Et bien sûr, il était dans toujours dans la même zone. Il est passé une fois au-dessus de la voiture, et ça a été la dernière fois où je l'ai vu."

Hunt
Mme Virginia Hale, journaliste de la Gazette de Haverhill, a vu la soucoupe depuis la fenêtre de sa cuisine. Elle a plané au-dessus de la maison du voisin pendant 4 minutes.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 juillet 2005.