Phénomènes triviaux -> Science -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Phénomènes triviaux:

Réflexions de lumières sur vidéos:

Un certain Michael Cohen rend compte sur le site web "All News Web" à www.allnewsweb.com/page6906902.php que le contrôle du Trafic Aérien de l'aéroport d'Edimbourg a référé un incident OVNI filmé là au Ministère de la Défense.

Il est déclaré que cela s'est produit dans les cieux au-dessus de l'aéroport le 21 mai 2009 à 22:30, quand un avion de passagers en approche d'atterrissage a été filmé par un riverain, Jackie Gillies, avec "deux OVNIS qui ont été vus faire des boucles au-dessus et autour de l'avion."

Il est dit que "David Morley du département du contrôle du Trafic Aérien de l'aéroport a référé le cas et le film au Ministère Britannique de la Défense. "

Cohen commente que "beaucoup d'ufologues ont noté que les visiteurs extraterrestres sont clairement pacifiques et ne constituent aucune menace."

Le fichier vidéo correspondant est montré:

L'URL de la vidéo sur Youtube est au 1 juin 2009: http://www.youtube.com/watch?v=2dzrb-hDpJE

Aucune autre information n'est fournie.

J'ai trouvé quelques commentaires sur la vidéo et l'histoire sur le forum "Above Top Secret" à www.abovetopsecret.com/forum/thread466402/pg1 mais ils étaient de peu d'utilité. On y proposait "Vénus" et des lanternes thaïes comme explications.

Discussion.

La vidéo semble avoir prise de derrière une vitre, car le cadre apparaît du commencement de la vidéo. Le nombre d'images par seconde est terriblement faible, de sorte qu'il n'y ait pas de fluidité. Le zoom est employé intensivement, avec des zoom en avant et des zooms en arrière. Il n'y a aucune séquence de pointage stable vers les "OVNIS" qui pourrait avait laissé vérifier que les taches appelées "OVNIS" sont sans conteste en déplacement ou manoeuvres. Il n'y a aucun point de référence dans la position du cameraman, ainsi il pourrait avoir bougé, et bougé la caméra, pendant l'enregistrement. La qualité de la vidéo est terriblement pauvre, et elle a été fortement éditée pour répéter quelques passages, avec des ralentis, des images fixes, et il pourrait même y avoir des recadrages.

Quand j'ai regardé la vidéo, j'ai immédiatement remarqué l'évidence.

Les prétendues "manoeuvres d'OVNIS", c.-à-d., que les taches de lumières approchent l'avion et d'éloignent de l'avion, sont liées aux manoeuvres de zoom avant et arrière par l'opérateur de la caméra et à la réaction correspondante de l'autofocus.

C'est très évident autour de la minute 02:00.

Naturellement, certains pourraient vouloir croire que les "pilotes" des deux "OVNIS" savaient que quelqu'un zoomant sur eux avec sa caméra et pourraient alors avoir décidé de synchroniser par espièglerie leur "manoeuvres d'OVNIS" à cela.

Une explication moins fascinante cependant, pourrait être que les deux "OVNIS" ne sont aucunement des objets volants du tout mais simplement des réflexions de quelques lumières à l'intérieur de la salle sur la fenêtre et de nouveau dans les lentilles de la caméra.

Le montage évident de la vidéo, avec ses ralentis, images fixes, pourrait juste être la tentative d'utiliser la vidéo pour faire croire à des OVNIS. Il est tout à fait possible que le cameraman ait très bien su qu'il n'y avait aucun OVNI dans le ciel près que l'avion mais a tiré profit de ces reflets sur le système optique de la caméra pour duper des personnes quand il l'a découvert plus tard, avec un petit peu de montage, de ralentis, images fixes etc., il a pensé renforcer l'illusion d'OVNIS et rendre la nature ordinaire des taches lumineuses moins évidente.

Mise à jour au 2 juin 2009:

Ce qui précède a été publié le 1 juin 2009. Le lendemain, un lecteur attentif m'a donné quelques éléments que j'avais manqués. Son courriel et ma réponse:

Bonjour,

> Bonjour, je voudrais réagir à la mise a jour que vous avez faite ici :
>
> http://ufologie.patrickgross.org/htm/edinburghairportf.htm
>
> Je peux me tromper, mais il me semble que je peux vous apporter d'autres
> éléments à votre analyse.
> A mon avis, l'objet n'a pas été filmé via une fenêtre du tout, en fait,
> je crois qu'il s'agit d'une personne qui a filmé son écran de télévision
> diffusant la vidéo en question.

Ca, c'est bien vu, bravo. Oui, tout à fait possible. Je vais en faire mention.

> Et que de plus cette personne fait des avances, pauses, lectures,
> ralentis avec sa télécommande de télé, ce qui expliquerait par moments le
> pauvre framerate.

Oui, ça je le dis déjà.

> Ensuite, cela expliquerait aussi, que lorsqu'il zoome sur un ovni
> stationnaire (autour de 2 minutes comme vous l'avez remarqué), en effet,
> le déplacement est du au zoom : la vidéo est en pause, la personne zomme
> pour qu'on voie mieux ce point.

Oui.

> Mais si vous regardez autour de 2:13, la théorie du zoom ne peut
> malheureusement plus tenir je crois, car il semble que chaque mouvement
> des points lumineux soit coordonné avec un mouvement de l'avion (au
> framerate ralenti), ainsi, alors que la caméra ne bouge quasiment plus on
> voit, a la vitesse d'une images / seconde environ, l'écart entre le point
> et l'avion se réduire.

Je suis d'accord qu'à 2:13 ce n'est plus le zoom qui joue. Je l'ai un peu mal expliqué dans ma page, ce que je suggère est qu'outre le zoom, les mouvements, par exemple latéraux, du cameraman, couplés au frame rate (1 seconde c'est long), mouvements que l'on ne peut plus mesurer du fait deu frame rate et du manque de références, aboutisse à ce genre de choses.

> Enfin, vers 1:14 / 1:15, on observe un phénomène d'aliasing visuel (sorte
> de lignes courbes sur toutes la moitié gauche de l'écran), qui est
> typique de lorsque l'on filme un écran de télévision, ou de PC.

Oui, Je l'avais remarqué, mais je n'ai pas eu le bon réflexe que vous avez eu, de me rendre compte que cela signalait qu'un écran était re-filmé. Bravo.

> Voilà, en espérant que mon avis pourra vous aider,
> Cordialement,
> [Nom].

Merci pour votre mail et cordialement
Patrick Gross

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 1 juin 2009